Observatoire national de la délinquance

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Observatoire National de la Délinquance est un organisme chargé de rendre compte des évolutions des phénomènes délinquants et criminels en France. Il a été créé en 2003 par Nicolas Sarkozy, en tant que ministre de l'intérieur, sur la base d'un rapport confié par Daniel Vaillant, Ministre socialiste de l'intérieur à Christophe Caresche (député PS de Paris) et Robert Pandraud (député UMP de Seine-Saint-Denis).

Citations[modifier]

Nous avions déjà décelé ici l'étrange insistance de l'OND, et des media dans leur globalité, excessivement concentrés sur une constante sociologique: les violences conjugales. Il est désormais évident que les violences intrafamiliales constituent aujourd'hui une diversion sidérante apte à "déresponsabiliser", à déculpabiliser, à innoncenter l'incompétent Sarkozy (…) Quelle peut être la responsabilité étatique dans le drame de cette délinquance?
  • À propos de l'Observatoire national de la délinquance.
  • « Un observatoire myope comme une taupe », François-Xavier Rochette, Rivarol (ISSN 0035 56 66), nº 2930, 4 décembre 2009, p. 4


(…) il est tentant pour ce pouvoir complètement pourri de distraire les Français avec leur histoire de maris tabasseurs. D'autant plus que ce thème larmoyant participe à la dissolution de la famille française et à la castration obligatoire de l'homme blanc…
  • À propos de l'Observatoire national de la délinquance.
  • « Un observatoire myope comme une taupe », François-Xavier Rochette, Rivarol (ISSN 0035 56 66), nº 2930, 4 décembre 2009, p. 4

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :