Antonio Gramsci

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
(Redirigé depuis Gramsci)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonio Gramsci (1922).

Antonio Gramsci (1891-1937) est un écrivain, théoricien politique et philosophe marxiste italien.

Cahiers de prison (Quaderni del carcere)[modifier]

La crise consiste justement dans le fait que l’ancien meurt et que le nouveau ne peut pas naître : pendant cet interrègne on observe les phénomènes morbides les plus variés.
  • Ce passage est souvent cité ainsi : Le vieux monde se meurt. Le nouveau monde tarde à surgir. Et dans ce clair-obscur les monstres surgissent.
  • Cahiers de prison, Antonio Gramsci (trad. Monique Aymard et Françoise Bouillot), éd. Gallimard, coll. « Bibliothèque de la philosophie », 1983  (ISBN 2-07-073197-9), t. I. Cahiers 1, 2, 3, 4 et 5, partie Cahier 3, §34, p. 283


Lettres de prison (Lettere dal carcere)[modifier]

[I]l faut […] avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir et les approfondir.
  • Lettres de prison, Antonio Gramsci (trad. Hélène Albani, Christian Depuyper et Georges Saro), éd. Gallimard, coll. « Témoins », 1971  (ISBN 2-07-027800-X), Lettre 147 (10 mars 1930), p. 233


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :