Aller au contenu

Frères Grimm

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
(Redirigé depuis Jacob et Wilhelm Grimm)
Wilhelm Grimm (assis) et Jacob Grimm (debout). Daguerréotype d'Hermann Blow (1847).

Les frères Grimm (en allemand : Brüder Grimm ou Gebrüder Grimm) sont deux linguistes, philologues et collecteurs de contes de langue allemande : Jacob Grimm, né le 4 janvier 1785 à Hanau et mort le 20 septembre 1863 à Berlin, et Wilhelm Grimm, né le 24 février 1786 à Hanau et mort le 16 décembre 1859 à Berlin. Ils sont connu pour leur travail de collecte et de réécriture de contes (en allemand Märchen).

Citations[modifier]

Le fidèle Jean[modifier]

J'ai promis à ton père avant sa mort que tu ne verrais pas ce qu'il y a dans cette chambre : il pourrait s'ensuivre de grands malheurs pour toi et pour moi.
  • (de) Ich habe es deinem Vater vor seinem Tode versprochen, daß du nicht sehens ollen, was in der Kammer steht - es könnte dir und mir zu großem Unglück ausschlagen.
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), Le fidèle Jean, p. 27


Le vaillant petit tailleur[modifier]

Sept d'un coup !
  • (de) Siebene auf einen Streich !
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), Le vaillant petit tailleur, p. 63


Cendrillon[modifier]

Le soir, quand elle était exténuée de travail, elle ne se reposait pas dans un lit, elle devait se coucher près du foyer, dans les cendres. Et comme cela lui donnait toujours un air poussiéreux et malpropre, elles l'appelaient Cendrillon.
  • (de) Abends, wenn es sich müdegearbeitet hatte, kam es in kein Bett, sondern mußte sich neben den Herd in die Asche legen. Und weil es darum immer staubig und schmutzig aussah, nannten sie es "Aschenputtel".
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), Cendrillon, p. 87


Petit arbre, agite-toi et secoue-toi,
Jette de l'argent et de l'or sur moi.

  • (de)

    Baümchen, rüttel dich und schüttel dich,
    Wirf Gold und Silber über mich.

  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), Cendrillon, p. 93


Tour nou touk, tour nou touk,
Sang dans la pantouk,
Le soulier est trop petit,
La vraie fiancée est encore au logis.

  • (de)

    Rucke di guck, rucke di guck!
    Blut ist im Schuck: (Schuh)
    Der Schuck ist zu klein,
    Die rechte Braut sitzt noch daheim!

  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), Cendrillon, p. 93


Blancheneige[modifier]

Oh; puissé-je avoir une enfant aussi blanche que la neige, aussi rouge que le sang et aussi noire que le bois de ce cadre !
  • (de) Hätt ich doch ein Kind so weiß wie Schnee, so roth wie Blut und so schwarz wie dieser Rahmen.
  • Souhait de la reine
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), Blancheneige, p. 107


Miroir, miroir, petit miroir chéri,
Quelle est la plus belle de tout le pays ?

  • (de)

    Spieglein, Spieglein an der Wand:
    wer ist die schönste Frau in dem ganzen Land?

  • Question de la nouvelle reine à son miroir magique.
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), Blancheneige, p. 108-109


La Belle au bois dormant[modifier]

Il y avait une fois un roi et une reine qui disaient chaque jour : "Ah, que ne pouvons-nous avoir un enfant !" et jamais il ne leur en venait.
  • (de) Vor Zeiten war ein König und eine Königin, die sprachen jeden Tag „ach, wenn wir doch ein Kind hätten!“ und kriegten immer keins.
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), La Belle au bois dormant, p. 131


Dans sa quinzième année, la princesse se piquera avec un fuseau et tombera morte.
  • (de) die Königstochter soll sich in ihrem fünfzehnten Jahr an einer Spindel stechen und todt hinfallen.
  • Souhait de la treizième fée.
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), La Belle au bois dormant, p. 133


Ce n'est pas dans la mort que la princesse tombera, mais un profond sommeil de cent ans.
  • (de) Es soll aber kein Tod seyn, sondern ein hundertjähriger tiefer Schlaf, in den die Königstochter fällt.
  • Souhait de la douzième fée.
  • (de) Contes, Frères Grimm (trad. Marthe Robert), éd. Gallimard, coll. « Folio bilingue », 1976  (ISBN 978-2-07-038282-8), La Belle au bois dormant, p. 132-133


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :