Différences entre les versions de « Coran »

Aller à la navigation Aller à la recherche
633 octets ajoutés ,  il y a 8 mois
aucun résumé de modification
 
==Citations extraites du Coran==
===Sourate I ''Al-fâthihafâtiha''===
 
{{citation|citation=De par le nom de Dieu, tout-miséricordieux, tout-compatissant.<div>
 
===Sourate II ''La vache''===
 
{{citation|citation=<poem>Ceux qui croient,
ceux qui pratiquent le Judaïsme,
|page=13
|langue=fr}}
 
{{citation|citation=<poem>Dites :
« Nous croyons en Dieu,
à ce qui nous a été révélé,
à ce qui a été révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux tribus ;
à ce qui a été donné à Moïse et à Jésus ;
à ce qui a été donné aux prophètes, de la part de leur Seigneur.
Nous n’avons de préférence pour aucun d’entre eux;
nous sommes soumis à Dieu ». </poem>}}
{{Réf Livre
|chapitre=2, verset 136
|titre=[https://archive.org/details/libislam-C013-Le-Coran-Masson/mode/2up Le Coran]
|auteur=[[w:Denise Masson|Denise Masson]]
|éditeur=Bibliothèque de la Pléiade
|année=1967
|page=26
|langue=fr}}
 
{{citation|citation=Il vous est prescrit de [[w:Jeûne|jeûner]] un nombre déterminé de jours. Celui qui d'entre vous est malade ou en voyage peut s'en dispenser, quitte à jeûner plus tard un nombre de jours égal. Ceux qui peuvent observer le jeûne et le rompent doivent se racheter, moyennant la nourriture d'un pauvre pour un jour. Quiconque se montrera très large, en retirera un plus grand avantage. Mais en tout état de cause, il est préférable pour vous de jeûner.}}
 
===Sourate III ''La famille d'[[w:Amram|Amram]]''===
 
{{citation|citation=<poem>C’est lui qui a fait descendre sur toi le Livre.
On y trouve des versets clairs — la Mère du Livre — et d’autres obscurs.
 
=== Sourate XIV ''Abraham'' ===
 
{{citation|citation=<poem>Les actions de ceux qui ne croient pas en leur Seigneur
sont semblables à de la cendre sur laquelle le vent s’acharne un jour d’ouragan.</poem>}}
|année=1967
|page=310
|langue=fr}}
 
=== Sourate XVIII ''La caverne'' ===
 
{{citation|citation=<poem>Dis : « Si la mer était une encre pour écrire les paroles de mon Seigneur;
la mer serait assurément tarie avant que ne tarissent les paroles de mon Seigneur,
}}
 
{{citation|Le Coran abonde en excellentes recommandations morales et préceptes, sa composition est si fragmentaire qu'on ne peut tourner une page sans trouver des maximes que tous les hommes doivent approuver. Cette construction fragmentaire génère des textes, des leitmotivs, et des règles absolues en elles-mêmes, qui conviennent à l'homme, quel qu'il soit, à n'importe quel moment de sa vie.
qu'on ne peut tourner une page sans trouver des maximes que tous les hommes doivent approuver. Cette construction fragmentaire génère des textes, des leitmotivs, et des règles absolues en elles-mêmes, qui conviennent à l'homme, quel qu'il soit, à n'importe quel moment de sa vie.
|original=The Koran abounds in excellent moral suggestions and precepts; its composition is so fragmentary that we can not turn to a single page without finding maxims of which all men must approve. This fragmentary
construction yields texts, and mottoes, and rules complete in themselves, suitable for common men in any of the incidents of life.
10

modifications

Menu de navigation