Luis M. González-Mata

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
poubelle


Luis M. González-Mata est un espion, journaliste et essayiste espagnol.

Citations[modifier]

La Russie soviétique, «berceau» du socialisme et du communisme international, «défenseur de la liberté des peuples et de ceux qui luttent pour la conquérir», a convenu avec Franco - si souvent étiqueté comme symbole du fascisme après Hitler et Mussolini - et envoyé, pour l'aider, des navires chargés de charbon lorsque des mineurs espagnols se sont mis en grève au nom de cette lutte pour la liberté que Moscou célèbre et défend à travers le monde. Les services secrets soviétiques ont transmis à leurs équivalents à Madrid une liste de trois cents militants et responsables communistes - dont la plupart se sont retrouvés en prison - en échange de rapports sur les bases américaines en Espagne.
  • (es) La Rusia soviética, "cuna" del socialismo y del comunismo internacional, "defensora de la libertad de los pueblos y de los que luchan por conquistarla", pactó con Franco - tantas veces tachado de símbolo del fascismo después de Hitler y Mussolini - y envió, para ayudarle, barcos cargados de carbón cuando los mineros españoles se habían declarado en huelga en nombre de esa lucha pour la libertad que Moscú celebra y defiende en todo el mundo. Los servicios secretos soviéticos transmitieron a sus équivalentes de Madrid una lista de trescientos militantes y responsables comunistas - la mayor parte de los cuales terminaron en la cárcel - a cambio de informes sobre las bases USA en España.
  • Cisne - Espia de Franco y de Trujillo, Luis M. González-Mata (trad. Wikiquote), éd. Libreria editorial ARGOS, 1977, p. 8


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :