Gunnm

Citations « Gunnm » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Gunnm (銃夢, littéralement rêve et fusil) est un manga de Yukito Kishiro, publiée en français de 1995 à 1998 aux éditions Glénat (éditeur japonais : Shueisha).

Remarque : Toutes les citations ici présentes sont tirées de l'édition Glénat en neuf volumes, traduits du japonais vers le français par Yvan Jacquet et Vincent Zouzoulkovsky. Les erreurs de français éventuelles des traducteurs seront laissées telles quelles. Les majuscules sont utilisées lorsque les personnages haussent le ton, et lorsque ceux-ci insistent sur un mot ou une phrase, la mise en gras est utilisée, en accord avec le manga.

Tome 1[modifier]

L'ange rouillé. Bataille 1 : Récupération[modifier]

Ido Daisuke : « Gally » ! A partir de maintenant tu t'appelles Gally !
Gonzu : Hé attends… C'était pas le nom de ton chat… Celui qui est mort le
mois dernier ? C'était pas un mâle ?

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 1, p. 11


Ido : Là-haut, c'est Zalem, la cité dans les airs… Ils nous ont toujours regardés de haut !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 1, p. 12


Gally : Aujourd'hui, Daisuke est la seule chose qui me reste. Ca me suffit. Je n'ai pas besoin d'un vrai nom… Je suis heureuse d'être Gally.

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 1, p. 21


Le sens du combat. Bataille 2 : L'éveil[modifier]

Ido : Tu ne comprends vraiment pas ?! Ce boulot [hunter-warrior] est immonde… Le pire qui soit ! Je décapiterai autant de criminels qu'il le faudra… rien que pour toi ! Je me couvrirai de sang.. Pour que tu ne sois souillée ! Pour que tu restes aussi pure que dans mes rêves.
Gally : TES RÊVES ?! ET MOI DANS TOUT ÇA ?!

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 2, p. 38-39


Robot : Qu'est-ce qui t'a poussé à faire ça [devenir hunter-warrior], poupée ?
Gally : (Dans ses pensées) Cette question… Je l'ai déjà entendu il y a longtemps.. « Pourquoi combats-tu » « Qu'est-ce que tu y gagnes »… En ce temps là aussi je… (Maintenant, au robot) Tu ne comprends pas… ? Je sais que je dois le faire.

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 2, p. 40-41


Izushi : Tu vois, c'est pas qu'il [Makaku] ait faim… Mais le boss est comme qui dirait un junkie de l'endorphine… Il est en manque s'il trouve pas quelques cerveaux à bouffer !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 2, p. 45


Ido : (A lui-même) Tu as raison Gally… C'est toi qui as raison ! Quelle prétention de vouloir diriger ta vie… ou celle de qui que ce soit ! Ta vie t'appartient…

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 2, p. 47


Izushi : (A lui-même) Quand je pense que moi, le grand Izushi, j'en suis réduit à récolter des têtes de chien… Mais voir la gueule de l'autre crétin cet après midi, c'était trop bon !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 2, p. 49


Ido : (Dans ses pensées) Mais tu te trompes sur un point, Gally… Tu n'est pas la seule raison qui me pousse à être ce que je suis… un hunter-warrior… Je vis pour le rush… (en décapitant Izushi) Pour ce moment d'extase absolue ! Je tue pour mon propre bien… Rien de plus, rien de moins… Je ne voulais pas que tu découvres cet aspect de moi… Je ne voulais pas t'entraîner dans les ténèbres.

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 2, p. 48-51


La déchirure. Bataille 3 : Valeurs[modifier]

Makaku : Qui que tu sois. …Sache que PERSONNE ne peut m'anéantir ! PERSONNE !! …(en les fixant) Vous deux [Ido et Gally]… Bien ! Vos visages sont gravés dans cet œil ! Je n'oublierai pas ! Je le jure ! Je jure qu'un jour je sucerai vos cerveaux !
Ido : Tu t'exprimes normalement depuis que tu n'as plus de corps… ? [Makaku est un parasite qui contrôle les corps des autres]
Makaku : Je suppose que mon intelligence est influencée par l'enveloppe que j'habite… Comme disait Nietzsche… « L'esprit n'est qu'un jouet pour le corps ! »

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 3, p. 75-77


Ido : (Dans ses pensées) Gally… Un esprit de guerrier nécessite un corps de guerrier… étudié pour le combat… d'une puissance capable de tuer d'un seul coup. Mon rêve doit mourir pour que tu puisses vivre… C'est le seul moyen… ici, dans la décharge. Rien au monde ne vaut la peine… La peine de risquer sa vie… Sauf peut-être… le peu que l'on peut créer soi-même. …Sans toi, Gally, ma vie n'a aucun sens…

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 3, p. 83-85


Berserker. Bataille 4 : Résurrection[modifier]

Ido : (A Gonzu, évoquant le corps de berserker) Une chose est sûre… Cette fille [Gally] sait se battre. La seule chose que je puisse faire, c'est de lui en donner les moyens.

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 4, p. 98


Gally : (Dans ses pensées) Que… qui suis-je ? Cette puissance… d'où vient-elle ? En moi.. Il y a un autre moi… qui se bat pour sortir ! Si seulement je pouvais aller un peu plus loin… Je peux presque la voir… la toucher !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 4, p. 102


Gally : Quel est ce bruit ?
Ido : C'est le soupir des tubes qui relient Zalem aux usines, ici au sol. C'est dû aux changements d'altitude de Zalem, eux même causés par l'attraction gravitationnelle de la lune.
Gally : Quel bruit horrible… On dirait les gémissements d'un millier de personnes.

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 4, p. 118-119


Gally : (A Ido) Quelques soient les changements que tu crois voir en moi… Je serais toujours la Gally que tu connais, toujours !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 4, p. 121


Ido : C'est pas à nous de décider de ceux qui doivent être poursuivis ou non !! Su un de vos amis allait se faire massacrer par Makaku devant vous, vous lui tourneriez le dos ?!
Zapan : Ta gueule ! Personne ne me fait la morale, OK ?! Tu prends les risques minimum. Tu effaces ta proie avec un maximum d'efficacité, et tu empoches tes crédits… voilà ce que j'appelle être un « pro » ! Pour nous ce n'est pas un hobby, Doc [surnom d'Ido chez les hunter-warriors] ! On a pas ton génie, mais on sait tous comment rester en vie.
Gally : Un vrai « PRO », hein ? Pourquoi ne pas être honnête et dire
« Je ne veux pas me battre contre Makaku parce que je me chie dessus rien qu'en y pensant » !! Y aurait-il seulement deux hunter-warriors dans cette pièce ?!

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 4, p. 124-126


Descente aux enfers. Bataille 5 : Responsabilité[modifier]

Makaku : (A Gally) Je te veux... et je vais t'avoir ! Je n'oublierai jamais cette agonie lorsque j'ai perdu mon œil... mais je ne vais pas te tuer... Ce que je veux, petite chose... c'est t'arracher chaque membre et faire de toi un pendentif vivant et hurlant que je porterais avec délice [dans son nouveau corps, Makaku mesure plusieurs mètres de hauteur] ! Il ne peut y avoir plus grande joie que t'entendre ta voie suppliante à chaque instant de la journée.

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 147


Makaku : Ma vie a débuté dans la souffrance et la terreur... Mais la terreur et la souffrance peuvent être surmontées, si tu en connais les principes ! Ces deux sensations sont comme l'eau... elles coulent toujours d'un endroit élevé vers un endroit plus bas... En soumettant sans relâche les autres à la souffrance et la terreur, je me protège moi-même ! Mais ces exquises tortures nécessitent de la PUISSANCE ! ET ACQUERIR CETTE PUISSANCE EST MON BUT !!

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 149


Makaku : (A Gally) Prosterne-toi ! Je suis peut-être un ver... Mais je suis le ROI DES VERS !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 151


Makaku : Si j'étais vraiment cruel, vous seriez en morceaux depuis longtemps, Miss Gally.

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 156


Makaku : Ce merdeux n'est pas drôle ! Mais il a l'air appétissant...

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 159


Makaku : C'est ici que je suis né et que j'ai grandi ! Ce sont des ruines... une mégalopole des anciens enfouie sous terre. Les déchets de Zalem sont déversés dans la « décharge » depuis le ciel... et les égouts de Kuzutetsu les entraînent jusqu'ici. J'ai survécu en me nourrissant de vos ordures putréfiées, à vous, les cafards de la surface !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 184


Makaku : Ma mère m'a mis au monde dans les toilettes et m'a expulsé dans ce trou puant ! Mais toi Gally... TU RISQUERAIS TA PROPRE VIE POUR L’ENFANT D’UNE AUTRE ! JE VAIS TE TUER !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 186


Makaku : (Après que Kiba ait réouvert sa blessure à l'œil) AAARGH ! CETTE DOULEUR ! C... Cerveaux ! J'ai besoin de cerveaux ! (Ils sort trois tête d'homme de sa veste et les mâche frénétiquement)

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 191


Gally : Ne touche ni le bébé ni le chien... LORSQUE TON ADVERSAIRE SE NOMME GALLY !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 5, p. 193


L'ange conquérant. Bataille 6 : Conflit[modifier]

Gally : (Dans ses pensées) Sur le coup, je n'ai pas compris moi-même... Ces mouvements... c'est venu naturellement... comme pour les marques sous mes yeux... Je ne l'ai pas fait consciemment... c'est simplement ce qui devait être fait ! Je n'étais consciente que d'une chose... la sensation de peur qui m'avait tellement oppressée il y a quelques temps... elle a disparu ! Je ne pensais plus qu'à détruire le monstre qui se dressait en face de moi... Un bouillonnement qui me poussait au combat !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 6, p. 198-200


Makaku : (A Gally) JE VAIS T’ARRACHER CE MAUDIT BRAS GAUCHE... quoique... je devrais peut-être commencer par tes jambes. Puis je prendrais mon temps avec tes bras... pour les découper proprement... ET NE LAISSER QUE LE CŒUR! Chaque jour tes cris de désespoir apaiseront mon âme !

  • Gunnm Tome 1, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 6, p. 216


Tome 2[modifier]

Les larmes d'un ange. Compassion[modifier]

Gally : Tu en as assez profité, Makaku ! Sucer les cerveaux et posséder les corps des autres... Je ne te laisserai jamais retourner à la surface ! JE VAIS T’ENTERRER ICI MÊME !
Makaku : TOUT LE MONDE SE NOURRIT DE LA VIE DES AUTRES ! Chaque jour, le fort dépouille le faible pour son propre bénéfice ! PERSONNE N’A LE DROIT DE JUGER LE GRAND MAKAKU ! MÊME TOI, GALLY... C’EST LA RÉCOMPENSE QUI T’A AMENÉE JUSQU'À MOI, NON ?!
Gally : Tu as tout faux... Je n'ai aucun souvenir de ma vie passée... Je ne sais pas quel genre de personne j'étais vraiment. La vie elle-même est une chose assez vague pour moi... Est-elle laide... ou magnifique... Une punition ou un cadeau précieux, je ne sais pas. MAIS JE VAIS LE DÉCOUVRIR ! J'ai besoin d'un but... être chasseur de primes me permet de chercher au travers des combats ! CET ARGENT DONT TU ME PARLES N’A AUCUN SENS POUR MOI ! J’AI LA FOI ! Car nous choisissons qui nous voulons être... ET NOUS LE DEVENONS DANS LA BEAUTÉ OU LA LAIDEUR !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 7, p. 6-12


Makaku : Je te déconseille d'utiliser ton jet de plasma, Gally (...)
Gally : (...) Tu délires ?! Pas question de gâcher du plasma pour une misérable limace !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 7, p. 15-16


Makaku : Je n'ai jamais connu que la pourriture !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 7, p. 21


Deux citadins, armés d'un lance-flamme : (Dans le passé, alors que Makaku est jeune et a encore forme humaine, il regarde et envie l'animation de la rue par le grillage la séparant des égouts) Hé ! Mate-moi cet énorme rat d'égouts... Hé ! Hé ! Il se barre par là ! Crame lui la gueule !
Makaku : (Peu après, dans ses pensées, alors qu'il est à moitié brûlé) Une fois blessé, l'environnement m'a englouti, j'ai commencé à pourrir vivant ! (Tout haut) Aah... Je... Je ne veux pas mourir. Qui saura que j'ai existé ? Est-ce que je vais me dissoudre ici... sans personne pour se rappeler de moi... (...)
Desty Nova : (Un peu plus tard) T'as de la veine ! Tu allais crever dans les égouts... Je t'ai sauvé... Mais ton corps n'était pas récupérable... Alors je vais t'en offrir un nouveau... en cadeau. Montre-moi ce qu'il y a au plus profond de ton cœur... et je t'offrirai le corps personnalisé qui va avec.

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 7, p. 23-25


Makaku : J'étais fou de joie du corps de ver qu'il m'avait crée. Je suis parti vers la surface... (...) Détruire les choses était ma manière de prouver que j'étais vivant. Personne n'a jamais tenté de m'arrêter ! Personne n'avait jamais entendu mes cris. Rien n'avait changé depuis l'époque où je pourrissait dans les égouts. J'en étais là... lorsque tu es arrivée, Gally. Aah... oui ! Enfin ! Mon rêve... se réalise [dernières paroles, en mourant]
Gally : (Dans ses pensées) Je ne sais pas si je dois en avoir honte ou être fière... Si c'est la haine ou la tristesse... Mais quelque chose que je ne peux pas expliquer me met les larmes aux yeux...

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 7, p. 26-29


Tombé du ciel. Déchaînement[modifier]

Yugo : Zalem... la ville flottante ! Je viens là parfois pour la regarder... Quand je reste assez longtemps, je me vois en train de voler jusqu'à elle ! La vie doit être super là-haut, tu [Gally] ne crois pas ?

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 8, p. 35-36


Mégil : Toute expérience nécessite des cobayes !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 8, p. 38


Yugo : Ca c'est du carnage ! On dirait qu'un dinosaure s'est déchaîné dans le quartier !
Gally : (Dans ses pensée) Un dinosaure ?! [Gally est l'auteur du carnage]

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 8, p. 43


Yugo : Je dois gagner ma vie ! J'ai pas de quoi me soucier des apparences.

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 8, p. 45


La dame de fer. L'éveil du coeur[modifier]

Gally : (Dans ses pensées) J'aimerais que ça ne s'arrête jamais... Rester assise ici et écouter sa [Yugo] voix jusqu'à la fin des temps... Et ses yeux... toujours à fixer le ciel... je l'envie. Il y a un tel fossé entre nous... si seulement je pouvais partager son univers !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 57


Gally : (A Ido) Tu crois que Yugo peut m'aimer... même si je suis un cyborg ?

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 61


Zapan : (Dans ses pensées) Gally... Je n'ai pas oublié l'humiliation que tu m'as fait subir au « Kansas » [Bar des hunter-warriors]... et le grand Zapan est connu pour être très rancunier... Je goûterai à tes larmes le moment venu !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 63


Gally : (Après avoir reçu un coup de couteau ; dans ses pensées) Mon corps est à peine éraflé. Mais ce n'est pas vraiment le corps d'un humain... Je n'y avait jamais réfléchi avant... mais le corps que j'ai est artificiel. Ce n'est pas mon vrai corps... Il n'est pas... naturel ! Il peut se déplacer plus vite que n'importe qui, générer du plasma... Mais il n'est pas conçu pour aimer !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 67-69


Gally : (A elle même, du haut d'une usine) Cette ville est si laide... (Maintenant, dans ses pensées) Nous sommes identiques la décharge et moi... Des constructions artificielles. Les autres essaient d'y trouver leur place... Mais ça n'y changera rien ! Ma vie... je la dois à une machine, un artifice... Je n'ai pas le choix, je dois vivre avec... Yugo... je veux te toucher, te serrer contre moi.

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 72-73


Vieil homme 1 : Il [Yugo] pense pouvoir aller à Zalem... en économisant de l'argent comme un forcené !
Vieil homme 2 : Quelle naïveté de croire qu'il peut aller là-haut ! Ceux qui sont nés en bas sont condamnés à y vivre !
Vieil homme 3 : Les jeunes... Ils n'écoutent plus la voix de la sagesse...

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 78


Gally : Si VOUS [Vector] TRAINEZ YUGO DANS VOS TÉNÈBRES… MEME SI DIEU VOUS PARDONNE ; MOI PAS !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 81


Yugo : Ce n'était pas la peine de le tuer !
Vector : Humm... Il avait entendu ton nom. On ne pouvait pas courir le risque de le laisser filer. Tu ne vivras pas vieux si tu fais le boulot à moitié, Yugo !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 85


Yugo : Un type désespéré trouve toujours une solution...

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 87


Vector : Ce que tu appelles « nourriture » et que tu trouves ici n'est en fait que les mauvais morceaux qu'ils [Les habitants de Zalem] nous laissent.

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 89


Yugo : (Dans ses pensées) Zalem... c'est un endroit... ou un rêve ?

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 91


Yugo : Je ne veux pas aller à Zalem pour vivre dans le luxe... Je veux y arriver car c'est tellement loin d'ici... Je suis sûr qu'on voit les choses autrement que ce qu'on voit ici.

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 92


Ido : Je te comprends. Tout le monde a peur d'affronter la réalité. Tu ne veux pas t'y frotter, tu préfères regarder ailleurs. Mais tu ne peux pas continuer comme ça. Le moment est venu où tu dois regarder la réalité en face et choisir l'attitude à adopter.
Gally : Qu'est-ce que tu sais de ma réalité ?! Qu'est-ce que tu en sais ?! Tu ne sais pas ce que je ressens ! Tu ne voudrais pas être un humain dans un corps artificiel !
Ido : Mais c'est tout ce que tu as, Gally. Et tu essais de le fuir... Où est passée ma courageuse Gally ?

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 9, p. 113


Jours de pluie. Prisonnier d'un rêve[modifier]

Gally : Zalem t'obsède donc au point d'y laisser la vie ?!
Yugo : Tu ne pourras jamais comprendre... Je ne veux pas juste me tirer de cet endroit pourri ! C’EST UN COMBAT ! UN COMBAT ENTRE LA DÉCHARGE ET MOI ! La décharge a essayé de tout me prendre... essayé de détruire tous mes rêves... essayé de voler ma fierté ! Si j'abandonne maintenant, je ne serai plus qu'un de ses déchets. PAS QUESTION ! Si je m'enfuis, tout ce que j'ai été, tout ce que j'ai voulu être, ne sera qu'un vaste mensonge... Même si c'est un rêve stupide, c'est ma seule façon de me prouver qui je suis !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 10, p. 133-134


Yugo : (Après que Gally l'ait embrassé) C'était... un peu... électrique... comme si j'avais touché une pile avec la langue. Gally : C'est que le courant passe entre nous, Yugo... </poem>

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 10, p. 139


Gally : Je crois que je... comprends ce qu'elle [Belle-sœur de Yugo] a dû ressentir... Si la personne que j'aime était plus attirée par un rêve que par moi... ça me rendrait jalouse.

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 10, p. 156


Yugo : OK, Gally ! Ca marche... Mais il faut que j'aille pisser avant !

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 10, p. 158


Rêves amers. Désillusions (début)[modifier]

Vector : Je ne sais pas si c'est pour des expériences, ou s'ils les bouffent... Mais chaque mois, ils [Zalem] demandent l'équivalent d'un type [humain, non cyborg] en pièces détachées.
Yugo : Donc vous vouliez prendre mes dix millions et me couper en tranches ?!
Vector : Mais non, Yugo ! Je pensais que tu laisserais tomber si la somme était aussi astronomique !
Yugo : Et vos prétendus voyages à Zalem [Vector a déclaré être le seul de la décharge a s'être déjà rendu à Zalem]
Vector : Une hyperbole... une légère déformation de la vérité... C'est bon pour le business, tu vois...

  • Gunnm Tome 2, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 11, p. 197


Tome 3[modifier]

Rêves amers. Désillusions (fin)[modifier]

Yugo : Demain n'a aucune valeur... POUR UN HOMME MORT !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 12, p. 8


Yugo : ZALEM… ! ME VOILA ENFIN ! Je suis ton plus fervent admirateur... Pour toi, j'ai tout perdu ! Mas rien n'est assez bon pour toi, hein ?

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 12, p. 16-17


Yugo : J'appartiens à Zalem, maintenant !
Gally : Non Yugo... Je ne peux pas te laisser faire ça !
Yugo : Ça m'est apparu pendant que je grimpais... c'est clair maintenant... Je n'étais pas fait pour ce monde... Il n'a jamais eu besoin de moi...
Gally : ESPÈCE DE LÂCHE ! Il n'y a pas que la décharge et Zalem dans le monde ! Ne te laisse pas avoir par leurs mensonges, Yugo ! Tu comptes pour moi, Yugo... ça ne te suffit pas ?

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 12, p. 18-21


Yugo : On aura au moins eu l'occasion de se dire... adieu...

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 12, p. 26


L'ange de la mort. Découverte[modifier]

Voyou : Tu veux te battre, connard ?!
Ido : Bof... pas vraiment... Je pensais juste t'incruster ce pilier dans la gueule !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 13, p. 35-36


Umba : (Après les exploits de Gally au Motor Ball) C'est la première fois depuis des années que ça me démange de me mettre au boulot !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 13, p. 58


Gally : (Dans ses pensées) Le corps de Berserker qu'Ido m'avait donné repose au fond d'un entrepôt... et avec lui l'amour qu'avait Ido pour moi... et l'amour que j'avais pour Yugo ! (A elle-même) Mais maintenant je n'ai plus qu'un seul désir... devenir le fil tranchant fait de l'acier le plus pur !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 13, p. 61


Esdoc : (Dans ses pensées) Elle est si naïve.. L'acier le plus pur est extraordinairement fragile, Gally (...) Les impuretés donnent vie au métal.

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 13, p. 68-70


Ido : Gally a changé... Elle appartient à un autre monde, maintenant

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 13, p. 63


Le champion des champions. Nouvelles alliances[modifier]

Ido : Comment peut-elle [Gally] être si ingrate ? Elle a oublié qui l'a sortie d'un tas de ferraille... qui lui a donné la vie ! Ca ne peut pas finir comme ça !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 14, p. 76


Commentateur : Les capacités incroyables du champion nous forcent à modifier les règles pour rendre le combat plus équilibré ! Jashugan aura donc un handicap... Il combattra sans son bras droit et il affrontera une équipe de trois challengers !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 14, p. 81


Le Challenge. Qualification[modifier]

Umba : WHAOUH GALLY ! Même avec une armure à handicap, un surplus de poids et un réducteur de puissance, tu as encore de la manœuvrabilité à revendre ! J'suis sur le cul !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 15, p. 104


Gally : (Dans ses pensées) Même ce nom... Gally... ce n'est pas mon vrai nom... Ido me l'a donné, ainsi que ce corps de Berserker qui dort dans l'entrepôt. Quelle que soit la forme que j'aie, c'est moi sans être moi... ce ne sont que des outils. Mais qui est… Le vrai moi ? Qui regarder à travers ces yeux [En observant son reflet dans un miroir] ? Qui est cette personne au cœur si sensible, à l'air si hautain... effrayé... et cruel ? Je VEUX savoir... Et la seule manière de le savoir... c'est mon Panzer Kunst.

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 15, p. 106


Gally : Quand j'ai décidé quelque chose, je ne change plus d'avis ! FAUT VOUS Y FAIRE !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 15, p. 110


Ajakati : (A Gally) c'est donc toi qui oses vouloir porter mon numéro ?! Reviens donc dans quatre milliards d'années, petite pouffiasse prétentieuse !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 15, p. 112


Umba : Ce clown est un adversaire facile pour Gally !
Esdoc : Tu crois ça, hein ?! Cet Ajakati est fort... Il est mal classé car c'est un tueur ! Il préfère le combat à la victoire... Gally va passer un sale moment !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 15, p. 115


Ajakati : (Alors qu'il vient de remporter la première manche, Gally se faisant réparer plus loin) Hé ! Hé ! Après ma démonstration, ils doivent trembler de trouille et chercher un moyen de se tirer d'ici !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 15, p. 123


Ajakati : (Dans ses pensées, à Gally) Une fois à terre, je t'enfoncerait mes roulettes dans le crâne ! Il est temps que ta cervelle tartine la piste !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 15, p. 138


Un seul cœur. Enjeu total[modifier]

Esdoc : La culpabilité est comme un poison qui s'infiltre en nous... mais un poison à faibles doses peut devenir un remède. Il vaut mieux en avoir un peu que pas du tout...

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 16, p. 149


Gally : J'suis de mauvaise humeur, connard ! Touche-moi et je te tue !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 16, p. 156


Jashugan : Si tu me bats au bras de fer, je te laisse le million et la fille... Si tu perds, tu vas te perdre en enfer...

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 16, p. 157


Esdoc : Lorsqu'ils regardent la mort en face... les gens font preuve d'une incroyable capacité de concentration !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 16, p. 171


Gally : Je ne pensais pas qu'un homme aussi extraordinaire [Jashugan] puisse exister...

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 16, p. 184


La voie du challenger. Deuxième étape[modifier]

Esdoc : Tu as changé, depuis cette rencontre avec Jashugan !
Gally : Ah ?
Esdoc : Avant tu étais moins posée, plus tête brûlée...
Gally : Maintenant j'ai un but... Jashugan. J'ai compris ce qui me manquait... avoir un objectif dans ma vie ! UNE RAISON DE ME BATTRE ! Toujours être sur la défensive, s'enfuir... ça te pourrit la vie ! Je ne peux pas vivre comme ça ! Avec Jashugan comme adversaire, les choses ont changé...

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 17, p. 193


Gally : Convaincre avec les mots est bien trop long ! Et ma patience a déjà atteint ses limites ! Je vais plutôt vous montrer !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 17, p. 198


Caligula : La course va commencer... qu'est-ce qu'une bande de gonzesses comme vous foutent là à discuter ?! (...) C'est donc toi la MISÉRABLE Gally ! Tes fans vont être très déçus car ton match contre Jashugan risque de n'avoir JAMAIS lieu... car ce soir ta cervelle va servir pour cirer le parquet ! JE VAIS LUSTRER TOUTE L'ARÈNE AVEC TA TRONCHE !

  • Gunnm Tome 3, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 17, p. 202


Tome 4[modifier]

Headbanger's ball[modifier]

Gally : Je me bats toujours au maximum... TOUJOURS ! C'est aussi simple que ça !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 9


Ido : Gally, c'es presque ma famille... elle est comme ma fille... Je suis ici pour ramener la brebis égarée à la maison... Gally est très émotive, mais plutôt têtue... lui demander d'arrêter simplement le motorball est IMPENSABLE... Il n'y a qu'une solution... Gally doit être définitivement vaincue sur la piste ! Et pour ça, j'ai besoin de la force d'un CHAMPION !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 16


Gally : (A Peshkavus) JE NE PEUX PAS SUPPORTER... L'IDÉE QUE TU RESPIRES ENCORE !!

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 26-27


Tigel : GALLY ! Prends moi dans ton équipe !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 35


Fan de Caligula 1 : CHAMPION ! PRENDS MES BRAS, CHAMPION ! COUPE-LES MOI !! (Caligula lui arrache la moité de l'avant-bras en passant) OUAIS ! IL M'A CHOISI ! Regardez ! Il a pris MES bras !
Fan de Caligula 2 : (Alors que le sang du fan coule à flot) OUAH ! VEINARD !!

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 37


Jashugan : (A Ido) Ca ne fait rien, mon ami... c'est le destin. Mais je ne vais pas mourir avant le dernier défi... CONTRE GALLY !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 49


Gally : TU AIMES TELLEMENT TUER ?!
Caligula : SUR ! Je vis et je tue ! Je suis un DESTRUCTEUR ! J'exhibe ma force avec une joie démoniaque ! Face à ma puissance destructrice, toute force créatrice devient ridicule ! (...) VIENS LÀ, GAMINE ! Comme Promis, il est temps de repeindre la piste en gris cervelle !!

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 50-51


Caligula : INSECTE STUPIDE ! Tu crois vraiment que tes lames bon marché peuvent arrêter mes chaînes aux points faites de diamant pur renforcé ?! Tu vois la différence quand on y met le prix ?!

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 57


Gally : (A Caligula) Marre toi bien ! C'est tout ce qu'il te reste, là où tu es !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 18, p. 60


Zone rouge[modifier]

Umba : En mécanique, tout est dans le rythme' !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 19, p. 87


Esdoc : UMBA EST UN GENIE ! Qui d'autre pourrait assimiler les informations provenant simultanément de quinze senseurs et contrôler ainsi vingt bras ?! Il fait le boulot de dix techniciens !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 19, p. 87


Gally : Takié vient de m'apprendre à quoi ressemble la peur... en tombant, j'ai senti le goût amer de la défaite, et l'image de cette monstrueuse montagne rouge m'est apparue clairement... C'est tout ce qui me revient pour l'instant... Cet endroit... c'est probablement chez moi !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 19, p. 89


Gally : (En duel face à Takié, dans ses pensées) C'est la première fois que je prends vraiment du plaisir à me battre sur le circuit ! Ici, je peux enfin réellement tester mes limites ! (...) Une montagne rouge... j'y allais souvent... pour voir jusqu'où ma force pouvait aller.

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 19, p. 93,101


Tradition[modifier]

Jashugan : S'il [Desty Nova] ne m'avais pas opéré, je ne serais plus là aujourd'hui... et je n'aurais jamais obtenu le titre de champion. ...Maglré tout, je suis reconnaissant de qu'il a fait.

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 20, p. 107


Ido : En fait, ce qu'on appelle motorball...n'est qu'un instrument de Zalem ! Il sert de soupape de sécurité à la pression et à la frustration de la population de la décharge ! Les gens d'ici ont besoin d'avoir des idoles à vénérer. Tu as rejoint le motorball pour devenir un de ses héros ?
Gally : NON ! Quand Yugo est mort... je ne voulais plus continuer à vivre pour souffrir. Mais quelque chose au font de moi, empêchait que cela se termine comme ça ! Il fallait que je sache... qui je suis... et pourquoi ? C'était comme si Zalem m'avait tout pris... toute forme d'apitoiement aurait été pire que la mort ! Le motorball a été mon salut, le seul moyen de survivre...

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 20, p. 115-117


Jashugan : J'ai peur... de la mort absolue.
Maître du Chi : Je n'y crois pas ! C'est toi qui dit ça ?! Le secret du Maschine Klatsche, c'est le synchronisme parfait avec la machine... et les machines ne redoutent pas la mort !
Jashugan : JE... JE NE VEUX PAS DEVENIR UNE MACHINE ! JE VEUX ALLER PLUS LOIN QUE LA MACHINE !
Maître du Chi : Ah... Mais l'homme est une machine moléculaire... incomplète et en évolution constante ! Tu as une sœur, n'est-ce pas ? Elle est la cause de tes doutes... TUE-LA ! Les machines n'ont pas besoin d'amour...

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 20, p. 124-125


Gally : (A Esdoc) Garde tes honneurs et ta gloire !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 20, p. 127


Esdoc : (Mourant) Et merde... On dirait que la chance n'aura jamais été avec moi...

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 20, p. 130


Outsider[modifier]

Gally : C'est mon égoïsme... qui a tué Ed !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 21, p. 143


Umba : Je ne peux pas survivre tout seul...

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 21, p. 144


Ajakati : Le motorball n'était qu'un tremplin pour toi, c'est ça ?!
Gally : Ma vie n'est pas là, sur le circuit...
Ajakati : Non... à moins que tu te donnes toute entière au jeu... Nous les vrais « motorballeurs » ... on ferait n'importe quoi pour que le public s'éclate ! Si on regarde de près, l'immonde Caligula, mes pauvres disciples, et même ce crétin de Tigel... ça, ce sont des VRAIS « motorballeurs » ! Mais pas toi, frangine... Tu n'es pas l'un d'entre nous... tu es une étrangère !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 21, p. 145


Jashugan : Je... Je vais bientôt mourir... Je ne sens pas de douleur... mais ce goût amer dans ma gorge... le goût de la mort ! La sensation éphémère d'un cerveau qui s'éteint... C'est comme ça que ça se finit ?! NOON... Je ne leur ferai pas cette joie... Quelqu'un a dit un jour : « tuez tous vos héros » ... mais moi... je suis le CHAMPION !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 21, p. 149


Jashugan : Jusqu'ici, je me suis toujours battu pour moi... mais cette fois, je vais me battre pour elle... Ainsi, Shumira pourra être fière d'être la sœur du champion ! ...Elle pourra vivre... plus forte... Mon dernier combat sera mémorable... ET J'AI BIEN L'INTENTION DE LE GAGNER !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 21, p. 153-154


Ars magna[modifier]

Jashugan : (Dans ses pensées) Zalem... tu me regardes ?! Tu me vois ?! Il me reste peu de temps... mais ces derniers instants, je vais les passer en tant que champion !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 159


Commentateur : C'est démoniaque ! L'empereur Jashugan s'est débarrassé de l'équipe challenger en quelques secondes !
Jashugan : (A Gally) c'est tout fillette ? Est-ce là toute l'étendue de ta force ?! Montre moi donc ce fameux Panzer Kunst...

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 171


Gally : (Dans ses pensées) J'ai peur... J'ai l'impression d'être en train de me perdre moi-même... Comme si rien dans ma vie n'était sûr... rien ! Mais si cette vie a la moindre signification, je veux le savoir... j'en veux une preuve... ! Pour cela, je dois me battre !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 175-176


Gally : (Dans ses pensées) Je dois savoir QUI je suis, Jashugan... et pour le découvrir, je vais te combattre... jusqu'à la MORT !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 179


Jashugan : Hé ! Hé ! Tu vois le monde qui nous entoure [Spectateurs tout autour], Gally ?! Ceci [Il tient un motorball] est synonyme de gloire dans ce monde ! La GLOIRE... c'est le moteur du motorball ! Mais toi et moi sommes à la poursuite de quelque chose de plus profond, n'est-ce pas ?! Gally : (Dans ses pensées) Cet homme... Il me ressemble beaucoup... Jashugan : Ce bout de ferraille [le motorball] n'a aucun sens dans ce combat ! [Il jette le motorball]

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 180-181


Jashugan : (Dans ses pensées, alors qu'il est martelé de coups par Gally) Je suis touché... Je dois me défendre... bloquer ses coups... (le corps de Jashugan disparaît progressivement dans son esprit) Que se passe-t-il ?! Que font mes bras... ? Où sont mes bras... ?! Et mes jambes... où sont-elles ? (La décomposition de l'armure de Jashugan révèle du vide) Qu'est-ce que... Je ne suis qu'une coquille vide... (N'est maintenant visible qu'une partie du visage de Jashugan et son cerveau qui fond dans l'obscurité) C'est... C'est donc tout ce que je suis ?! Si insignifiant... ?! Je fonds... je me dissous... Je... j'ai besoin de mon corps !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 196


Gally : Je... J'ai l'impression d'avoir été éveillée par la présence de ton attaque... merci Jashugan... CHAMPION !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 204


Ido : Un toast au retour de Gally ! ...Et à l'homme qui est devenu un Dieu !

  • Gunnm Tome 4, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1995, chap. 22, p. 205


Tome 5[modifier]

La brebis égarée[modifier]

Sara : Allons, un petit sourire... Demain les choses vont sûrement s'arranger.

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 23, p. 4


Ido : Tu es aussi douée pour la musique que pour le combat ! Je ne savais pas...
Gally : Rythme, mélodies... Ce n'est pas aussi éloigné que tu le crois...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 23, p. 15


Zapan : Je n'aurais de repos... avant de lui [Gally] avoir fait partager un peu de mon enfer...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 23, p. 23


Cyborg : C'est la tueuse [Gally] la plus redoutée de toute la décharge ! Personne d'autre qu'elle n'aurait pu venir à bout de Makaku... Comparés à elle, nous ne somme que des vers de terre...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 23, p. 23


Zapan : La force... Donne moi la force de vaincre ce démon [Gally]... Sara...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 23, p. 25


Le maître-chien[modifier]

Gally : Zapan ne cherche qu'une chose... MOI. JE VAIS NETTOYER MES PROPRES SALETÉS !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 24, p. 29


Zapan : (Dans ses pensées) Sara... J'étais un minable... je ne méritais que de crever... comme tous ceux qui traînent ici, dans la décharge... Mais toi... Toi... tu m'as ouvert les bras... tu as essayé de me sauver... Pourquoi... Pourquoi tu l'as fait ? Sara : (Dans les souvenirs de Zapan) Zapan... tu penses de la même manière que mon père... Papa disait toujours que ça sert à rien d'éprouver de la compassion pour un perdant... Mais ici, personne ne gagne jamais vraiment. C'est un devoir que d'apporter du bonheur au plus possible de gens.(Dans ses pensées) Et toi.. tu t'es dévouée corps et âme à cette cause... URRGH [Pleurs]... T'es vraiment une salope... Je suis sûr que si tu pouvais encore me parler, tu dirais... « Je suis heureuse d'avoir eu la tête tranchée par toi. » Hein ? MAIS JE NE TE PARDONNERAI PAS ! JE NE TE PARDONNERAI PAS CE QUE TU M'AS FAIT !! Zapan :

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 24, p. 32-33


Murdock : Il est toujours en liberté... Il traîne ma tête de ma fille avec lui... VOUS COMPRENEZ MAINTENANT ?! ZAPAN EST MA PROIE ! IL EST A MOI !!

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 24, p. 36-37


Zapan : (Dans ses pensées, à Gally) SALOPE DEMONIAQUE... ! Je vais t'arracher la moelle... !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 24, p. 43


Gally : On ne verse pas de larmes sur un pleutre, Zapan... Pas de larmes...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 24, p. 45


Le laboratoire[modifier]

Ido : Il [Desty Nova] a sauvé leurs [Jashugan et Makaku] vies, mais... J'ai le sentiment qu'une raison beaucoup moins noble est derrière tout ça... !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 52


Desty Nova : (Après qu'Ido se soit débarrassé de son assaillant) Quelle magnifique détermination ! Que volonté face au désordre ! Oui, j'adore ça !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 55


Ido : (Après être rentré dans une pièce pleine de hurlements dans laquelle sont entreposés des dizaines de corps plus ou moins complets et plus ou moins vivants) QU'EST-CE QUE C'EST QUE ÇA ?!
Desty Nova : KYEEHEEHEE [Rires] ! Surpris ? En fait, ce ne sont que des expériences ratées...
Ido : C'est immonde...
Desty Nova : Quand je me trouve dans cette pièce, je me sens envahi par un sentiment de profond... RESPECT. J'ai accumulé ici des échantillons de tout l'amour, la haine, l'avidité et l'insondable folie qu'on peut trouver sur cette planète...
Ido : QU'EST CECI ?! Quel est en fait le véritable but de vos recherches, professeur Nova ?!
Desty Nova : Je suis un spécialiste... en nanotechnologie. Je peux composer à souhait les molécules pour créer des microscopiques robots biologiques. Mais ceci n'est qu'un moyen, pas une fin...
Ido : QUE RECHERCHEZ VOUS ?!
Desty Nova : Je peux contrôler ces robots... pour réparer, amputer, reconstruire... Je suis tel un Dieu, sauvant ou condamnant à ma guise ! MAIS CECI N'EST PAS NON PLUS MON BUT !
Ido : ALORS, QUEL EST IL ?! DITES-LE MOI !!
Desty Nova : (Il s'enfuit en riant) KYAHAHAHA ! (Puis il s'arrête) Tu veux connaître mon but, Ido... mon ultime objectif... ?! LA MAÎTRISE DU KARMA !!
Ido : KARMA... ?! DE QUOI PARLEZ VOUS ?
Desty Nova : Est-il possible pour l'homme de maîtriser son propre karma ?! Tant que nous n'aurons pas trouvé le moyen de briser les cycles du temps, il n'y aura aucun futur pour la race humaine !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 58-61


Ido : MAIS... POURQUOI ?! Pourquoi ramener les morts à la vie ?!
Desty Nova : Mais pour voir comment ce cerveau lutte contre son propre karma, bien sûr ! (...) (Au cerveau) Montre moi ton désir le plus enfoui ! TON ÂME... QUELLE EST SA RAISON D'ÊTRE ?!
Zapan : V... V-VENGEANCE !!

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 64-65


Shumira : La fleur de Ido a une signification ?
Gally : Hum... voyons voir... c'est écrit « merveilleux souvenirs » .

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 70


Desty Nova : (Mangeant un flan) Oooh... Délicieux ! Oui, vraiment ! J'adore le flan ! Je réfléchis mieux en mangeant !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 76


Desty Nova : Ido... Il y a deux sortes de gens dans la vie : les cobayes et ceux qui les ouvrent au scalpel ! Si tu étais sur le point de percer le secret de Zalem, tu penserais différemment.

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 76


Desty Nova : Le corps [Les corps de Berserker] lui-même peut être qualifié de « forme de vie mécanique » .

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 78


Zapan : (Ayant fusionné avec le corps de Berserker) JE... JE NE ME RAPPELLE PLUS MON VISAGE ! MAIS JE N'OUBLIERAI JAMAIS LA HAINE QUI DONNE UN SENS A MON EXISTENCE ! MA HAINE DE CETTE FILLE... GALLY !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 85-86


Gally : Qu'est-il arrivé à Ido ?!
Desty Nova : Euh... Eh bien...
Gally : OÙ EST-IL ?!
Desty Nova : Ido est... dans cette boîte [En posant une boîte de la taille d'une tête]

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 25, p. 90-92


Effondrement[modifier]

Eelai : J'adore voir les gens pleurer !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 97


Eelai : (Après avoir ressusciter grâce aux nano-restorers) J'adore cette sensation d'une lame froide me traversant la gorge.

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 105


Desty Nova : La folie de Zapan a permis au corps de Berserker d'atteindre son potentiel maximum... (...) Il n'a plus qu'une seule raison d'être... LA VENGEANCE !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 107


Desty Nova : Tu dois le combattre, Gally ! Tu ne peux pas te dérober car pour Zapan... tu es son karma ! Celle qui a créé le monstre qu'il est devenu... c'est toi.

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 108


Murdock : Alors ? Ton âme s'est vu refuser l'entrée du Nirvana et tu nous reviens sous cet aspect immonde... ? Tu es ma proie, Zapan ! Et cette fois, je vais faire en sorte que tu ne reviennes JAMAIS !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 124-125


Murdock : ZAPAN ! JE NE PEUX PAS TE LAISSER VIVRE ! TU AS TUE MA SARA ! DANS CE MONDE, LES ORDURES COMME TOI RESTENT TROP SOUVENT IMPUNIES... ALORS QUE MEURENT LES GENS QUI ONT DE LA VALEUR ! POURQUOI ?!
Zapan : Ha... tu es comme moi...
Murdock : Quoi ?!
Zapan : C'est toi que tu vois... à travers moi ! Nous aimions Sara tous les deux... et la haïssions ! Elle nous faisait nous sentir inférieurs... à tel point qu'on souhaitait sa mort !
Murdock : N-Noon ! Je... Je suis son père...
Zapan : Tu ne peux pas me pardonner d'avoir tué Sara ? Parce que j'ai fait, moi, ce dont tu rêvais ? Vieil imbécile... nous sommes pareils, toi et moi... Peu importe qui nous devons sacrifier pour nous débarrasser de cette culpabilité... nous avons besoin d'un bouc émissaire... Un sacrifice, une offrance à la mémoire de Sara ! ASSOUVISSONS NOTRE VENGEANCE SUR GALLY... ENSEMBLE !
Murdock : NON ! JE NE SUIS PAS COMME TOI ! [Il active une grenade qui explose sur lui et Zapan]

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 128-130


Tenant du Kansas : (Gally arrive au Kansas, dévasté par Zapan, de nombreux morts partout) REGARDE AUTOUR DE TOI ! TOUT CA, C'EST DE TA FAUTE ! (...) TU N'ES QU'UNE SOURCE D'EMMERDES ! AVANT QUE TU N'ARRIVES ICI, TOUT SE PASSAIT BIEN... MÊME AVEC ZAPAN !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 135,146


Fille : Il y a quelque chose de rafraîchissant dans toute cette destruction...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 144


Gally : Seule... Pour la première fois, je suis vraiment toute seule... Jusqu'ici j'ai toujours fait ce que je pensais être juste... Mais si c'était vraiment le cas, pourquoi est-ce que tout ceci est arrivé... ?
Fille : C'est simple... Quand tu commences à devenir meilleur et plus forte que les autres, ils se mettent à te haïr...
Gally : Pourquoi ?
Fille : PFF ! Tu piges pas vite... Le pourquoi n'a aucun intérêt. Ca me tue d'entendre les gens se lamenter sur le passé ! Ca me gonfle ! Ils sont tous paralysés par des conneries de destin, de culpabilité, de responsabilité... On ne peut plus rien changer à ce qui est arrivé, OK ?! LES GENS ONT BESOIN D'UN PEU DE LIBERTE ! T'AS UN TRUC QUI TE BLOQUE... EH BIEN, DEBARASSE-TOI-Z'EN ! FAIS TES MALLES ET TAILLE LA ROUTE ! REMETS UN PEU D'ORDRE DANS TA TÊTE ! Trouve toi un nouvel endroit pour vivre, un nouveau boulot, une nouvelle vie... et un nouveau mec !
Gally : ... Tu... T'as peut-être raison... (Dans ses pensées) Qu'aurait fait Ido dans un cas pareil ? Ou Yugo... ? Ou même Jashugan... ?

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 148-150


Homme désespéré : N-NOUS... T'IMPLORONS ! Les troupes de sécurité des usines ont été décimées... La seule chose qui puisse apaiser la fureur de ce monstre [Zapan]... c'est que tu acceptes de te sacrifier ! (...) EN TE SACRIFIANT, TU PEUX TOUS NOUS SAUVER !
Gally : Vous me demandez de... mourir pour vous... ?!
Un t'as d'humain : S'IL TE PLAÎT !!
Gally : (Dans ses pensées) Le cœur humain est-il donc si égoïste ? Pourquoi ne cherchent-ils pas à surmonter leur peur et à combattre ? C'est comme s'ils trouvaient leur réconfort dans la passivité... Ils préfèrent envoyer quelqu'un d'autre mourir à leur place ! Moi...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 26, p. 154-157


Les choses en face[modifier]

Zapan : (Dans ses pensées, il se remémore son deuxième affrontement avec Gally) En m'approchant de son [Gally] dos sans défense... mes yeux ont contemplé ce que je n'avais jamais osé regarder en face... MOI ! Comme dans un miroir ! Je me tenais devant moi... créature ignoble faite de haine, de lâcheté et de jalousie... Ça m'a terrifié ! Et cette mélodie qui me déchirait le cœur... un air si beau et plein de tristesse... Il lui ressemblait tellement... Je... J'ai PLEURÉ ! Je ne pouvais plus lutter contre ces vagues qui me submergeaient ! J'étais si ému... et rempli de terreur à la fois. Je ne pouvais plus bouger... J'ai pleuré comme un enfant. (Maintenant, tout haut, à lui même) Mais aujourd'hui, je n'ai plus d'âme pour pleurer...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 27, p. 161-163


Zapan : C'est terminé, Gally... Par le passé, tu m'as humilié ! Maintenant c'est mon tour ! ADIEU ! ADIEU À TOUS MES PÉCHÉS ! ADIEU À TOUS MES REGRETS !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 27, p. 178-179


Eelai : Professeur, vous pensez qu'il [Zapan] a pu vaincre son karma ?
Desty Nova : J'en doute... De nos jours, il est déjà assez dur de simplement survivre. Mais nous continuons... répétant sans fin les mêmes erreurs. C'est l'histoire de notre vie, notre histoire ! Comment nous appréhendons et acceptons cette vérité est la base de toutes mes recherches !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 27, p. 189


Gally : (Sur le point de l'achever) Zapan... Il vaut mieux que tu cesses d'exister !
Zapan : Sois maudite ! Je ne vais pas mourir tout seul ! (Tentant une ultime attaque) Tu vas venir en enfer avec moi !

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 27, p. 193,195


(Alors que Zapan est en train d'être détruit par le destructurateur, il vit dans sa tête son réveil de son cauchemar qui a commencé depuis qu'il a revu Gally)
Zapan : Je.. Je te tuais accidentellement... Puis je devenais fou, je me transformais en monstre et je voulais me venger contre le reste du monde... Je tuais tant de gens... un cauchemar horrible... dénué de tout espoir !
Sara : Ne t'en fais pas... Ce n'est qu'un rêve ! Tu ne ferais jamais ça !
Zapan : Sara, tout est si confus... J'ai peur... Si jamais je te perdais... Qu'est-ce que je deviendrais... ? Réponds moi...
Sara : Peu importe ce qui peut arriver, même si c'est terrible... tu dois l'accepter. Ne rejette la faute sur personne... Prends sur toi et accepte tes responsabilités. Même si tu as l'impression d'avoir perdu ou raté quelque chose... accepte cela comme une partie de toi-même. Ta propre valeur ne dépend pas de la victoire ou de la défaite... Je ne connais ça que trop bien, Zapan...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 27, p. 199-201


Gally : Force et faiblesse... Bien et mal ! TU ME DEMANDES D'ACCEPTER TOUT ÇA DE LA MÊME FAÇON ?! Je ne peux pas... mon cœur n'est pas assez grand...

  • Gunnm Tome 5, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 27, p. 202-203


Tome 6[modifier]

La porte jaune[modifier]

Bigott : (A Gally) Tu te bats magnifiquement bien... Mais qu'as-tu obtenu en retour ?
Diverses personnes de la décharge : "Tu es une étrangère !"
Diverses personnes de la décharge : "Tu n'est qu'une source d'emmerdes !"
Diverses personnes de la décharge : "TU DOIS TE SACRIFIER pour nous !"

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 28, p. 10


Bigott : Jusqu'à maintenant tu n'as été qu'une lame sortie de son fourreau... Une arme sans propriétaire... À partir d'aujourd'hui, nous allons devenir tes maîtres ! Nous allons te donner un but ! Deviens notre instrument, Gally !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 28, p. 11


Gally : (Acceptant la proposition de Zalem ; dans ses pensées) Je ne sais pas où ce chemin va me mener... ni ce qui m'attend au bout du voyage... Je... je ne sais pas si ce choix ne va pas entraîner ma propre fin ! Mais... J'ai toujours choisi d'aller le plus loin possible, ne comptant que sur moi-même... et sur tout le courage que je peux trouver au fond de moi...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 28, p. 26-27


L'ange du mal[modifier]

Recruteur : Désolé, mon pote, j'en ai déjà quatorze !
Cyborg : Ah bon... c'est vrai ?! Dans ce cas... (Il attrape Fogia et l'envoie s'écraser plusieurs mètres au loin) Je crois qu'une place vient de se libérer...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 29, p. 37


Yorg : Il p-paraît qu'elle [Gally] est liée aux usines... T-tout le monde pense qu'elle est "l'ange de la mort" ! T-ta vie raccourcit d'un an chaque fois que t-tu lui parles...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 29, p. 49


Gally : Vous devriez être plus prudent, monsieur Four ! Tous ceux qui s'intéressent de trop près à moi... se retrouvent beaucoup trop vite au fond d'une tombe !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 29, p. 51


Héros de l'ouest sauvage[modifier]

Fogia : Bon Dieu... Mais qui t'es ? D'où tu sors ?!
Gally : Qui je suis...? Juste quelqu'un qui a fait un pacte avec le diable...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 83


Gally : Je dois suivre ma propre route... Vous ne feriez que me retarder ! C'est ici qu'on se sépare...
Fogia : QUOI ?! Tu crois que je vais traverser ce putain de désert à pied avec un type blessé ?!
Gally : Exactement.

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 90


Fogia : Ne me sous-estime pas parce que je ne suis pas un cyborg comme toi, Gally... Tu as affaire au plus terrible des adversaires.

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 92


Gally : J'ai vaincu 35 cyborgs à ce jour ! Et j'ai bien l'intention de m'en faire au moins mille !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 95


Fogia : (Dans ses pensées) Je ne supporte pas l'air suffisant qu'elle se donne avec sa bouche de poulpe !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 97


Fogia : (En se relevant, alors qu'il était K.O., après un combat contre Gally) J'ai pas dit mon dernier mot !!
Yorg : Elle est p-plus là depuis longtemps !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 104


Bigott : ESPÈCE DE FOLLE ! COMMENT OSES-TU IGNORER MES ORDRES ?! Tu t'es mises en danger pour sauver la peau de ces deux inutiles cafards de surface...!
Gally : Chef Bigott, il n'y a pas que les gens de Zalem qui aient le droit de vivre ! Je n'ai rien dit jusqu'ici... mais maintenant ça suffit ! Comment croyez vous que vous arrivez à survivre là-haut dans vos nuages ?! Qui vous fournit votre nourriture, fabrique vos vêtements, nettoie votre merde, et meurt dans vos sanglantes batailles ?! C'EST NOUS ! ICI, À LA SURFACE !! VOUS VIVEZ SUR NOTRE DOS... ET JE N'ACCEPTERAI PLUS AUCUN ORDRE VENANT DE VOUS !!

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 112


Fogia : (A Gally) Je sais pas pour qui tu te prends, miss "je-vais-peut-être-vous-sauver-hop-et-puis-non-je-vous-laisse-tomber"...! Mais j'en ai ma claque d'être traité comme un jouet !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 116


Gally : Dans un livre que j'ai lu, il était écrit un truc du genre : "pour faire d'un homme ton esclave, tu peux soit l'acheter, soit lui sauver la vie...". Zalem m'a sauvé la vie...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 30, p. 122


La loi de la jungle[modifier]

Bozzle : Plus grande est la fierté d'un homme, moins grande est sa valeur...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 31, p. 139


Fogia : Tu sembles jubiler, Gally... Tu aimes à ce point tuer ?!
Gally : OUAIS ! J'adore me battre ! J'adore ces instants où mon corps cesse d'être une machine et devient enfin une partie de moi ! Mon sang se met à bouillir et tout devient blanc dans mon esprit ! Je plane complètement ! Tout va trop vite pour pouvoir penser... Il ne reste rien d'autre que l'action pure !
Fogia : Hmm... Je préfère cent fois une bonne baston à trois repas chauds par jour... mais je déteste les guerres ! Et cela englobe aussi les filles qui y participent !
Gally : ...
Fogia : Yorg a une femme et un gosse qui dépendent de lui... Alors lâche-le un peu, OK ?! Contrairement à toi, lui a quelque chose à perdre !
Gally : Pff ! C'est pas mon problème... J'étais sûrement un flingue ou quelque chose comme ça dans une vie antérieure...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 31, p. 141-143


Fogia : J'aime la liberté... Et durant toutes ces années je me suis souvent demandé ce qui se cachait derrière ce mot... je voulais savoir jusqu'où ma conception de la liberté allait m'entraîner... Jusqu'à ce jour, j'ai toujours pensé que la solitude était la vraie liberté... mais en voyant Gally... qui est vraiment seule... j'ai compris que ce n'étais pas ça la vraie liberté ! Être libre, c'est choisir la direction que tu fais prendre à ta propre vie !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 31, p. 150-151


Yorg : J-J'ai rien fait d-de mal... J'voulais j-juste être du coté des p-plus forts... T-TU PENSES Q-QUE JE SUIS UN LÂCHE, HEIN...?! G-Gally et Fogia sont f-forts et courageux... M-Mais Yorg ? Yorg, lui est f-faible...! Alors q-qu'est-ce qui lui reste c-comme solution ?! LA LIBERTÉ C'EST SEULEMENT P-POUR LES F-FORTS ! M-MOI CE QUI ME C-CONVIENDRAIT... C'EST P-PLUTÔT UN COLLIER ET UNE LAISSE !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 31, p. 169


Trahison[modifier]

(Fogia vient d'être touché par la faute de Yorg qui est passé au camp adverse)
Gally : SALE TRAÎTRE !! Comment as-tu osé...? JE TENAIS À LUI !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 32, p. 174-175


Yorg : J-J'aurais jamais cru te retrouver ici ! T-Tu étais tellement fier d'être dans la t-tribu des "bérets verts" et de commander cette unité de mercenaires... J'ai entendu d-dire que tu avais été tué il y a des années lors d'un combat contre le B-Barjack.
Bozzle : Hey ! Tu croyais vraiment que le chasseur pouvait devenir une proie ?! Jusqu'à cet affrontement avec le Barjack, je pensais qu'il ne s'agissait que d'une vulgaire bande de hors-la-loi... Mais après ma défaite, j'ai réalisé mon erreur. Je l'ai vu... DEN ! Et j'ai compris ses ambitions ! Détruire toutes les usines ! Faire tomber Zalem ! Nous libérer du contrôle de Zalem et créer notre propre nation ici, à la surface !
Yorg : F-Faire tomber... le ciel ?! C'est impossible !
Bozzle : Oui. Cela semble irréalisable... mais j'admire sa détermination... Et si mon insignifiante vie peut aider à atteindre cette utopie, je mourrai avec joie !
C'est le destin qui nous a à nouveau réuni, Yorg ! Luttons côte à côte pour la liberté...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 32, p. 180-181


Fogia : (Se relève de sous un tas de décombres où on le croyait mort) AAAAH ! J'me sens renaître ! Même leurs balles font tout pour m'éviter !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 32, p. 185


Gally : La seule raison pour laquelle j'ai travaillé pour Zalem, c'était... C'était pour retrouver Daisuke Ido que Nova a emmené avec lui !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 32, p. 188


Gally : (Dans ses pensées) Si je peux revoir Ido, je me moque bien d'être prisonnière...! Je me moque bien de n'être qu'un cerveau...! Je n'ai même pas besoin d'être libre !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 32, p. 189


Bozzle : Ha ! Les humains sont si faibles...

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 32, p. 189


KnuckleHead : (Gally perd sa chance de revoir Ido car KnuckleHead a tué ceux qui l'emmenaient au Barjack) TA GUEULE ! TU VAS ARRÊTER DE CHIALER COMME UNE MERDEUSE ?! Où est passé "l'ange de la mort" que j'ai combattu ?! Tu devrais avoir honte de toi.

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 32, p. 191


Le faiseur de pluie[modifier]

KnuckleHead : Le Barjack ne représente rien pour moi ! C'est juste un sigle ! Rouler sur ma bécane, tirer avec mon flingue... c'est tout ce qu'il me faut !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 33, p. 198


KnuckleHead : Toi et moi sommes identiques... Je l'ai senti la première fois que je t'ai vue ! Ça fait du bien de lâcher la pression, hein ?! Devenir une bête sauvage et courir jusqu'à tomber d'épuisement ! Viens, Gally...! Rejoins-moi dans ce monde où tout devient si blanc !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 33, p. 200


Fogia : (À KnuckleHead) Quelle tristesse ! C'est ça ton idée de la liberté ?! Si tu ne peux pas contrôler la direction que tu fais prendre à ta vie, alors tu n'as pas besoin d'un si gros cerveau ! [KnuckleHead (cyborg) a sa boîte crânienne artificielle translucide ce qui laisse son cerveau apparent]

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 33, p. 202-203


Bozzle : J'imagine que même les créatures les plus insignifiantes ont une âme véritable ! J'aurais dû comprendre que KnuckleHead se retournerait contre moi... C'est ma faute, j'aurais dû le prévoir !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 33, p. 206


Bozzle : TANT QUE NOUS N'AURONS PAS DÉTRUIT ZALEM, NOUS NE SERONS JAMAIS LIBRE ICI, À LA SURFACE ! NOUS QUI LIVRONS LE COMBAT DU PROGRÉS, NOUS SOMMES LES VÉRITABLES REPRÉSENTANTS DE LA RACE HUMAINE !

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 33, p. 209


Gally : Laisse-moi ici... Je ne veux pas que tu meures à cause de moi...
Fogia : PAS QUESTION !
Gally : Mais... Tu irais plus vite si tu me laissais là...
Fogia : Hey ! Je suis libre de porter la femme que j'aime si j'ai envie... Libre d'aller à gauche... ou à droite... Et si je meurs, c'est que c'est mon destin.

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 33, p. 214


Bigott : Docteur Russel, vous croyez aux miracles ?
Russel : Bien entendu ! [Alors que Gally et Fogia allaient mourir dans le désert, il s'est mis à pleuvoir des trombes d'eau et des milliers de poissons]

  • Gunnm Tome 6, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1996, chap. 33, p. 218-219


Tome 7[modifier]

Les surfaciens[modifier]

Lou : WHAOUH ! C'est... C'est vraiment super comme bureau !
Russel : Soyez honnête... On est un peu à l'étroit.
Lou : (Dans ses pensées) Beeeurk ! C'est minuscule ! Il fait sombre ! Il fait froid !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 12


Russel : (À Lou) Hem... Vous avez été classée première lors des simulations... Mais maintenant vous allez avoir affaire à une véritable personne. Gally est une cyborg... Elle évolue dans un monde très différent du nôtre... Mais lorsque vous travaillez avec elle, je vous en prie... Traitez-la comme un être humain, avec ses propres sentiments.

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 13


Lou : (Dans ses pensées, se remémore ce qu'elle sait de Gally d'après les enregistrements) Un sens de l'indépendance presque félin ! Têtue ! Très sûre d'elle-même et terriblement fière ! Une attitude de "ça passe ou ça casse", mais en même temps un peu timide ! Aucune volonté de modifier sa façon d'être... Elle agit avant de réfléchir et parfois elle est même franchement insubordonnée ! Elle a eu beaucoup de moment difficiles... Je me demande bien ce qui la pousse à se battre... Une furie démoniaque ? Un défi à son propre destin ?

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 14


Lou : L'avenir de Zalem dépend de ce premier contact [Avec Gally] !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 15


Lou : (Dans ses pensées) Le bouton [De choc d'urgence pour stimuler Gally] m'a l'air complètement usé... L'ancien opérateur a dû beaucoup s'en servir... En tout cas, ce n'est pas un chien de Pavlov...

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 18


Gally : Depuis l'aube... je regarde le ciel se transformer... Des ténèbres de la nuit en un bleu profond comme je ne l'avais jamais vu... j'étais hypnotisée par la beauté de l'atmosphère passant par toutes les nuances infinies de couleurs... Et puis, comme par magie, le bleu du ciel m'est tombé dessus. Mon corps a éclaté en mille morceaux... Il ne restait plus que mon cœur qui s'est envolé vers les cieux... de plus en plus vite... Du moins c'est ce que je ressentais ! ...Je n'étais plus Gally... Je ne faisais plus qu'un avec ce bleu qui recouvrait le monde qui débordait... Et pendant quelques secondes, ou quelques heures, je ne sais plus... j'ai ressenti quelque chose d'étrange et puissant... Je pense que maintenant je comprends peut-être enfin... Tous les gens que j'ai connus, les choses que j'ai faites... Je n'avais jamais compris avant... cette douleur... mais... Maintenant je sais ! Dans cette vie, tout a un sens... et la mort nous dissimule les anges qu'elle crée... dans le ciel bleu...

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 19-23


Gally : (Combattant ses assaillants) Dans quel but avez-vous été crées...? Était-ce afin que je vous tue ?! Est-ce là la raison de notre rencontre ?

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 26-27


Gally : Vous m'aviez promis... QUE VOUS SOIGNEREZ IDO ! JE VEUX LE VOIR ! TOUT DE SUITE !
Desty Nova : Ne t'inquiète pas, tu le verras... un de ces jours... Mais je me demande... Aura-t-il vraiment envie de te voir, lui ?

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 35-36


Den : Je ne refuse jamais un challenge !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 40


Den : Tous ceux qui suivent les voies de Zalem doivent périr !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 34, p. 47


Radio K.A.O.S.[modifier]

Lou : Si nous travaillons ensemble, le "tuned" peut devenir un pouvoir considérable... Mais un grand pouvoir entraîne aussi... de grandes responsabilités ! La bataille dans laquelle nous allons nous engager pourrait bien changer l'existence même de Zalem et... et je pense que vos motivations sont bien trop personnelles, G-1 !
Gally : Dommage, Lou ! Écoute... Je ne suis rien de plus qu'un insecte insignifiant qui rampe à la surface... Rien d'autre qu'un outil de plus pour vous, les gens de Zalem, là-haut sur votre petit nuage !
Lou : Mais... (Maintenant, dans ses pensées) Ce n'est pas ce que je voulais dire...
Gally : Tu peux me regarder de haut tant que tu veux... Mais toi, tu n'es qu'un minuscule oiseau dans une cage dorée !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 35, p. 52-53


Kaos : J'apprécie tout le soutien que je reçois de Den... Mais je ne diffuserai pas votre propagande. Ma musique... elle est faite pour s'élever au-dessus des différences entre les gens... atteindre leur cœur.

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 35, p. 67


Gally : (Dans ses pensées) Même dans ce monde pourri, déchiré par la guerre... je peux ressentir l'existence de gens qui luttent pour survivre. Je veux pouvoir les protéger... Et toutes mes facultés... elles doivent servir à cet objectif.

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 35, p. 70


Psychométrie[modifier]

Koyomi : Fury [chien-robot] est devenu un peu sénile... Quand il roupille, c'est impossible de le faire bouger !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 36, p. 75


Kaos : Je suis un homme-radio... Je ne peux ni parler ni entendre grâce aux ondes sonores... Je ne connais que les ondes radio. Ma vision est très inférieure à celle d'une personne normale. Je ne perçois que le spectre infrarouge... J'ai eu une enfance assez difficile.

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 36, p. 99


Kaos : Ce n'est qu'une théorie, mais je pense que tout objet conserve une information... sur son environnement, sur les émotions des gens qui sont autour... Un peu comme un enregistrement sur une bande magnétique. Cet enregistrement peut ensuite être "écouté" par des gens qui, comme moi, sont hypersensibles à l'information électrique.

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 36, p. 101


Lou : (Gally et Koyomi sont tombées dans une crevasse, celui qui les conduisait les a abandonnées) Voilà donc le vrai visage de ces insectes à la surface ! Ce sont tous des minables, des égoïstes et des ignorants... Des sales con ! Je les déteste un peu plus chaque jour !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 36, p. 105


Noces de fer[modifier]

Yasmine : Kaos est parfois un peu lunatique... Mais ce n'est pas grave... Il ne ferait pas de mal à une mouche...

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 120


Gally : Avant, je pensais qu'être "tuned"... c'était comme être une esclave de Zalem... Mais maintenant, je pense que je peux servir de pont...
Kaos : De pont...?!
Gally : Oui... Un pont entre la surface et Zalem.

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 124


Kaos : C'est [Desty Nova] un génie, mais il est complètement fou...

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 129


Gally : MON NOM EST... GALLY !! YOKO EST MORTE !
Den : Le passé d'un homme grave dans sa chair et son sang le chemin qu'il doit suivre... Je sais qu'au plus profond de toi, tu détestes Zalem autant que moi !!

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 142


Den : Il arrive un jour... où l'enfant doit tuer ses parents, le sujet doit se débarrasser de son roi, et l'homme doit détruire Dieu... Chacun doit apprendre à suivre son propre chemin.
Gally : C'est vrai... moi aussi, j'ai souvent souhaité la chute de Zalem... Jusqu'à maintenant, j'ai toujours redouté que cette haine se matérialise... Et en te voyant, je comprends pourquoi. MÊME SI C'EST MOCHE... LA DÉCHARGE, C'EST MOI ! ET CE N'EST PAS EN TANT QUE "TUNED" MAIS EN TANT QU'ÊTRE HUMAIN QUE JE VAIS METTRE UN TERME À TON PROJET DIABOLIQUE ! [La destruction de Zalem entraînerait la destruction de la décharge]

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 146-147


Jasmine : Comme je l'ai prédit... Elle [Gally] va mourrir... Et c'est tout ce qu'elle mérite ! Pour qui se prend-elle...?! Porter la robe de maître Kaos, rejeter ainsi sa proposition ?! MERDE ! Je ne l'ai jamais touchée cette robe, moi... JAMAIS !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 148


Koyomi : Pff ! Radio Kaos... MON CUL !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 149


Lou : Voilà donc le fameux Den du Barjack... Une sale tête... si tu veux mon avis. Alors on fait des misères à ma petite Gally ?! Maintenant que je suis là, fini de rigoler, sale petit tyran !
Gally : Hey ! Un peu de sérieux, là-haut !
Lou : Je rigole pas ! On va sortir le gros flingue et hop, on le zigouille !!
Gally : (Dans ses pensées) Trop de jeux vidéo...

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 166


Den : MÊME SI MON CORPS EST DÉTRUIT, MON INFLEXIBLE VOLONTÉ SURVIVRA !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 173


Lou : Honte à lui [Den], un criminel pareil qui se fait passer pour un martyr ! Allez Gally ! On l'achève et puis on boit un coup !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 175


Den : ÉCOUTEZ-MOI BIEN, HABITANTS DE ZALEM... JE VOUS PARLE AU TRAVERS DE VOTRE ANGE DE LA MORT... MA VOIX EXPRIME LA COLÈRE DE CEUX DE LA SURFACE... LA VOIX DES MILLIERS DE GENS EN ESCLAVAGE QUI SOUFFRENT DANS VOS USINES... ET QUI MEURENT AFIN DE FOURNIR VOS PRODUITS DE LUXE ! TOUTE LA DÉSOLATION ET LA DÉCRÉPITUDE À LA SURFACE ! TOUT LE MALHEUR ET LA HAINE ! TOUT EST DE LA FAUTE DE ZALEM !! NE L'OUBLIEZ JAMAIS... LE JOUR DU CHÂTIMENT APPROCHE, VOLEURS DE NOTRE CIEL !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 37, p. 175-177


Divergences[modifier]

Koyomi : Tu vas arrêter de me traiter comme une gamine ?! Je peux prendre mes propres décisions ! Quand j'ai entendu les paroles de Den, je me suis mise à pleurer ! Si les habitants de Zalem sont bien des hommes et non des dieux... Alors il est temps que ce monde change !
Gally : Que le monde change...?! Tu crois vraiment qu'une sale petite morveuse ignare comme toi peut décider ça d'un coup ?! Ce n'est pas un jeu, tu piges ?! Si tu n'as pas bougé tes fesses de là [Devant Den] dans trois secondes... JE TIRE !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 38, p. 186-188


Koyomi : Tous les chemins mènent quelque part, non ?!

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 38, p. 190


Dédoublement[modifier]

Gally : Il [Kaos] a un sacré potentiel, mais il n'en fait rien d'utile... Ça m'énerve quand je vois des gens qui n'exploitent pas leurs possibilités !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 39, p. 208


Den : Ton Panzer Kunst est une arme redoutable... Mais pendant le combat hier soir, tu as montré un instant de faiblesse qui a failli te coûter la vie ! C'est parce que tu es une femme ! Pendant les derniers instants, tu as laissé s'exprimer le désir ! Tu as prié pour ta vie ! C'est ça, ta faiblesse !
Gally : Errg... Tu as peut-être raison, Den... Je ne me lâche plus comme avant pendant un combat. Peut-être parce que j'ai goûté le doux fruit de la vie... Et maintenant que j'y ai goûté... Je ne laisserai personne me le prendre !

  • Gunnm Tome 7, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 39, p. 215-216


Tome 8[modifier]

La dernière émission[modifier]

Gally : Je crois vraiment qu'on a tous besoin de vivre pour quelqu'un. Tout le monde a envie d'avoir une vraie famille.

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 40, p. 13


Kaos : (À la radio) Tout d'abord... Je dois... m'excuser auprès de vous... M'excuser de n'avoir été qu'un simple spectateur, dont le seul talent fut d'échapper à la réalité sans jamais prendre parti ! Jusqu'à maintenant je... j'avais peur de me salir les mains. (...) Aujourd'hui... J'ai le courage de le dire... Zalem est mauvaise ! Personne ne devrait vivre ainsi ! Et pourtant... DEN... JE T'EN SUPPLIE... RENONCE À DÉTRUIRE ZALEM !! Même si tu fais tomber Zalem... Même si tu construits une ville nouvelle sur des millions de cadavres... Laver le sang dans le sang, c'est prendre une voie sans issue !!
Den : PAUVRE IDIOT ! L'HISTOIRE ELLE-MÊME EST ÉCRITE DANS LE SANG !
(...)
Kaos : (À la radio) Il n'existe pas un seul endroit qui n'ait été gorgé de sang et de larmes ! La seule chose qui puisse laver le pêché et la tristesse... c'est la réconciliation et la création.
Desty Nova : Kyahahahahaha ! Ça, c'est parlé, fiston !!
Eelai : La conquête du karma... "tel père, tel fils", n'est-ce pas professeur ?
Kaos : (À la radio) Je vous le promet à tous... Je ne vivrai que pour voir ce jour ! Qu'il faille un docteur, grâce à mes doigts, je me ferais docteur... Qu'il faille un architecte, je me ferais architecte. S'il vous faut un guide, je deviendrai votre guide ! Qu'il faille des mains pour soigner un enfant... Je serais ces mains. J'empilerai ces petites pierres que sont la vérité, la vie et la justice, jusqu'à arriver à hauteur de Zalem...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 40, p. 17,20,21,22,23,24


Le village au bord de l'eau[modifier]

Gally : (Se préparant à ses retrouvailles avec Ido) Qu'est-ce que je vais lui dire ? "Ça fait un bail", c'est un peu léger... "Alors, toujours en vie ?!" c'est un peu brutal... [La dernière fois qu'elle l'a vu, Ido n'était que sa tête]

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 41, p. 34


Kaos : Je veux qu'on parle de moi pour mes action, et pas seulement pour mes beaux discours.

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 41, p. 36


Kaos : Il y a un prix à payer pour ma psychométrie. Je ne suis rien... juste une coquille vide... Je peux remplir cette coquille avec ce que je veux, mais au fond... je ne suis personne... je suis creux. Même l'amour que j'éprouve pour Gally... ce n'est peut-être qu'un sentiment que j'ai emprunté à cet homme... Ido. Et pourtant... Mon chagrin, lui, est bien réel...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 41, p. 37


Ido : (Sur vidéo) Je suis à la limite... À la frontière de la folie. Je n'ai plus beaucoup de temps. Je suis mort une fois... puis Nova m'a ramené à la vie. Le processus a parfaitement fonctionné, je me sens presque plus jeune qu'avant... Il voulait que je devienne son assistant... mais j'ai refusé ! Je l'ai sommé de mettre un terme à ses expériences diaboliques ! Ce à quoi il a répondu : "Si tu connaissais le secret de Zalem, tu changerais d'avis..." Le secret de Zalem... ... Hé... Hé... Hé... Hahaha ! Maintenant que je connais ce secret moi aussi, j-je pense comprendre pourquoi Nova fait tout ceci...! M-Mais mon esprit... n'arrive pas à accepter la vérité...! Pas cette vérité ! J-Je ne crois pas pouvoir redevenir celui que j'ai été ! Alors, adieu... Adieu à la décharge... Adieu à tous ceux que j'ai aimé... J'ai décidé... d'effacer ma mémoire ! Voilà, maintenant vous savez... Ce sont mes dernières paroles... Gally... je suis désolé. J'espère que tu trouveras le bonheur...! Adieu...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 41, p. 46-47


Évolution[modifier]

Bigott : (À Gally) Tu te souviens quand nous t'avons tirée des griffes des usines ? C'était seulement pour obtenir le software dont vous avions besoin... La synthèse vivante des meilleurs logiciels de combat. Tu n'es rien d'autre qu'un échantillon pour nous...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 42, p. 59


GR-2 : G-1 me traite de contrefaçon. Mais si je la bats... pourrais-je dire que c'est elle la contrefaçon ?

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 42, p. 61


Gally : (Dans ses pensées) Ce n'est pas possible...! Dix ans à la dérive... Dix ans de souffrance... Tout ça dans le but de créer une machine de combat !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 42, p. 70


Kaos : (Dans ses pensées, devant le repère de Desty Nova) Gally, personne ne peut égaler ton "intensité", mais... à ma manière, je vais devenir digne de toi !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 42, p. 91


Les mille visages de la folie[modifier]

Kaos : DEN EST UN MONSTRE QUE TU AS CRÉE... EN DÉNATURANT MON ÂME ! TU T'ES SERVI DE TON PROPRE FILS POUR TES EXPÉRIENCES !
Desty Nova : Mon fils... Il est vrai que j'ai secrètement installé cette unité de contrôle et conçu le corps télécommandé de Den... Mais c'est toi qui en a fait un monstre, pas moi !!

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 43, p. 104-105


Kaos : "L'ancien Kaos" n'était rien d'autre qu'un jouet entre tes mains ! Mais la psychométrie m'a appris des choses... ET JE N'AI PLUS ENVIE DE JOUER ! [En attaquant Desty Nova]

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 43, p. 109-110


Kaos : (À Desty Nova) Quand j'étais enfant, je vous respectais plus que tout autre ! Vous m'avez dit une fois : "Ma mission est de guérir l'humanité !" Mais regardez vous aujourd'hui ! VOUS N'ÊTES PLUS QU'UN VIEUX FOU !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 43, p. 111


Desty Nova : Dans ce monde, la normalité ne veut rien dire ! Il n'existe que les milles visages de la folie. Toutes les formes de conscience mentale ne sont que des degrés plus ou moins élevés de folie. Par delà les limites de l'introspection s'étendent les vastes plaines de la liberté absolue... (Il saisi la main de Kaos) Je veux que tu fasses l'expérience de cette richesse... mon fils.
Kaos : (Kaos se trouve au dessus d'une tête d'homme branchée à un tas de câbles qui la maintiennent en vie, la partie supérieure du crâne est absente, laissant le cerveau apparent. Desty Nova approche la main de Kaos du cerveau) NON ! ARRÊTEZ !
Desty Nova : Leçon un...
Kaos : (Desty Nova plonge la main de Kaos dans le cerveau, de la matière cérébrale gicle dans tous les sens pendant que la tête affiche des expressions des plus démentielles) GYAAAAH !
Desty Nova : Il est plus important de ressentir que de penser ! Leçon deux ! Ha ha ha ! (Il enfonce la main de Kaos dans le cerveau d'une autre tête juste à coté) Qui sommes nous ?! Quel est le sens de la vie ?! Que cherchons nous ?! Pourquoi sommes nous ici ?! CONTINUE À CHERCHER L'ULTIME RÉPONSE ! VA PLUS LOIN À CHAQUE FOIS !
Kaos : (Dans ses pensées, alors qu'il perd conscience) Il est effrayant... Je... Je ne pourrais jamais le battre seul...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 43, p. 113-115


Chronique guerrière[modifier]

Buick : Quelle sorte de ville allez-vous construire après la chute de Zalem ?
Den : Un lieu où les oiseaux pourront voler librement.

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 44, p. 123


Den : ZALEM ! POUR LA PREMIÈRE FOIS, TU VAS CONNAÎTRE LA PEUR !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 44, p. 134


Buick : (Le canon vient d'être détruit) YAHAHA... Notre seul espoir part en fumée ! Magnifique ! (Il prend des photos) L'espoir en train de mourir... AAH ! Mon cerveau... hébété par tant de beauté ! HAHAHAHA ! Maintenant je sais... La beauté se trouve dans la destruction !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 44, p. 152-153


Buick : (Dans ses pensées) N-Nous ne sommes que des fourmis... une armée de fourmis. On vit, on meurt... puis ça recommence... Et toujours sous leur contrôle ! Rien ne change jamais... le changement est hors de notre portée... là-haut. Ici ? Juste du métal fondu... Du métal fondu et des cadavres... Le vrai visage du monde. Le chaos... la seule et unique loi. Un rêve fantastique... Un aperçu incroyable... Mais qu'était-ce donc au juste ?! J'ai oublié ce que c'était... dans un nuage de fumée... Je ne désire plus être un homme... Je ne suis rien d'autre qu'un objectif assoiffé de sang ! Un œil se nourrissant de cadavres !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 44, p. 161-163


Buick : Purée... elle m'a tirée dessus ! Quel honneur ! L'ange de la mort [Ici, GR-10] m'a tiré dessus ! J'en veux encore !!

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 44, p. 170


Koyomi : F-Fury... Ce n'était qu'un vieux clébard sénile qui roupillait tout le temps... Mais c'était aussi... ma seule vraie famille...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 44, p. 175


Koyomi : Emmenez-moi avec vous, seigneur Den ! [Den s'apprête à lancer son dernier assaut]
Den : Tu vas mourir...
Koyomi : J'ai toujours voulu finir en beauté !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 44, p. 179-180


Ouroboros-I[modifier]

Desty Nova : C'est [Gally] une pro... Elle est entrée en devinant que toute la maison était piégée. Après tout le temps que j'y ai passé...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 184


Kaos : (Prisonnié de Desty Nova) GALLY... SORS-MOI DE CET ENFER !!

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 184


Bigott : Votre mission est de capturer le professeur Nova vivant ! Vous ne devez pas le tuer !
Gally : J'aimerais bien vous obéir, mais j'ai bien peur de lui tirer dessus juste par réflexe...
Bigott : Je verrouillerai votre système nerveux avant !
Gally : Bon... On verra bien qui est le plus rapide...

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 186


Gally : Den l'invincible... et Kaos le frêle... Depuis que je vous connais... je peux ressentir cette partie de moi, faite de chair et d'os... qui se bat désespérément contre cette partie de métal ! Laquelle... laquelle est vraiment moi ?!

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 189


Jashugan : (Dans le rêve de Gally) À ce rythme là, il te faudra encore cent ans pour me battre ! [Cela fait douze ans depuis que Gally a combattu Jashugan]

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 197


Gally : (Dans son rêve) Jashugan... Pourquoi es-tu mort ?! J'avais encore tant de choses à apprendre de toi...!

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 198


Kaos : BON DIEU, GALLY !! RÉVEILLE-TOI !
Desty Nova : Elle ne peut pas... Son psychisme est piégé dans mon logiciel "Ouroboros". Elle va errer dans le labyrinthe de son karma... pour l'éternité !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 202


Jashugan : (Dans le rêve de Gally) Le but d'un combat... c'est d'aller le plus loin possible à l'intérieur de ses propres limites ! Il faut douter... s'interroger ! C'est là que se trouve ton chemin !

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 211


Jashugan : (Dans le rêve de Gally) Souviens-toi... La vraie force ne provient pas des capacités de combat... Elle provient d'une vie menée dans la dignité et le respect de soi...! Poursuis ta route, Gally... Aspire aux sommets que je n'ai pu atteindre...!

  • Gunnm Tome 8, Yukito Kishiro (trad. Yvan Jacquet), éd. Glénat, 1997, chap. 45, p. 221


Autres projets: