William Butler Yeats

Citations « William Butler Yeats » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

William Butler Yeats est un poète et dramaturge irlandais, né en 1865 à Sandymount (comté de Dublin) et mort le 28 janvier 1939 à Roquebrune-Cap-Martin, en France. Il reçut le prix Nobel de littérature en 1923.

Citations[modifier]

Qui rêva que la beauté passe comme un rêve ?
[...]
Inclinez-vous, Archanges, dans vos pénombres !

  • Quarante-cinq poèmes (1889-1938), William Butler Yeats (trad. Yves Bonnefoy), éd. Gallimard, 1993 (ISBN 2070327809), La Rose du Monde, p. 37


Ah pourquoi aurais-tu la crainte
De l’horreur que clame le vent ?

  • Quarante-cinq poèmes (1889-1938), William Butler Yeats (trad. Yves Bonnefoy), éd. Gallimard, 1993 (ISBN 2070327809), À l’enfant qui danse dans le vent, p. 49


L'homme qui a vieilli n'est qu'une loque,
Un manteau déchiré sur un bâton, à moins
Que l'âme ne batte des mains et ne chante, toujours plus fort,
À chaque accroc nouveau du vêtement mortel.

  • Quarante-cinq poèmes (1889-1938), William Butler Yeats (trad. Yves Bonnefoy), éd. Gallimard, 1993 (ISBN 2070327809), Byzance, l'autre rive, p. 63


« Les violoneux, mais quels maladroits !
Ou c'est les cordes qui sont maudites.
Et les tambours et les timbales
Et les trompettes, quelle débâcle !

« Ah, le trombone », crie-t-il,
« La trompette et le trombone ! »
Il lance un regard malicieux.
« Mais le temps passe, il passe ».

  • Quarante-cinq poèmes (1889-1938), William Butler Yeats (trad. Yves Bonnefoy), éd. Gallimard, 1993 (ISBN 2070327809), Je suis de terre d'Irlande, p. 143


Puisque la Nuit, qui s'accroît
Ouvre au mystère, à l'effroi
Quinze apparitions ai-je vues,
Et la pire : un manteau au portemanteau.

  • Quarante-cinq poèmes (1889-1938), William Butler Yeats (trad. Yves Bonnefoy), éd. Gallimard, 1993 (ISBN 2070327809), Les apparitions, p. 177


Autres projets: