William Tecumseh Sherman

Citations « William Tecumseh Sherman » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de William Tecumseh Sherman.

William Tecumseh Sherman (né le 8 février 1820 et mort le 14 février 1891) fut un général de l'Union durant la guerre civile américaine. Il est notamment connu pour sa marche vers la mer ou encore pour la campagne d'Atlanta. Il écrit son autobiographie Memoirs of General William T. Sherman. By Himself en 1875, publiée en deux volumes par D. Appleton & Company.

Citations[modifier]

Il y a plus d'un garçon aujourd'hui qui ne voit en la guerre que gloire, mais, mes garçons, elle n'est qu'enfer.

  • (en) There is many a boy here today who looks on war as all glory, but, boys, it is all hell.
  • « Ohio State Journal », William Tecumseh Sherman (12 août 1880), dans Sherman: Fighting Prophet, Lloyd Lewis, éd. Harcourt, Brace & Co., University of Nebraska Press (réed.), 1932 (1993 réed.) (ISBN 0-8032-7945-0), p. 637


À l'académie, on ne me considérait pas comme un bon soldat, à aucun moment on ne me confia une quelconque responsabilité, et je suis resté simple soldat tout au long des quatre années. Alors, comme aujourd'hui, propre dans l'habit comme dans la forme, me conformant strictement aux règles, là où des qualifications étaient requises pour une responsabilité, et je suppose qu'on ne me considérait exceller en aucune d'entre elles. Dans mes études, j'ai toujours eu une réputation honorable auprès de mes professeurs, et généralement classé parmi les meilleurs, en particulier en dessin, chimie, mathématiques, physique et philosophie. Ma moyenne de points négatifs, par année, étaient d'environ cent cinquante, ce qui ramena mon classement final de quatrième à sixième.

  • (en) At the Academy I was not considered a good soldier, for at no time was I selected for any office, but remained a private throughout the whole four years. Then, as now, neatness in dress and form, with a strict conformity to the rules, were the qualifications required for office, and I suppose I was found not to excel in any of these. In studies I always held a respectable reputation with the professors, and generally ranked among the best, especially in drawing, chemistry, mathematics, and natural philosophy. My average demerits, per annum, were about one hundred and fifty, which reduced my final class standing from number four to six.
  • Memoirs, William Tecumseh Sherman, éd. D. Appleton & Company, 1875, p. 16


Vous les gens du Sud ne savez pas ce que vous faites. Ce pays va être couvert de sang et Dieu seul sait comment cela finira. C'est pure folie, un crime contre la civilisation ! Vous parlez si légèrement de la guerre; vous ne savez pas de quoi vous parlez. La guerre est une chose terrible !

  • (en) You people of the South don't know what you are doing. This country will be drenched in blood, and God only knows how it will end. It is all folly, madness, a crime against civilization! You people speak so lightly of war; you don't know what you're talking about. War is a terrible thing!
  • William Tecumseh Sherman, 24 décembre 1860, Louisiana State Seminary (Commentaire de Sherman au professeur David F. Boyd), dans The Civil War: A Narrative (1986) par Shelby Foote, p.58, William Tecumseh Sherman.


Tiens ! Vous pourriez aussi bien tenter d'éteindre une maison en feu avec un pistolet à eau.

  • (en) Why, you might as well attempt to put out the flames of a burning house with a squirt-gun.
  • Sherman and His Campaigns, Samuel M. Bowman & Richard B. Irwin, éd. New York, 1865, p. 25


Si l'on me propose, je n'y participerai pas; si je suis nominé, je refuserai; si je suis élu, je n'exercerai pas mon mandat.

  • (en) If drafted, I will not run; if nominated, I will not accept; if elected, I will not serve.
  • Encyclopedia of the American Civil War: A Political, Social, and Military History, John F. Marszalek, éd. Heidler, David S., and Heidler, Jeanne T., eds., W. W. Norton & Company, 2000 (ISBN 0-393-04758-X), p. 1769


La solution finale au problème indien.

  • (en) The final solution to the Indian problem.
  • Dans une lettre adressée au général Ulysses Simpson Grant


J'avoue, sans honte, que je suis malade et fatigué de combattre; la gloire n'est que balivernes ; même le plus brillant succès n'est fait que de corps mutilés ou morts, avec l'angoisse et les lamentations des familles, me réclamant leurs fils, maris et pères … il n'y a que ceux qui n'ont jamais entendu un coup de feu, jamais entendu le hurlement et les gémissements des hommes blessés et déchirés … qui vocifèrent pour plus de sang, plus de vengeance, plus de désolation.

  • (en) I confess, without shame, I am sick and tired of fighting—its glory is all moonshine; even success the most brilliant is over dead and mangled bodies, with the anguish and lamentations of distant families, appealing to me for sons, husbands and fathers ... tis only those who have never heard a shot, never heard the shriek and groans of the wounded and lacerated ... that cry aloud for more blood, more vengeance, more desolation.
  • Dans une lettre est écrite à James E. Yeatman
  • Sherman: Soldier, Realist, American, Liddell Hart, éd. Da Capo Press, 1993 (ISBN 0-306-80507-3), p. 402


Vous ne pouvez qualifier la guerre en termes plus sévères que je ne le ferais. La guerre est cruauté, et vous ne pouvez la raffiner ; et ceux qui ont amené la guerre à notre pays méritent toutes les imprécations et les malédictions qu'un peuple puisse verser. Je sais que je ne suis pas responsable de cette guerre, et je sais que je vais faire plus de sacrifices jour après jour qu'aucun d'entre vous pour assurer la paix. Mais vous ne pouvez avoir la paix et un pays divisé. Si les États-Unis acceptent maintenant une division, ça ne s'arrêtera pas, mais ira jusqu'à ce que nous partagions le sort du Mexique, qui est éternellement en guerre. […] Je veux la paix, et pense qu'elle ne peut être atteinte que par l'union et la guerre, et je conduirai toujours cette guerre en vue d'un succès parfait et rapide. Mais, mes chers messieurs, quand la paix viendra, vous pourrez faire appel à moi en toute chose. Alors je partagerai avec vous mon dernier biscuit, et veillerai avec vigilance sur vos foyers et vos familles contre tous les dangers d'où qu'ils viennent.

  • (en) You cannot qualify war in harsher terms than I will. War is cruelty, and you cannot refine it; and those who brought war into our country deserve all the curses and maledictions a people can pour out. I know I had no hand in making this war, and I know I will make more sacrifices to-day than any of you to secure peace. But you cannot have peace and a division of our country. If the United States submits to a division now, it will not stop, but will go on until we reap the fate of Mexico, which is eternal war.[...] I want peace, and believe it can only be reached through union and war, and I will ever conduct war with a view to perfect and early success. But, my dear sirs, when peace does come, you may call on me for anything. Then will I share with you the last cracker, and watch with you to shield your homes and families against danger from every quarter.
  • William Tecumseh Sherman, 12 septembre 1864, Atlanta, dans Sage History (article concernant la citation), William Tecumseh Sherman : Dans une lettre au maire et au Conseil municipal d'Atlanta.


Si j'avais décidé de faire incendier Columbia, je l'aurais brûlé sans plus de remords que s'il s'était agi d'un village de chiens de prairie; mais je ne l'ai pas fait...

  • (en) [I]f I had made up my mind to burn Columbia I would have burnt it with no more feeling than I would a common prairie dog village; but I did not do it...
  • Sherman and the Burning of Columbia, Marion B. Lucas, éd. Univ. of S. Car. Press, 2000, p. 154


Mon objectif était alors de battre les rebelles, de rappeler leur fierté à plus d'humilité, de les poursuivre dans leurs derniers retranchements, et de leur inspirer peur et effroi. 'La crainte de l'Éternel est le commencement de la sagesse.'68 Je ne voulais pas qu'ils nous jettent au visage, ce que le général Hood avait fait à Atlanta, que nous avions dû faire appel à leurs esclaves pour nous aider à les assujettir. Mais, s'agissant de la bonté de la race … , je tiens à affirmer qu'aucune armée n'a jamais plus fait pour cette race que celle que j'ai commandée à Savannah.

  • (en) My aim then was to whip the rebels, to humble their pride, to follow them to their inmost recesses, and make them fear and dread us. "Fear of the Lord is the beginning of wisdom." I did not want them to cast in our teeth what General Hood had once done at Atlanta, that we had to call on their slaves to help us to subdue them. But, as regards kindness to the race . . ., I assert that no army ever did more for that race than the one I commanded at Savannah.
  • Memoirs of General William T. Sherman, William Tecumseh Sherman, éd. D. Appleton & Co., 1990 (ISBN 978-0-94045065-3), p. 729


Si vous pouvez battre Lee et que je marche sur l'Atlantique, je pense que le vieil oncle Abe nous donnera vingt jours de permission pour aller voir nos petits gars.

  • (en) If you can whip Lee and I can march to the Atlantic I think ol' Uncle Abe will give us twenty days leave to see the young folks.
  • Memoirs of General William T. Sherman, William Tecumseh Sherman, éd. D. Appleton & Co., 1990 (ISBN 978-0-94045065-3), p. 589


[Sherman, lui] va faire brailler la Géorgie.

  • (en) Make Georgia howl.
  • Télégramme de William Tecumseh Sherman au général Ulysses Simpson Grant.
  • Sherman's Civil War: Selected Correspondence of William T. Sherman,1860–1865, Brooks D. Simpson, et J. V. Berlin, éd. University of North Carolina Press, 1999 (ISBN 0-8078-2440-2), p. 731–732


Je suis inquiet pour vous, car je sais les grandes facilités qu'ont [les Confédérés] à se regrouper grâce aux rivières ou aux voies ferrées, mais [j'ai] foi en vous - Je suis à vos ordres.

  • (en) I feel anxious about you as I know the great facilities [the Confederates] have of concentration by means of the River and R Road, but [I] have faith in you — Command me in any way.
  • Grant, Jean Edward Smith, éd. Simon and Schuster, 2001 (ISBN 0-684-84927-5), p. 151–52


Je pense toujours que ce sera une longue guerre - très longue - plus longue qu'aucun politicien ne l'envisage.

  • (en) I still think it is to be a long war – very long – much longer than any Politician thinks.
  • William Tecumseh Sherman, dans une lettre adressée à Thomas Ewing Jr.
  • Sherman's Civil War: Selected Correspondence of William T. Sherman,1860–1865, Brooks D. Simpson, et J. V. Berlin, éd. University of North Carolina Press, 1999 (ISBN 0-8078-2440-2), p. 97-98


Autres projets: