Aller au contenu

« Paul Langevin » : différence entre les versions

5 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
(S.L.)
Balises : Modification par mobile Modification par le web mobile
|page=41
|parution=1933
|auteur=[[Hippolyte Copaux]]
}}
 
{{Réf Livre
|titre=In Paul Langevin - Propos d'un physicien engagé pour mettre la science au service de tous
|auteur=textes présentés et annotés par [[Bernadette Bensaude-Vincent]]
|éditeur=Vuibert, SFHST
|année=2007
}}
 
{{citation|... toutesToutes les méthodes d'éducations nouvelles sont issues de l'observation à la fois précise, affectueuse et tendre des réactions de l'enfant devant la vie. Ces réactions enregistrées de manière véritablement scientifique, calme et humaine, sans cesser d'être précise, ont été utilisésutilisées pour déterminédéterminer la manière dont nous devons traiter, élever et éduquer l'enfant. <br/> Je ne crois pas exagérer nen disant que cette gradegrande découverte est un des résultats de l'introduction de l'esprit scientifique dans la solution des problèmes de l'éducation comme nous considérons qu'il doit être introduit dans la solution de tous les problèmes d'ordre humain. J'ai déjà insisté sur le fait que des résultats ont été obtenuesobtenus dans l'ordre économique et social.
|précisions=Paul Langevin, Le problème de la culture générale (1932}}
{{Réf Livre
}}
 
{{citation|La différenciation et l'appui réciproque, voilà les grandes lois auxquelles doit obéir une espèce qui veut vivre de manière toujours plus hauteshaute et qu'un instinct profond pousse vers l'apparition d'une conscience de plus en plus claire, comme si l'esprit voulait se dégager de la matière et fleurir sur le monde.
|précisions=Paul Langevin, Le problème de la culture générale (1932}}
{{Réf Livre
45

modifications