Différences entre les versions de « Jean Bruller »

Aller à la navigation Aller à la recherche
984 octets ajoutés ,  il y a 5 mois
m
}}
 
{{Citation|Son regard encorencore une fois balaya les reliures [des ouvrages rangés dans la riche bibliothèque] doucement luisant dans la pénombre, comme pour une caresse désespérée.
« Ils éteindront la flamme tout à fait ! » cria-t-il. « L'Europe ne sera plus éclairée par cette lumière. »
}}
|année = 2002
|page = 124
|ISBN = 9782258058521
}}
 
{{Citation|« O Dieu ! Montrez-moi où est MON devoir ! »
Il dit - il cria presque :
« C'est le Combat,- le Grand Bataille du Temporel contre le Spirituel ! »
[.]
« J'ai fait valoir mes droits », dit-il avec naturel. « J'ai demandé à rejoindre une division de campagne. Cette faveur m'a été enfin accordée : demain je suis autorisé à me mettre en route. »
Je crus voir flotter sur ses lèvres un fantôme de sourire quand il précisa : « Pour l'Enfer. »
Son bras se leva vers l'orient - vers ces plaines immenses où le blé futur sera nourri de cadavres.
Je pensai : « Ainsi il se soumet. Voilà donc tout ce qu'ils savent faire. Ils se soumettent tous. Même cet homme-là. »
}}
{{Réf Livre
|titre = Le Silence de la mer
|auteur = Jean Bruller, dit ''Vercors''
|éditeur = Omnibus
|année = 2002
|page = 125
|ISBN = 9782258058521
}}
561

modifications

Menu de navigation