Mohammed Merah

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mohammed Merah, né le 10 octobre 1988 à Toulouse et mort le 22 mars 2012 dans la même ville, suite à un assaut du RAID est un terroriste islamiste français. Il a revendiqué les Tueries de mars 2012 à Toulouse et Montauban, au cours desquelles son utilisation d'un scooter lui a valu le surnom de « tueur au scooter ».

Citations sur Mohammed Merah[modifier]

Dans les drames atroces de Montauban et de Toulouse, la France voit l'Afghanistan se transporter sur son territoire national. Le sanglant dément de Montauban a prétexté la présence français dans ce pays pour tirer dans le dos de quatre de nos soldats. Quatre victimes française supplémentaires, en somme, de cette guerre qui n'est pas la nôtre.
  • À propos de Mohammed Merah, des Forces françaises en Afghanistan et des Pertes militaires françaises en Afghanistan.


La rapide mise hors d'état de nuire du criminel de Montauban et de Toulouse est une bonne nouvelle pour tous nos compatriotes, musulmans, juifs et chrétiens, également menacés par le fanatisme délirant d'un djihadiste français. Cette identification puis cette arrestation sont à mettre au crédit du professionnalisme de nos policiers et enquêteurs. Je n'en dirai pas autant de nos gouvernants, notamment Claude Guéant et Nicolas Sarkozy. Le premier a laissé se promener dans la nature un homme dont il savait qu'il avait effectué un stage de djihadiste en Afghanistan et au Pakistan. C'est une "faute grave" et qui justifierait une sanction, si nous n'étions pas si près d'une échéanche électorale décisive. Le second - si je puis dire - est mal placé pour stigmatiser l'islamisme radical et meurtrier, lui qui a laissé ouvertes les vannes de l'immigration, clandestine et régulière, et donc créé le terreau propice aux extrémistes.
  • À propos de Mohammed Merah.
  • « Drames de Montauban et de Toulouse: islamisme + laxisme! », Marine Le Pen, L'esprit de la France, nº 6, avril/mai 2012, p. 3


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :