Différences entre versions de « Simone Weil »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
901 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
→‎L'Enracinement, 1949 : Ajout d'une citation
(→‎Citations sur Simone Weil : Deux citations sur Simone Weil)
(→‎L'Enracinement, 1949 : Ajout d'une citation)
|jour=20
|}}
 
 
{{citation| Des obligations identiques lient tous les êtres humains, bien qu'elles correspondent à des actes différents selon les situations. Aucun être humain, quel qu'il soit, en aucune circonstance, ne peut s'y soustraire sans crime ; excepté dans les cas où, deux obligations réelles étant en fait incompatibles, un homme est contraint d'abandonner l'une d'elles. L'imperfection d'un ordre social se mesure à la quantité de situations de ce genre qu'il enferme. Mais même en ce cas il y a crime si l'obligation abandonnée n'est pas seulement abandonnée en fait, mais est de plus niée.}}
|ISBN=978-1-0928-0112-5
|page=61, 62
}}
 
{{citation|
Amour de la vérité est une expression impropre. La vérité n'est pas un objet d'amour. Elle n'est pas un objet. Ce qu'on aime, c'est quelque chose qui existe, que l'on pense, et qui par là peut être occasion de vérité ou d'erreur. Une vérité est toujours la vérité de quelque chose. La vérité est l'éclat de la réalité. L'objet d'amour n'est pas la vérité, mais la réalité. Désirer la vérité, c'est désirer un contact avec une réalité, c'est l'aimer. On ne désire la vérité que pour aimer dans la vérité. On désire connaître la vérité de ce qu'on aime. Au lieu de parler d'amour de la vérité, il vaut mieux parler d'un esprit de vérité dans l'amour.
|précisions=''L'Enracinement'' de Simone Weil
}}
{{Réf Article
|titre=Simone Weil, la fulgurante
|auteur=Marc Riblet
|publication=L'Express THEMA
|date=février-mars 2017
|numéro=13
|page=203
}}
 

Menu de navigation

Espaces de noms

Variantes

Plus