Différences entre versions de « Henri Wallon »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
1 036 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
 
== ''La vie mentale'' (encyclopédie), 1938==
 
{{citation|Utile ou nocive, l'intervention des fonctions neurovégétatives dans les émotions est reconnue de tous. Pour les uns, elles sont ce qui en alimente l'énergie; pour les autres, ce qui risque d'enrayer le développement des automatismes opportuns en s'y mêlant. par les uns et par les autres les émotions sont identifiées avec l'action sur le monde extérieur. Les réactions viscérales et toniques n'y joueraient qu'un rôle subsidiaire ou perturbateur. C'est ce postulat commun que résulte la contradiction.}}
{{Réf Livre|titre=La vie mentale
|auteur=Dr H. Wallon
|éditeur=Éditions sociales
|année=1982
|page=206
|partie= III
|chapitre= L'émotion, forme spéciale d'activité
|ISBN=
}}
 
{{citation|Les émotions sont une fores nouvelle d'activité qui ne saurait être confondue avec les automatismes à objectif extérieur.}}
{{Réf Livre|titre=La vie mentale
|auteur=Dr H. Wallon
|éditeur=Éditions sociales
|année=1982
|page=207
|partie= III
|chapitre= L'émotion, forme spéciale d'activité
|ISBN=
}}
 
 
{{citation| Par suite des circonstances ou de leur tempérament, leurs tendances affectives l'emportent d'habitude sur le contrôle intellectuel. Or la vie affective présente certaines particularités essentielles que doit connaître quiconque peut-être en rapport avec eux. Suivant, l'expression proposée par Freud, il y a "ambivalence" dans tout sentiment, c'est-à-dire qu'il est à la fois lui-même et son contraire.}}
Utilisateur anonyme

Menu de navigation