Différences entre les versions de « François Mitterrand »

Aller à la navigation Aller à la recherche
{{citation|citation= L'[[argent]], l'argent, l'argent roi, l'argent qui coule de tous les côtés, l'argent qui paye vos affiches, l'argent qui paye vos brochures sur papier glacé. L'argent qui paie tout. L'argent qui a dominé cette campagne électorale, l'argent de la droite, le milliard du patronat […] l'argent, l'argent, partout l'argent. Eh bien, moi, je préfère tendre la main aux travailleurs plutôt qu'aux maîtres de l'argent. Voilà la vérité.|précisions= Prononcé avant les [[w:élections législatives françaises de 1978|élections législatives de 1978]]}}
{{Réf Livre|titre= Mythologies Politiques du Cinéma Français|auteur= Yannick Dehée|éditeur= PUF|page= 65|année= 2000}}
 
{{citation|citation=
Toutes les explications du monde, ne justifieront pas qu'on ait pu livrer aux chiens, l'honneur d'un homme, et finalement sa vie, au prix d'un double
manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre république. Celle qui protège la dignité et la liberté de chacun d'entre nous.
|précisions= Prononcé durant les obsèques de [[w:Pierre Bérégovoy|Pierre Bérégovoy]].
}}
{{Réf Discours|nom= François Mitterrand|titre= |date= 4 mai 1993|source= INA}}
 
====Politique européenne====
109

modifications

Menu de navigation