Aller au contenu

« Bibliothèque d'Alexandrie » : différence entre les versions

+citations
(+image)
(+citations)
[[Fichier:Ancientlibraryalex.jpg|vignette|droite|Évocation de la bibliothèque d'Alexandrie sur une gravure du XIXe siècle.]]
La '''{{w|bibliothèque d'Alexandrie}}''', fondée à Alexandrie, en Égypte, en 288 avalant notre ère et définitivement détruite au plus tard entre -48 et 642, était la plus célèbre bibliothèque de l'Antiquité et réunissait les ouvrages les plus importants de l'époque.
 
== Antonin Artaud ==
{{citation|On peut brûler la bibliothèque d’Alexandrie. Au-dessus et en dehors des papyrus, il y a des forces : on nous enlèvera pour quelque temps la faculté de retrouver ces forces, on ne supprimera pas leur énergie. Et il est bon que de trop grandes facilités disparaissent et que des formes tombent en oubli, et la culture sans espace ni temps et que détient notre capacité nerveuse reparaîtra avec une énergie accrue. Et il est juste que de temps en temps des cataclysmes se produisent qui nous incitent à en revenir à la nature, c’est-à-dire à retrouver la vie. Le vieux totémisme des bêtes, des pierres, des objets chargés de foudre, des costumes bestialement imprégnés, tout ce qui sert en un mot à capter, à diriger, et à dériver des forces, est pour nous une chose morte, dont nous ne savons plus tirer qu’un profit artistique et statique, un profit de jouisseur et non un profit d’acteur.}}
{{Réf Livre
|titre= Le Théâtre et son double
|auteur= [[Antonin Artaud]]
|éditeur= Gallimard
|collection=
|année= 1938
|page =10
|section=Préface
|url=https://fr.wikisource.org/wiki/Le_th%C3%A9%C3%A2tre_et_son_double/Pr%C3%A9face}}
 
== Pierre Benoit ==
{{citation|C’est ainsi qu’Antinéa, fille de Neptune, compte au nombre de ses aïeules l’immortelle reine d’Égypte. C’est ainsi que, par ses droits d’héritage, les vestiges de la bibliothèque de Carthage, enrichis des vestiges de la bibliothèque d’Alexandrie, se trouvent actuellement sous vos yeux.
|précisions=Dans le roman d'aventure de Pierre Benoit, Antinéa, souveraine du royaume souterrain de l'Atlantide, a préservé les plus précieux ouvrages de la bibliothèque.}}
{{Réf Livre
|titre= L'Atlantide
|auteur= [[Pierre Benoit]]
|éditeur= Albin Michel
|collection=
|année= 1920
|page =153
|section=chapitre IX
|url=https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Atlantide/IX}}
 
== Gérard de Nerval ==