Aller au contenu

« Denis Diderot » : différence entre les versions

4 octets ajoutés ,  il y a 13 ans
m (théâtre absent des citations)
}}
 
{{Citation|Elle est belle, très belle de visage et de toute sa personne, belles formes, belle peau, belles mains, de la jeunesse, de la fraicheur, de la noblesse ; je ne sais pour moi ce qu'il fallait au fils de Jacob. Je n'en aurais pas demandé davantage, et je me suis quelquefois contenté de moismoins. Il est vrai que je n'ai pas l'honneur d'être fils de patriarche.|précisions=A propos d'un tableau de Lagrenée "Le Chaste Joseph"}}
{{réf Livre|auteur=[[:w: Diderot|Diderot]]
|titre de la contribution =Ruines et Paysages - Salon de 1767
}}
 
{{Citation|[...]songez que, quoique l'ambroisie dont les dieux du paganisme s'enivraient, fût une boissons très légère, et que la vision béatifique dont nos bienheureux se repaissent, soit une viande fort creuse, ils n'en vient pas moimoins des êtres dodus, charnus, gras, solides et potelés, et que les fesses de GanimedeGanimède et les tétons de la Vierge Marie doivent être aussi bons à prendre qu'à aucun giton, qu'à aucune catin de ce monde pervers.|précisions=A propos du tableau de Doyen "le Miracle des Ardents"}}
{{réf Livre|auteur=[[:w: Diderot|Diderot]]
|titre de la contribution =Ruines et Paysages - Salon de 1767
Utilisateur anonyme