Aller au contenu

« Jean-Marc Jancovici » : différence entre les versions

1 021 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
aucun résumé des modifications
(Une image)
Aucun résumé des modifications
[[Fichier:Jean-Marc Jancovici.jpeg|vignette|]]
 
'''{{W|Jean-Marc Jancovici}}''' (1962-) est un ingénieur français, chef d'entreprise et consultant. Il est connu pour son travail de sensibilisation sur les thèmes de l'[[énergie]] et du [[Réchauffement climatique|climat]].
 
== Citations ==
 
=== ''Dormez tranquilles jusqu'en 2100, et autres malentendus sur le climat et l'énergie'' ===
 
{{Citation|Pourquoi, donc, une croissance significative (de l'ordre de 1 % par an ou plus) du PIB par habitant a-t-elle démarré vers 1800 et pas avant, ni après ? La réponse, le physicien et l'ingénieur la connaissent parfois, mais l'économiste (qui est pourtant bien plus près de l'oreille du candidat) ne l'a généralement pas comprise : elle s'appelle le charbon et le pétrole, les chutes d'eau, le gaz et l'uranium.}}
{{Réf Livre
|titre = Dormez tranquilles jusqu'en 2100, et autres malentendus sur le climat et l'énergie
|auteur = Jean-Marc Jancovici
|éditeur = {{W|Éditions Odile Jacob|Odile Jacob}}
|année = 2017
|page = 15
|ISBN = 9782738136411
|année d'origine = 2015
|langue = fr
}}
 
=== ''Les limites à la croissance'' ===
 
{{Citation|La réponse apportée en 1972 par ''The Limits to Growth'' [...] fera l'effet d'une bombe : tant que nous poursuivons un objectif de croissance économique « perpétuelle », nous pouvons être aussi optimistes que nous le voulons sur le stock initial de ressources et la vitesse du progrès technique, le système finira par s'effondrer sur lui-même au cours du XXI<sup>e</sup> siècle. Par « effondrement », il faut entendre une chute combinée et rapide de la population, des ressources, et de la production alimentaire et industrielle par tête.}}
|langue = fr
}}
 
=== Divers ===
 
{{Citation|Jusqu’au pétrole, l'homme était toujours parvenu à passer sur des énergies plus efficientes : le bois a précédé le charbon qui lui-même a été suivi par le pétrole. Pour la première fois de l’histoire de l’humanité, nous allons passer sur des énergies dégradées. L'éolien, ce sont nos moulins à vent d'il y a trois siècles. Notre société n'a donc pas d'alternative à la décroissance.}}
Utilisateur anonyme