Différences entre versions de « George Sand »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
1 217 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
→‎Jeanne, 1844 : nouvelles citations
(→‎Jeanne, 1844 : +2 citations)
(→‎Jeanne, 1844 : nouvelles citations)
{{citation|La véritable beauté est toujours chaste et inspire un respect involontaire.}}
{{réf Livre|auteur=George Sand|titre=Jeanne|éditeur=Presses universitaires de Grenoble|section=Prologue|année=1978|année d'origine=1844|page=41}}
 
{{citation|Vous autres savants, vous avez vos idées, et nous avons les nôtres. Nous sommes simples, je le veux bien, mais nous voyons aux champs, où nous vivons de jour et de nuit, des choses que vous ne voyez pas et que vous ne connaîtrez jamais.|précisions=Jeanne à Léon Marsillat.}}
{{réf Livre|auteur=George Sand|titre=Jeanne|éditeur=Presses universitaires de Grenoble|section=chapitre XVI|année=1978|année d'origine=1844|page=190}}
 
{{citation|Je hais la superstition, et déplore l'erreur grossière, sous quelque forme qu'elles se présentent. Je ne laisse jamais échapper l'occasion de m'en moquer, et je crois que c'est un devoir à remplir envers ces gens simples, qui seront peut-être nos égaux le jour où nous voudrons les éclairer, au lieu de les tenir dans les ténèbres de l'abrutissement.|précisions=Léon Marsillat à Guillaume de Boussac, dans une conversation sur l'attitude à adopter au sujet des croyances paysannes.}}
{{citation|Il entre dans les idées de votre caste de perpétuer l'ignorance chez les pauvres, afin d'y perpétuer la soumission.|précisions=Léon Marsillat à Guillaume de Boussac.}}
{{réf Livre|auteur=George Sand|titre=Jeanne|éditeur=Presses universitaires de Grenoble|section=chapitre XVI|année=1978|année d'origine=1844|page=190}}
 
{{citation|Mais les esprits qui se contentent d'une certaine portion, étroite et distincte, de la vérité acquise, auront toujours, dans la discussion, beaucoup d'avantage apparent sur ceux qui cherchent dans l'inconnu une vérité plus vaste et plus idéale.}}
{{réf Livre|auteur=George Sand|titre=Jeanne|éditeur=Presses universitaires de Grenoble|section=chapitre XVI|année=1978|année d'origine=1844|page=191}}
 
{{citation|On se trompe ainsi : on prend pour de l'attachement ce qui n'est que l'émotion du désir, et on traite de froideur ce qui est la sérénité d'une affection à toute épreuve.}}
{{réf Livre|auteur=George Sand|titre=Jeanne|éditeur=Presses universitaires de Grenoble|section=chapitre XVIII|année=1978|année d'origine=1844|page=206}}
 
=== ''[[w:La Mare au diable|La Mare au diable]]'', 1846 ===

Menu de navigation