Différences entre versions de « Alexandre Najjar »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
7 230 octets supprimés ,  il y a 5 ans
suppression des citations non sourcés
(suppression des citations non sourcés)
|page=218
}}
 
=== ''L’Astronome'', 1997 ===
 
{{citation|citation="- A quoi bon développer les arts dans un pays [[occupé]] ?
 
- Un pays ne meurt pas quand il est occupé : c'est quand sa [[culture]] disparaît qu'il meurt vraiment"
}}
 
{{citation|citation="Dans un pays occupé, il n'est pire que l'accoutumance. L'accoutumance, c'est quand on prend le pli de l'[[occupation]] ; quand les débordements de l'occupant deviennent acceptables parce qu'on en a pris l'habitude."
}}
 
{{citation|citation="-"Se remet-on jamais vraiment de la disparition d'une [[mère]] ? N'éprouve-t-on pas le sentiment d'avoir perdu le droit de vivre puisque celle qui nous a pourvu de ce droit a elle-même cessé d'exister ?"}}
 
 
{{citation|citation="-"Notre [[différence]] enrichit notre amour, elle ne lui fait pas obstacle."}}
 
 
{{citation|citation="-"[[L'amour]] est une herbe folle qui pousse où elle veut."}}
 
 
{{citation|citation="[[L'amour]], frère de l'insouciance, qui, en même temps qu'il nous ouvre le cœur comme les vannes d'une écluse, nous ferme les yeux et nous plonge dans un état de doux aveuglement !"}}
 
 
{{citation|citation="Se cacher pour [[aimer]] : jamais je n'aurais accepté cela. Comment admettre la clandestinité quand on considère l'amour comme un sentiment si grand qu'il a besoin d'espace pour s'épanouir, comme un soleil que rien ni personne ne peut empêcher de briller ?"!"}}
 
 
{{citation|citation="Quelque puissant qu'il soit, [[l'amour]] est toujours fragile parce qu'il est à la merci de la mort, parce qu'il n'est pas capable de forcer le destin et de brider ses caprices."}}
 
 
{{citation|citation=""Entre aimer et assumer un [[amour]], il existe une grande différence. La différence qui sépare la velléité du courage !"}}
 
 
{{citation|citation="Celui qui souffre ne voit que sa propre [[douleur]], jalouse le bonheur des autres, ne comprend pas pourquoi le destin s'acharne contre lui. Pour celui qui souffre, les autres sont coupables d'être heureux."}}
 
 
{{citation|citation="Le [[vent]] est un chat capricieux. Tantôt câlin, tantôt rebelle, il gémit, ronronne, râle, miaule, hurle sans que l'on sache toujours pourquoi. Le vent est fils de la volupté : il aime la chair. Sa main soyeuse nous effleure la peau, la caresse, s'attarde sur nos lèvres, nos paupières, nos narines, nos oreilles, dessine les contours de notre visage... Sa fraîcheur est celle d'un baiser. Mais comme tout amour passionné, son amour est destructeur : s'il vient à s'emporter, il ne se contrôle plus. Sa violence éclate. Il agresse ceux qu'il chérissait."}}
 
{{citation|citation="[[L'exil]] m'a appris que [[l'absent]] qu'on aime ne s'éloigne jamais."}}
 
 
{{citation|citation="Aider un [[fou]] à guérir de sa folie est difficile ; renoncer à l'aider est criminel."}}
 
=== ''Athina, 2000 ===
 
 
{{citation|citation="J'aime les [[îles]]. Elles n'ont pas d'amarres, point de cordon ombilical : les îles sont libres."}}
 
 
{{citation|citation="[[L'injustice]] est pareille à l'eau qu'on chauffe dans une marmite. Quand elle bout trop longtemps, elle déborde : c'est cela, la révolte."}}
 
 
{{citation|citation="La [[liberté]] se nourrit de patience et d'espoir. Elle est comme l'eau : elle finit par rouiller la lame la plus aiguisée et ronge le rocher le plus résistant. Il faut quelquefois dormir longtemps et rêver sans discontinuer qu'on est libre, avant de se réveiller et de découvrir que la liberté est là et que le rêve s'est réalisé !"}}
 
 
=== ''Divers ===
 
 
{{citation|citation="Voir le [[désert]] est aussi un baptême!"}}
 
 
{{citation|citation="On a prétendu que le [[désert]] est présence de Dieu sans les hommes. Peut-être n'est-il que présence des hommes sans Dieu."}}
 
 
 
{{citation|citation="[[Amour]] et accaparement ne sont pas synonymes"}}
 
 
{{citation|citation="
"Mais quoi
Nous ne sommes pas coupables
[[L'amour]]n'est pas un crime
L'amour est une consécration
L'amour est une prière"}}
 
 
{{citation|citation="Une [[guerre]] ne se gagne jamais sans foi"}}
 
 
{{citation|citation="Etre un [[héros]] n'est rien. Le rester est difficile. Tout est dans le souffle."}}
 
 
{{citation|citation=" "Un [[héros]] qui se repose est un héros qu'on oublie."}}
 
 
{{citation|citation=""Il est trop facile d'accuser le [[passé]]."}}
 
 
{{citation|citation="Il y a toujours dans notre passé un moment où l'on s'est [[suicidé]]."}}
 
 
{{citation|citation=""On parle souvent des Mozart qu'on assassine. On ne parle jamais des Mozart qui se [[suicident]]."}}
 
 
{{citation|citation="- Le [[suicide]] est lâcheté.
- Non, rectifia-t-il. Courage de la lâcheté."}}
 
 
{{citation|citation="Que fuit-on le plus en se suicidant ? Le passé qui talonne, le présent qui écrase ou l'avenir qui inquiète ?"}}
 
 
{{citation|citation="Il arrive un moment où la [[vie]] ne nous dit plus rien, et où l'on n'a plus rien à dire à la vie.""}}
 
 
{{citation|citation="C'est ça ! Il faut laisser les [[souvenirs]] derrière soi. Il faut les oublier. Mais les autres les oublient-ils ?"}}
 
 
{{citation|citation="Mais nous avons les [[souvenirs]]. En revivant les moments que nous avons partagés, nous aurons l'illusion d'être toujours ensemble !""}}
 
 
{{citation|citation="Exister, c'est [[créer]]."}}
 
 
{{citation|citation=""Que la [[vie]] soit [[absurde]] n'est pas une raison suffisante pour la rejeter : l'absurde est aussi fascinant."}}
 
 
{{citation|citation="Dans le cruel jeu de la vie, n'est-il pas possible d'être [[gagnant]] à tous les coups ?"}}
 
 
{{citation|citation=""Il est des soleils qui germent dans le [[sang]] !"}}
 
 
{{citation|citation="Tout [[insoumis]] est heureux."}}
 
 
{{citation|citation=""[[L'absence]] est un défi."}}
 
 
{{citation|citation="La valeur d'un homme s'apprécie à la lumière de la vision réelle qu'il a de la [[femme]].'}}
 
 
{{citation|citation=""La [[folie]] n'est pas la liberté : la folie est une prison."}}
 
 
{{citation|citation="[[L'absence]] est précieuse : sans elle, l'on ne saurait jamais si l'on n'aime quelqu'un que par accoutumance."}}
 
 
{{citation|citation="On ne [[regrette]] que ce qu'on a fait ou ce qu'on n'a pas fait et qu'on aurait pu faire. On ne regrette pas ce qu'on aurait été incapable de faire !"}}
 
 
{{citation|citation="Se voit-on [[mort]] ?"}}
 
 
{{citation|citation="Les [[morts]] ne vivent pas d'eau. Ils vivent de soleil."}}
 
 
{{citation|citation="Tu crois que ton [[œuvre]] dure. Mais rien ne dure. Tu te fais avoir."}}
 
 
{{citation|citation="Il n'y a pas de "[[destin]]". Il y a des hommes soumis, c'est tout."}}
 
 
{{citation|citation="Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas [[entendre]], dit-on. Nos ennemis, les vrais, sont les sourds."}}
 
 
{{citation|citation="Il y a les [[paradis artificiels]]. Il y a aussi les enfers artificiels. En général, ce sont les mêmes."}}
 
 
{{citation|citation="La [[poésie]] est partout. Il suffit de la débusquer."}}
 
 
{{citation|citation="Il y a aussi l'[[amnésie]] par nécessité. Le plus souvent, des géants qui ne le sont plus."}}
 
 
{{citation|citation="Au fond de l'impasse, l'[[espoir]] n'est pas mort. Il n'est que blessé."}}
 
 
{{citation|citation="Il y a des [[pauvres]] par contrainte ou par infortune. Il y a même des pauvres par vocation."}}
 
 
 
== Bibliographie sélective ==
2 598

modifications

Menu de navigation