Miguel de Cervantes

Citations « Miguel de Cervantes » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Portrait supposé de Cervantes

Miguel de Cervantes Saavedra dit Miguel de Cervantes (29 septembre 1547 à Alcalá de Henares22 avril 1616 à Madrid est un écrivain espagnol connu universellement pour son roman Don Quichotte, reconnu comme le premier roman moderne. Miguel de Cervantes est souvent considéré comme la plus grande figure de la littérature espagnole.

Citations propres à l'auteur[modifier]

Don Quichotte[modifier]

[...] il sera bon de donner du temps au temps, [...]

  • « Don Quichotte, II » (1615), dans Œuvres romanesques complètes, I, Miguel de Cervantes (trad. Jean Canavaggio), éd. Gallimard, coll. Bibliothèque de la Pléiade, 2001 (ISBN 2-07-011423-6), p. 1409


D'autres auteurs le concernant[modifier]

Ces cours sur Cervantès furent un triomphe pour Nabokov, en ce sens qu'il aboutit finalement à dégager une opinion qui, je crois, l'étonna lui-même. Il aborda sa tâche consciencieusement, même s'il eut au départ le sentiment que ce classique poussif était un vieil objet d'art encombrant et inutile, d'une authenticité quelque peu douteuse. Ce fut ce soupçon d'imposture qui aiguillonna son intérêt. Ensuite, il s'aperçut, je crois, que l'imposture se situait dans la réputation du livre, réputation hautement contagieuse au sein de la critique. C'était là un de ces états de chose auxquels Nabokov aimait à s'attaquer toutes griffes dehors. Il commença par discerner une sorte de symétrie dans ce fouillis informe. Il en vint à soupçonner que Cervantès n'était pas conscient de la « répugnante cruauté » de son livre. Il en vint à aimer l'humour caustique de Don Quichotte, son attrayante pédanterie. Il en vint à accepter ce « phénomène intéressant » : le fait que Cervantès eût créé un personnage plus grand que le livre – dont il s'échappe pour entrer dans l'art, dans la philosophie, dans le symbolisme politique, dans le folklore des lettrés.

  • Guy Davenport préfaçant le tome III de Littératures — cours de littérature européenne professés par Vladimir Nabokov aux Etats-Unis entre 1941 et 1958
  • Littératures (1980), Vladimir Nabokov (trad. Hélène Pasquier), éd. Robert Laffont, coll. Bouquins, 2010, partie Littératures III, p. 924


Don Quichotte demeure un vieux livre cru, animé d'une cruauté spécifiquement espagnole, une cruauté impitoyable s'exerçant aux dépens d'un vieil homme qui s'attarde encore à jouer comme un enfant. Il a été écrit à une époque où l'on riait des nains et des infirmes, où l'orgueil et la morgue étaient plus arrogants qu'ils ne l'avaient jamais été et ne le seraient jamais, où ceux qui s'écartaient du mode de pensée officiel étaient brûlés vifs sur les places publique aux applaudissements de tous, où la miséricorde et la compassion semblaient avoir été bannies du monde.

  • Littératures (1980), Vladimir Nabokov (trad. Hélène Pasquier), éd. Robert Laffont, coll. Bouquins, 2010, partie Littératures III, p. 925


Autres projets: