Différences entre les versions de « Vladimir Nabokov »

Aller à la navigation Aller à la recherche
1 313 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
aucun résumé de modification
m (r2.7.2+) (robot Ajoute : gl:Vladimir Nabokov)
'''[[w:Vladimir Nabokov|Vladimir Nabokov]]''' (en russe Владимир Владимирович Набоков) est un [[:Catégorie:Romancier|romancier]], [[:Catégorie:Poète|poète]] et critique littéraire [[:Catégorie:Personnalité américaine|américain]] d'origine [[:Catégorie:Personnalité russe|russe]] né à Saint-Pétersbourg le 23 avril [[:Catégorie:Naissance en 1899|1899]], mort à Montreux le 2 juillet [[:Catégorie:Décès en 1977|1977]].
 
== Citations propres à l'auteur ==
=== ''[[w:Lolita|Lolita]]'', 1955 ===
 
{{citation|Mon âme romanesque devenait moite et frissonnante à l'idée que je puisse être mêlé à quelque avanie scandaleuse.}}
{{Réf Livre|titre=Lolita|auteur=Vladimir Nabokov|éditeur=Gallimard|année=1959|page=86|collection=Folio|année d'origine=1955|traducteur=E. H. Kahane}}
{{Réf Livre|titre=Lolita
|auteur=Vladimir Nabokov
|éditeur=Gallimard
|année=1959
|page=86
|collection=Folio
|année d'origine=1955
|traducteur=E. H. Kahane}}
 
=== ''La Transparence des choses'', 1972 ===
{{citation|Pour des raisons optiques et animales, l'amour sexuel est moins transparent que beaucoup d'autres choses nettement plus compliquées.}}
{{Réf Livre|titre=La Transparence des choses|auteur=Vladimir Nabokov|éditeur=Arthème Fayard|année=1979|page=31|collection=Folio|année d'origine=1972|traducteur=Donald Harper et Jean-Bernard Blandenier}}
 
== D'autres auteurs le concernant ==
{{citation|Pour des raisons optiques et animales, l'amour sexuel est moins transparent que beaucoup d'autres choses nettement plus compliquées.}}
=== Cécile Guilbert, ''Les ruses du professeur Nabokov'', 2010 ===
{{Réf Livre|titre=La Transparence des choses
{{citation|citation=<poem>Tu aimes l'art parce que tu goûtes encore l'aventure, le jeu, les dieux, rire et jouir. Tu aimes l'art parce qu'il t'innocente du cauchemar collectif, révèle ton âme comme foyer vivant d'énergie et de désir vrais, cibles et flèches érotiques. Tu aimes l'art parce que tu hais la mort et d'ailleurs n'y crois pas, le problème du temps se résolvant en épiphanies dans ta solitude pensive.
|auteur=Vladimir Nabokov
Il va sans dire alors que ces cours sont pour toi — comme d'ailleurs toute l'oeuvre de Nabokov. Car véritables exercices de guerre défensive, ils retournent contre l'ennemi les armes mêmes que ce dernier entend liquider : raison, sensibilité, esprit critique, jouissance, luxe.</poem>|précisions=Cécile Guilbert préfaçant la réédition de 2010 des cours de littérature européenne de Vladimir Nabokov, professés entre 1941 et 1958 dans plusieurs universités américaines et réunis sous le titre ''Littératures''.}}
|éditeur=Arthème Fayard
{{Réf Livre|titre=Littératures|auteur=Vladimir Nabokov|éditeur=Robert Laffont|année=2010|année d'origine=1980|page=VIII|collection=Bouquins|partie=|section=Préface de Cécile Guilbert — Les ruses du professeur Nabokov}}
|année=1979
|page=31
|collection=Folio
|année d'origine=1972
|traducteur=Donald Harper et Jean-Bernard Blandenier}}
 
{{interprojet|commons=Vladimir Nabokov|w=Vladimir Nabokov}}
30 159

modifications

Menu de navigation