Naturalisation

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La naturalisation est l’acquisition d’une nationalité ou d’une citoyenneté par un individu qui ne la possède pas par sa naissance.

Citations[modifier]

Il est évident que la nouvelle réglementation demandée par le Tribunal fédéral facilite massivement l’octroi de la nationalité suisse car l’autorité communale sait qu’en cas de doute, elle sera obligée de naturaliser. Sinon, il se pourrait qu’elle doive affronter les affres de longs procès devant les tribunaux. Pour éviter des litiges juridiques fastidieux et compliqués, on décidera en cas de doute à l’avenir de naturaliser l’étranger. Il va sans dire que cela favorisera les naturalisations en masse. Les demandes de naturalisation mal étudiées entraînent la naturalisation de criminels et de personnes qui tomberont à la charge de l’assistance sociale.
  • « La lutte pour l'indépendance et la neutralité est d'une grande actualité », Christoph Blocher, Exposés à l'occasion de la 23e assemblée générale ordinaire de l'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) du 26 avril 2008 à l'hôtel national à Berne., 2008, p. 13


En effet, on ne naturalise pas impunément 700'000 personnes en 28 ans sans modifier profondément le tissu ethnique, donc culturel, d'une nation. (...) Encore 2 ou 3 générations et la population d'origine suisse (400-450 après J-C.-invasions germaniques à la Seconde guerre mondiale:15 siècles!) aura totalement disparu!
  • « Septembrisades: des massacreurs aux suicides », Pierre-Maurice Vernay, Démocrate suisse, nº 10, 2012, p. 13


(...) le Conseil fédéral nous concocte une nouvelle loi sur la nationalité dont le but unique consiste à naturaliser aussi vite que possible ces nouveaux venus, de façon à éviter que le bon peuple ne se rende compte que la hausse de la population est avant tout une hausse de la population étrangère. Il est maintenant temps de remettre un peu d’ordre dans ce chaos et de revenir aux principes que dicte le plus élémentaire bon sens, à savoir retrouver le contrôle des flux migratoires. Il n’est pas question de laisser Conseil fédéral et Parlement pervertir le processus de naturalisation à la seule fin d’enjoliver les statistiques. Devenir un citoyen suisse octroie des droits et implique par conséquent des devoirs que le requérant se doit de remplir.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :