Différences entre versions de « Alexandre Najjar »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
814 octets ajoutés ,  il y a 9 mois
|année=2018
|page=103
}}
 
{{citation|citation= Je contemple la vaste étendue tantôt verte tantôt bleue qui brasille sous le [[soleil]] et les vagues qui s’évanouissent aux dunes. Je ne puis d’empêcher de songer à Heinz, englouti par les flots. Pour fascinante qu’elle soit, la [[mer]] est imprévisible, indigne de confiance, comparable à un cheval fou qui peut désarçonner son cavalier à tout instant, sans crier gare. Je voyais en elle une complice, une source de poésie et de sérénité, mais elle m’a trahi en emportant mon frère. Il y avait entre elle et moi une osmose que je ne retrouve plus, un pacte désormais rompu. Nous sommes devenus comme deux amants séparés : nostalgiques mais irréconciliables.
}}
{{Réf Livre
|titre=Harry et Franz
|auteur=Alexandre Najjar
|éditeur=Plon
|année=2018
|page=134
}}
 
Utilisateur anonyme

Menu de navigation