Aller au contenu

« Bibliothèque d'Alexandrie » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
(+citation)
Aucun résumé des modifications
|section=Angélique. Première lettre.
|url=https://fr.wikisource.org/wiki/Ang%C3%A9lique}}
 
== Jules Verne ==
{{citation|Mon oncle avait levé ses grands bras vers l’épaisse voûte qui nous servait de ciel. Sa bouche ouverte démesurément, ses yeux fulgurants sous la lentille de ses lunettes, sa tête remuant de haut en bas, de gauche à droite, toute sa posture enfin dénotait un étonnement sans borne. Il se trouvait devant une inappréciable collection de Leptotherium, de Mericotherium, de Lophodions, d’Anaplotherium, de Megatherium, de Mastodontes, de Protopithèques, de Ptérodactyles, de tous les monstres antédiluviens entassés pour sa satisfaction personnelle. Qu’on se figure un bibliomane passionné transporté tout à coup dans cette fameuse bibliothèque d’Alexandrie brûlée par Omar et qu’un miracle aurait fait renaître de ses cendres ! Tel était mon oncle le professeur Lidenbrock.}}
{{Réf Livre
|titre= Voyage au centre de la Terre
|auteur= [[Jules Verne]]
|éditeur= Hetzel
|collection=
|année= 1867
|page =180
|section=chapitre XXXVI
|url=https://fr.wikisource.org/wiki/Voyage_au_centre_de_la_Terre/Texte_entier}}
 
== Voltaire ==