Rire

Citations « Rire » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Theodore Roosevelt en train de rire.

Le Rire marque un sentiment de gaieté par un mouvement de la bouche accompagné souvent de bruit et par une expression correspondante des regards et des traits du visage.

Cinéma[modifier]

Rembrandt (1628)

Marcel Pagnol, Le Schpountz, 1937-1938[modifier]

Irénée : Faire rire ! Devenir un roi du rire ! C’est moins effrayant que d’être guillotiné, mais c’est aussi infamant.


Irénée : Celui qui fait rire tout le monde, c’est qu’il se montre inférieur à tous.


Irénée : Mais le rire, le rire… C’est une espèce de convulsion absurde et vulgaire…


Claude Lelouch, L'aventure c'est l'aventure, 1972[modifier]

Jacques : Souriez, d'autant que le rire est le propre de l'homme, tout de même.
Aldo : C'est pas à toi, cette phrase.
Jacques : Non, mais ça fait plaisir à entendre.


Littérature[modifier]

Écrit intime[modifier]

Paul Klee, Journal, 1957[modifier]

Rire à se pâmer. Et je le dis à nouveau, ce rire élève au-dessus de l'animal.


Prose poétique[modifier]

André Breton/Philippe Soupault, Les Champs Magnétiques, 1919[modifier]

Je ris, tu ris, il rit, nous rions aux larmes en élevant le ver que les ouvriers veulent tuer. On a le calembour aux lèvres et des chansons étroites.

  • Cette citation provient d'une revue dirigée par André Breton.


Joyce Mansour, Dolman le maléfique, 1961[modifier]

Il ne laissa rien au hasard car l'imprévu est père du rire et le rire libère, allège et arrache le guidon des pattes démoniaques.

  • « Dolman le maléfique », Joyce Mansour, La Brèche, nº 1, Octobre 1961, p. 50


Roman[modifier]

François Rabelais, Gargantua, 1534[modifier]

Le rire est le propre de l'homme.

  • Cette maxime est tirée d'Aristote, De partibus animalium, 3, 10. Elle se retrouve aussi dans les œuvres de Guillaume Bouchet, poète et ami de Rabelais.


Philosophie[modifier]

Psychanalyse[modifier]

Daniel Sibony, Les Sens du rire et de l'humour, 2010[modifier]

Pour Baudelaire, le rire naît du choc entre deux infinis, celui qui sépare l'homme de Dieu et celui qui le sépare de l'animal. Mais l'homme est lui-même l'entrechoc fugace de ces deux infinis.

  • Les Sens du rire et de l'humour, Daniel Sibony, éd. Odile Jacob, 2010, p. 12


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

Ressources multimédia sur Commons.

Définition sur Wiktionnaire.

Article sur Wikipedia.