Différences entre versions de « Irène Théry »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
33 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
}}
 
{{citation|Pour les organicistes, parce que ces institutions doivent redevenir ce qu’elles étaient : la reconnaissance de la loi naturelle par le droit. Ce qui suppose de défendre le mariage contre le concubinage, la famille légitime contre la famille naturelle, les parents contre les beaux-parents, la sexualité procréative contre la sexualité pour le plaisir, l’adoption plénière à condition qu’elle mime la filiation biologique, et l’IADl’{{w|Insémination artificielle|IAD}} à condition qu’elle permette de faire passer le mari pour le géniteur. Surtout pas de pluralisme : c’est toujours l’engrenage par lequel les formes inférieures d’existence se font passer pour les égales de l’accomplissement moral suprême. Pour les identitaristes, parce que les institutions qui sont le symbole et les outils de la domination sont forcément ce que l’on peut imaginer de plus élevé, dès lors qu’on a vaincu le naturalisme qui les fonde et le régime d’apartheid qui les maintient encore comme des " privilèges hétérosexuels ". Le mariage asexué, la parentalité asexuée, l’adoption plénière asexuée, l’IAD asexuée seront la conquête d’une égalité radicale, ayant enfin remplacé la sujétion au biologique par la toute-puissance de la volonté. Surtout pas de pluralisme : il suppose de distinguer et la distinction, c’est toujours le masque et l’outil de la discrimination. […]<br/>
Un modèle unique : tel était le modèle organiciste, telle est la perspective que revendiquent aujourd’hui les néoorganicistes et les identitaristes. Or, la tendance qui se dessine déjà, c’est à l’inverse celle du pluralisme. Mariage et union libre, filiation charnelle et filiation adoptive, parents unis et parents désunis, père et mère divorcés (c’est le principe de coparentalité), parents et beaux-parents. Ce pluralisme, on le voit, consiste à passer du principe d’unicité au principe de dualité.}}
{{Réf Article
128

modifications

Menu de navigation