Information

Citations « Information » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

L'information est une séquence ordonnée de symboles ayant de multiples sens. D'une façon générale, l'information est proche des notions de contrainte, communication, contrôle, donnée, formulaire, instruction, connaissance, signification, caractère, perception et représentation. Dans le langage courant, l'information est codée par un alphabet de lettres ou une base de chiffres.

Pat Bates, Mike Biere, Rex Wiederanders, Alan Meyer, Bill Wong[modifier]

Chaque jour, 15 pétaoctets de nouvelles informations sont générées. On estime que le volume des informations codifiées dans le monde double actuellement toutes les 11 heures.

  • (fr) Une nouvelle intelligence pour une planète plus intelligente (2009), Pat Bates, Mike Biere, Rex Wiederanders, Alan Meyer, Bill Wong, éd. MC Press Online, 2009 (ISBN 978-158347-086-2), p. 10


Jaap Bloem, Menno van Doorn, Sander Duivestein[modifier]

En 2007, pour la toute première fois, plus d'information a été générée en un an qu'il en a été produit au cours de cinq mille ans précédents - depuis la période de l'invention de l'écriture.

  • (en) In 2007, for the first time ever, more information was generated in one year than had been produced in the entire previous five thousand years - the period since the invention of writing.
  • (en) Me the media: rise of the conversation society, Jaap Bloem, Menno van Doorn, Sander Duivestein (trad. Daniel Rodet), éd. VINT editions (research institute of Sogeti), 2009 (ISBN 978-90-75414-22-6), p. 270


Nicholas Carr[modifier]

En faisant passer le pouvoir des institutions aux individus, les machines de traitement de l'information peuvent à la fois diluer, perturber et renforcer le contrôle.

  • Collaboration in the cloud, Van Ommeren, Duivestein, Devadoss, Reijnen & Gunvaldson, éd. VINT, 2009 (ISBN 978-90-75414-27-1), p. 73


David Larousserie[modifier]

Une information classique - une longue série de chiffres constituant des clés qui servent ensuite à crypter et décrypter les messages - est inscrite sur des balles de tennis qu'il est facile d'intercepter, de lire puis de renvoyer au récepteur sans se faire remarquer. Une information quantique est plutôt inscrite sur des bulles de savon fragiles. Les arrêter les détruit et alerte donc le récepteur. Ces bulles de savon sont en fait les fameux états superposés ou intriqués permis par la mécanique quantique.

  • « Les nouvelles applications de la physique quantique », David Larousserie, Sciences et Avenir, nº 742, décembre 2008, p. 58


André Lebeau[modifier]

Schématiquement, il y a deux façons de stocker l'information : l'écriture et le dessin. Ce dernier, assorti d'un certain nombre de règles, permet de transmettre les savoir-faire techniques. L'écriture joue un rôle complémentaire, elle transmet le langage (...)

Une étape absolument capitale a été franchie à la fin du dix neuvième siècle quand le transfert de l'information a pu se faire à la vitesse de la lumière et non celle du transport de la matière.


Hervé Poirier[modifier]

L'information ne se comporte pas du tout comme la matière : contrairement à un caillou, elle n'a pas de position spatiale ni temporelle et on peut à loisir la dupliquer, la partager, la résumer, la supprimer...

  • Il suffit alors de reprendre un à un tous les phénomènes quantiques qui, attribués à la matière, semblaient si bizarres pour se rendre compte qu'ils deviennent limpides une fois attribués à l'information.
  • « Le monde existe-t-il vraiment ? », Hervé Poirier, Sciences et vie, nº 1057, 2005, p. 72









Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :