Différences entre versions de « Mustafa Kemal Atatürk »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
2 325 octets supprimés ,  il y a 8 ans
==Discours==
 
{{citation|citation=L'homme politique qui a besoin des secours de la religion pour gouverner n'est qu'un lâche ! [...] Or, jamais un lâche ne devrait être investi des fonctions de chef de l'État.}}
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
|page=13
|année=1954
}}
 
{
}}
 
{{citation|citation=Vous venez me parler des avantages que nous a valu notre conversion à l'Islam, et moi je vous dis : regardez ce qu'elle nous a couté !}}
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
|page=326
|année=1954
}}
 
{{citation|citation=Il faut savoir choisir, [...], entre la révélation passée et la liberté future.}}
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
|page=326
|année=1954
}}
 
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
|page=326
|année=1954
}}
 
{{citation|citation=N'est-ce pas pour le Calife, pour l'Islam, pour les prêtres et pour toute cette vermine que le paysan turc a été condamné à saigner et à mourir pendant des siècles sous toutes les latitudes et sous tous les climats ? Il est temps que la Turquie songe à elle-même, qu'elle ignore tous ces Hindous et Arabes qui l'ont menée à sa perte. Il est grand temps, je le répète, qu'elle secoue définitivement le joug de l'Islam ! Voilà des siècles que le califat se gorge de notre sang.}}
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
|page=332
}}
 
{{citation|citation=Je ne suis pas assez fou pour mettre dans le même sac les étrangers qui nous pillent, et ceux qui nous enrichissent.}}
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
|page=370
|année=1954
}}
 
{{citation|citation=Mais pourquoi nos femmes s'affublent-elles encore d'un voile pour se masquer le visage, et se détournent-elles à la vue d'un homme ? Cela est-il digne d'un peuple civilisé ? Camarades, nos femmes ne sont-elles pas des êtres humains, doués de raison comme nous ? Qu'elles montrent leur face sans crainte, et que leurs yeux n'aient pas peur de regarder le monde ! Une nation avide de progrès ne saurait ignorer la moitié de son peuple !}}
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
|page=373
|année=1954
}}
 
{{citation|citation=Rejetons le fez, qui est sur nos têtes comme l'emblème de l'ignorance et du fanatisme, [...], et adoptons le chapeau, coiffure du monde civilisé ; montrons qu'il n'y a aucune différence de mentalité entre nous et la grande famille des peuples modernes !}}
{{Réf Livre|titre=Mustapha Kémal ou la mort d'un empire
|auteur=Jacques Benoist-Méchin
|éditeur=Albin Michel
Utilisateur anonyme

Menu de navigation