Retour de manivelle

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour de manivelle est un film franco-italien de Denys de La Patellière sorti sur les écrans en 1957. Les dialogues sont signés Michel Audiard.

Citations[modifier]

Quand tu dis "midi", elle a faim. Quand tu dis "j'ai soif", elle a la gorge sèche. Il suffira que tu dises "j'ai chaud", pour qu'elle retire sa chemise.
  • Peter van Eyck, Retour de manivelle (1957), écrit par Michel Audiard


Il a raison de nous charrier. Les flics, les curés, les militaires, c'est fait pour ça. Mais où il a tort, c'est de rigoler. Faut jamais rire le premier.
  • Bernard Blier, Retour de manivelle (1957), écrit par Michel Audiard

Dialogues[modifier]

Hélène Fréminger : Il ne pense qu'à ça !
Éric Fréminger : Aucun homme n'a pensé à autre chose en te regardant. Tu inspires un amour très beau, que tu fais très bien, mais que tu ne partages jamais !


Robert Montillon : Salope !
Hélène Fréminger : C'est une injure ?
Robert Montillon : Salope.
Hélène Fréminger : Ne gaspillez pas ce mot, il pourrait vous servir. Moi, on me l'a toujours dit comme un mot d'amour.


Robert Montillon : C'est une amoureuse née...
Hélène Fréminger : Pourquoi ne dis tu pas franchement une idiote ?


Le commissaire Plantavin : Qu'est ce que vous faites dans l'existence ?
Robert Montillon : Je suis disponible.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :