Hans Arp

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hans Arp.

Hans Arp ou Jean Arp, né à Strasbourg le 16 septembre 1886 et mort à Bâle en Suisse le 7 juin 1966, est un peintre, un sculpteur et un poète allemand puis français. Co-fondateur du mouvement Dada à Zurich en 1916, il fut proche ensuite du surréalisme. Il réalisa de nombreuses œuvres plastiques en étroite collaboration avec sa femme Sophie Taeuber.

Note 2 sur l'art, 1917[modifier]

L'homme est sale, il tue les animaux, les plantes, ses frères, il querelle, il est intelligent, parle trop, ne peut pas dire ce qu'il pense.
Mais l'artiste est un créateur : il sait travailler une forme qui devient organique. Il décide. Il rend l'homme meilleur. Soigne le jardin des intentions, ordonne.
  • « Note 2 sur l'art », Hans Arp, Dada, nº 2, décembre 1917, p. 2


La pureté d'un principe me rend heureux, voir au-delà de l'horizontale qui s'élargit tranquillisant les nouveautés végétales des pays éloignés ; floraisons de glace. La verticale : dans la sérieuse pensée devant l'infini en sentant la profondeur d'un instant devant l'animal.
  • « Note 2 sur l'art », Hans Arp, Dada, nº 2, décembre 1917, p. 2


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :