Luzi Stamm

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luzi Stamm (2007).

Luzi Stamm, né le 9 septembre 1952 à Coire (canton des Grisons, Suisse), est une personnalité politique suisse, membre de l'Union démocratique du centre.

Citations[modifier]

Le Conseil fédéral se plaint qu'à l'heure actuelle, la Suisse soit obligée « d'adapter sur une base volontaire son droit aux normes européennes ». C'est tout simplement un mensonge. Il n'existe pas « d'adaptation sur une base volontaire du droit suisse aux normes européennes ». Si nous reprenons actuellement sans cesse des législations de l'UE, ce n'est pas parce que nous y sommes obligés, mais parce que la majorité à la Berne fédérale le souhaite constamment, notamment ceux bien sûr qui veulent de toute manière adhérer à l'UE.
  • « A pleins gaz sur Bruxelles! », Luzi Stamm, Bulletin de l'ASIN, novembre 2009, p. 3


En raison de fausses informations, de nombreuses personnes ignorent le point décisif suivant: la libre circulation des personnes signifie tout bonnement que l'on perd toute possibilité de gérer l'immigration. Il devient impossible de réglementer le nombre (la quantité) et la formation professionnelle (la qualité) des immigrants. Il est donc impossible de prédire si nous aurons dans quelques années huit, dix ou douze millions d'habitants.
  • « Libre circulation des personnes: la grande erreur. », Luzi Stamm, Bulletin de l'ASIN, mai 2010, p. 3


[...] une immigration incontrôlée apporte par la force des choses la pauvreté à n'importe quel pays riche. On peut comprendre qu'à l'intérieur de des frontières, l'UE ait pour objectif de niveler la prospérité vers le bas. Mais en tant que pays autonome, nous devrions impérativement revenir à une politique d'immigration indépendante. Cela ne doit pas nous donner mauvaise conscience: en dehors de l'UE, il n'existe dans le monde pas une seul pays qui a introduit la libre circulation des personnes.
  • « Libre circulation des personnes: la grande erreur. », Luzi Stamm, Bulletin de l'ASIN, mai 2010, p. 3


Année après année, une population équivalant deux fois à celle de la ville de Lucerne immigre dans notre pays (..). Cette immigration va persister jusqu'à ce que l'économie suisse soit tombée au niveau des pays voisins. Rien ni personne ne pourra réellement empêcher efficacement ce phénomène tant que l'on maintiendra en place la libre circulation des personnes.
  • « Libre circulation des personnes: la grande erreur. », Luzi Stamm, Bulletin de l'ASIN, mai 2010, p. 3


Les sanctions envers des pays comme la Syrie sont illégales et la Suisse ne devrait pas y participer! […] Il est pénible de constater qu'au cours des trente dernières années, l'Occident essaie de plus en plus de renverser des régimes "génants", que ce soit par la guerre ou par des sanctions. Dans les années 1990, l'intervention en Irak a été particulièrement importante. Ce pays a été boycotté et il semble que, durant cette période, près d'un million de personnes soient mortes, dont la moitié étaient des enfants! Cela a abouti en 2003 à une attaque directe contre l'Irak par une coalition militaire (Coalition of the willing) qui a utilisé pour prétexte le fait que le pays était soupçonné de fabriquer des armes de destruction massive. Par la suite, ce prétexte s'est avéré un mensonge pur et simple. Après ces terribles bombardements, il y a eu les attaques contre des pays tels la Libye et la Syrie. Ces interventions violaient aussi gravement le droit humanitaire international. [...] Nous devrions nous limiter à notre rôle traditionnel de neutralité au lieu de participer à des mesures punitives menées par les Etats-Unis ou l'UE en devenant leurs acolytes.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :