Matrix

Citations « Matrix » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Matrix (The Matrix) est un film de science-fiction américain réalisé par les frères Wachowski (Andy et Larry) et sorti en 1999, inspiré du livre Neuromancien.

Neo[modifier]

Je montrerai à ces gens ce que vous ne voulez pas qu'ils voient. Je leur ferai voir un monde sans vous, un monde sans lois ni contrôle, sans limites ni frontières, un monde où tout est possible. Ce que nous en ferons ne dépendra que de vous.

  • (en) I'm going to show these people what you don't want them to see. I'm going to show them… a world without rules or controls, borders or boundaries. A world where anything is possible. Where we go from there is a choice I leave to you.


Agent Smith[modifier]

Dites-moi, M. Anderson, à quoi bon téléphoner si vous êtes dans l'incapacité de parler ?

  • (en) Tell me, Mr Anderson, what good is a phone call if you're unable to speak?


N'envoyez jamais un humain faire le travail d'un programme.

  • (en) Never send a human to do a machine's job.


Tout ce qui a un début a une fin (si on reprend les paroles exactes du film VF)

  • (en) Everything that has a beginning, has an end.


Les humains sont une plaie, le cancer de cette planète. Vous êtes la peste, et nous, nous sommes l'antidote.

  • (en) Human beings are a disease. A cancer of this planet. You are plague. And we are the cure.


Vous ne me reconnaissez toujours pas ? J'admets que c'est difficile de l'imaginer, engoncé dans ce morceau de viande puant. Pourrie sa puanteur emplie chaque souffle d'une effluve auquel nul n'échappe. Répugnant. Regardez moi cette pitoyable fragilité, rien d'aussi faible ne mérite de survivre.

  • (en) Still don't recognize me? I admit it is difficult to even think encased in this rotting piece of meat. The stink of it filling every breath, a suffocating cloud you can't escape. Disgusting. Look at how pathetically fragile it is. Nothing this weak is meant to survive.
  • Hugo Weaving, Matrix Revolutions (2003), écrit par Frères Wachowski


Je veux ce que vous voulez. Oui. Vous y êtes M. Anderson. Regardez au delà de la chair, à travers la gélatine de ces yeux de veau mort… et voyez votre ennemi.

  • (en) I want what you want. Yes, that's it Mr. Anderson. Look past the flesh, look through the soft gelatin of these dull cow eyes and see your enemy.
  • Hugo Weaving, Matrix Revolutions (2003), écrit par Frères Wachowski


Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les humains, et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier votre espèce, c’est que vous n’étiez pas réellement des mammifères… Tous les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les humains vous êtes différents. Vous vous installez quelque part, et vous vous multipliez, vous vous multipliez, jusqu’à ce que toute vos ressources naturelles soit épuisées, et votre espoir de réussir à survivre, c’est de vous déplacer jusqu’à un autre endroit… Il y a d’autres organismes sur cette planète qui ont adopté cette méthode, vous savez lesquels ?... Les virus. Les humains sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète, vous êtes la peste et nous, nous somme l’antidote !

  • (en) I'd like to share a revelation that I've had, during my time here. It came to me when I tried to classify your species I realized that you're not actually mammals. Every mammal on this planet instinctively develops a natural equilibrium with the surrounding environment, but you humans do not. You move to an area, and you multiply, and multiply, until every natural resource is consumed. The only way you can survive is to spread to another area. There is another organism on this planet that follows the same pattern. A virus. Human beings are a disease, a cancer of this planet, you are a plague, and we are the cure !


Morpheus[modifier]

Suis le lapin blanc.

  • (en) Follow the white rabbit.


La Matrice est universelle. Elle est omniprésente. Elle est avec nous ici, en ce moment même. Tu la vois chaque fois que tu regardes par la fenêtre, ou lorsque tu allumes la télévision. Tu ressens sa présence, quand tu pars au travail, quand tu vas à l’église, ou quand tu paies tes factures. Elle est le monde, qu’on superpose à ton regard pour t’empêcher de voir la vérité.


On n'est pas le meilleur quand on le croit, mais quand on le sait.

  • (en) Don't think you are, know you are.


Il y a une différence entre connaître le chemin, et arpenter le chemin.

  • (en) There's a difference between knowing the path and walking the path.


Je ne peux que te montrer la porte. C'est à toi qu'il appartient de la franchir.

  • (en) I can only show you the door. You're the one that has to walk through it.


Je n'ai pas dit que ce serait facile, Néo. j'ai dit que ce serait la vérité.

  • (en) I didn't say it would be easy, Neo. I just said it would be the truth.


As-tu déjà fait ces rêves Néo, qui semblent plus vrais que la réalité ? Si tu étais incapable de sortir d'un de ces rêves ? Comment ferais-tu la différence entre le monde du rêve et le monde réel ?

  • (en) Have you ever had a dream, Neo, that you were so sure was real. What if you were unable to wake from that dream. How would you know the difference between the dream world and the real world?


Je ne crois pas qu'il faille s'en remettre à l'espoir, conseiller, je crois qu'il faut s'en remettre au temps


Toute chose commence par un choix.

  • (en) Everything begins with choice.


Arrête d'essayer de me frapper, frappe moi !

  • (en) Come on! Stop trying to hit me and hit me!


Le Mérovingien[modifier]

Il y a une seule et unique constante. Une seule règle d'or, une seule et unique vérité absolue, la causalité. Action ? - réaction. Cause ? - effet.

  • (en) There is only one constant, one universal. It is the only real truth: causality. Action, reaction. Cause and effect.
  • Lambert Wilson, Matrix Reloaded (2003), écrit par Frères Wachowski


Le choix n'est rien qu'une illusion créée pour séparer ceux qui ont le pouvoir de ceux qui ne l'ont pas.

  • (en) Choice is an illusion, created between those with power... and those without.
  • Lambert Wilson, Matrix Reloaded (2003), écrit par Frères Wachowski


Oui je comprends. Qui a le temps ? Qui a le temps ? Mais si personne ne prenait son temps, comment ferait-on pour avoir du temps ? Château Haut-Brion 1959, magnifique bouquet. J'adore le vin français. Tout comme j'aime la langue française. J'ai testé toutes les langues, j'ai une faiblesse pour le français. C'est une langue merveilleuse. J'aime notamment les jurons français. Nom de Dieu de putain de bordel de merde de saloperie de connard d'enculé de ta mère. Vous voyez, c'est aussi jouissif que de se torcher le cul avec de la soie. J'adore ça.

  • (en) Who has time? Who has time? But then if we do not ever take time, how can we ever have time? Château Haut-Brion 1959, magnificent wine, I love French wine, like I love the French language. I have sampled every language, French is my favourite - fantastic language, especially to curse with. Nom de Dieu de putain de bordel de merde de saloperie de connard d'enculé de ta mère. It's like wiping your ass with silk, I love it.
  • Lambert Wilson, Matrix Reloaded (2003), écrit par Frères Wachowski


La causalité ? Pas moyen d'y échapper ! Nous y sommes à jamais asservis. Notre seul espoir, notre seule paix consiste à le comprendre, à comprendre le pourquoi. Pourquoi. Voilà ce qui nous sépare d'eux ! Ce qui vous distingue de moi. Pourquoi est la seule vraie source de pouvoir, sans lui vous êtes paralysés.

  • Lambert Wilson, Matrix Reloaded (2003), écrit par Frères Wachowski


Le Mulot[modifier]

Ne prête pas attention à ces hypocrites, parce que renier nos propres pulsions, c'est renier en même temps ce qui fait de nous des humains.

  • (en) Pay no attention to these hypocrites, Neo. To deny our own impulses is to deny the very thing that makes us human.
  • Matt Doran, Matrix (1999), écrit par Frères Wachowski


Garçon à la cuillère[modifier]

N’essaie pas de tordre la cuillère car c’est impossible. Tu dois essayer de te concentrer pour faire éclater la vérité : la cuillère n’existe pas. Et là tu sauras que la seule chose qui se plie ce n’est pas la cuillère, c’est seulement ton reflet.

  • Rowan Witt, Matrix (1999), écrit par Frères Wachowski


Autour du film[modifier]

Nous vous l’avions bien dit, ça devait arriver : à force de produire des machines pour vous servir, vous êtes devenus vous-mêmes les esclaves de vos instruments.

 — Patrice Maniglier[1]

Références[modifier]

  1. Mécanopolis, cité de l’avenir, in A. Badiou, Thomas Bénatouïl, E. During, P. Maniglier, D. Rabouin, J.-P. Zarader, Matrix, machine philosophique, Ellipses, 2003, pp. 98-108.

Autres projets: