Maigret tend un piège

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maigret tend un piège est un film franco-italien de Jean Delannoy sorti sur les écrans en 1957. Les dialogues sont signés Michel Audiard.

Citations[modifier]

En fin de compte, ces femmes-là trouvent toujours preneur. Tout le monde visite et un imbécile finit par acheter.


Qu'elle soit passée devant monsieur le maire, c'est bien possible. Mais c'est pour le reste qu'elle est passée à côté.
  • Jean Gabin, Maigret tend un piège (1957), écrit par Michel Audiard


Dialogues[modifier]

Maigret : T'as une bonne tête mon p'tit père. Mais fais attention...
Jojo : Pourquoi vous me dites ça ?
Maigret : Parce qu'on pourrait bien te la couper ! Ta discrétion est celle d'un gentleman, bravo ! Mais elle pourrait te coûter une inculpation de complicité... Y s'agit d'un crime... Alors, avec ton palmarès, si ça s'arrange bien, t'y va déjà de la Relègue. Mais si ça s'arrange moins bien... T'y vas du cigare... Comme tu joues, je joue. Tu prends les blancs ou les noirs ?


Lagrume : On a pas de mandat, vous connaissez la loi.
Maigret : Moi oui... Mais c'est pas chez moi qu'on monte.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :