Aller au contenu

« Inceste » : différence entre les versions

13 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
== Musique ==
=== [[Barbara]], L'Aigle noir, 1970 ===
{{citation|citation= De son bec il a touché ma joue, Dans ma main il a glissé son cou, C'est alors que je l'ai reconnu, Surgissant du passé, Il m'était revenu.}}
{{Réf Livre|titre=L'Aigle noir|auteur=Barbara|éditeur=.|collection=|année=1970|page=.|section=|ISBN=}}
=== [[Serge Gainsbourg]], Lemon Incest, 1984 ===
{{citation|citation= Inceste de citron, Lemon incest, Je t'aime t'aime, je t'aime plus que tout, Papapappa}}
{{Réf Livre|titre=Lemon Incest|auteur=Serge Gainsbourg|éditeur=.|collection=|année=1984|page=.|section=|ISBN=}}
 
== Cinéma ==
=== Thomas Vinterberg, Festen, 1998 ===
{{citation|citation=« (…) je ne veux de ton amour que si tu sais que je suis répugnante, et que tu m’aimes en le sachant.(...) Je ferai le pire devant toi et je serai pure à tes yeux. (...) Elle me fit une proposition si obscène que dans l’imbroglio de réactions dont tous trois nous étions malades, je ne pus retenir mon rire de fuser. (...) As-tu compris ? reprit ma mère, le plaisir ne commence qu’au moment où le ver est dans le fruit. C’est seulement si notre bonheur se charge de poison qu’il est délectable. Et le reste est l’enfantillage. (...) Maman, tu sais que tu me fais souffrir. (...) Le seul remède de (sa) souffrance, c’était « de l’augmenter, c’était de lui céder.}}
{{Réf Livre|titre=Ma mère|auteur=Georges Bataille|éditeur=posthume|collection=|année=1966|page=.|section=}}
 
=== [[Barbara]], L'Aigle noir, 1970 ===
{{citation|citation= De son bec il a touché ma joue, Dans ma main il a glissé son cou, C'est alors que je l'ai reconnu, Surgissant du passé, Il m'était revenu.}}
{{Réf Livre|titre=L'Aigle noir|auteur=Barbara|éditeur=.|collection=|année=1970|page=.|section=|ISBN=}}
 
=== [[Marguerite Duras]], ''Les yeux verts'', 1980 ===
{{citation|citation= Je pense souvent à cette image que je suis seule à voir encore et dont je n'ai jamais parlé. Elle est toujours là dans le même silence, émerveillante. C'est entre toutes celle qui me plaît de moi-m^me, celle où je me reconnais, où je m'enchante.}}
{{Réf Livre|titre=Les yeux verts|auteur=Marguerite Duras|éditeur=Éditions Les Cahiers du cinéma|collection=|année=1980|page=8|section=|ISBN=}}
 
=== [[Serge Gainsbourg]], Lemon Incest, 1984 ===
{{citation|citation= Inceste de citron, Lemon incest, Je t'aime t'aime, je t'aime plus que tout, Papapappa}}
{{Réf Livre|titre=Lemon Incest|auteur=Serge Gainsbourg|éditeur=.|collection=|année=1984|page=.|section=|ISBN=}}
 
=== Marie Susini, ''Je m'appelle Anna Livia'', 1986 ===
Utilisateur anonyme