Louise de Savoie

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louise de Savoie

Louise de Savoie, née le 11 septembre 1476 au château de Pont-d'Ain et morte le 22 septembre 1531 à Grez-sur-Loing, princesse de la maison ducale de Savoie, fut la mère de François Ier, le roi emblématique de la Renaissance française.

Citations sur Louise de Savoie[modifier]

« Car si jamais j'escripvis ou parlis
De femme saige, liberalle, prudente,
Et au prouffit du commun entendente,
Constante, forte, souffrant adversité
A cest heure cy, me sens tout incité
La preferer sur toutes aultres femmes
Las, la Princesse eust cueur chevalereux
Oncques la France ne fust mieulx gouvernée. »
Voici en quels termes l'humaniste Jean Du Pré louait Louise de Savoie, dans son Palais des nobles dames, seulement trois ans après la mort de la princesse.

  • « Louise de Savoie, la mère de François Ier », Anne de Mézeray, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 78, mai-juin 2015, p. 20


Comme princesse, la duchesse d’Angoulême intervint également dans des domaines où l'influence des femmes s'exerçait traditionnellement, qu'il se soit agit de la diplomatie (elle négocia notamment la célèbre Paix des Dames avec Marguerite d'Autriche en 1529) de la politique matrimoniale ou encore de l'éducation des jeunes princes et princesses de son entourage.
  • Louise de Savoie était duchesse d’Angoulême.
  • « Louise de Savoie, la mère de François Ier », Anne de Mézeray, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 78, mai-juin 2015, p. 21


Pétrie par la lecture des ouvrages de Christine de Pizan qui affirmait la possibilité d'un pouvoir féminin fondé sur la sagesse et la prudence, elle emprunta les voies nouvelles proposées par la célèbre théoricienne politique, projetant sur la scène politique l'image d'une princesse humble, sage et pieuse, dévouée et liée au royaume par une véritable caritas chrétienne.
  • « Louise de Savoie, la mère de François Ier », Anne de Mézeray, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 78, mai-juin 2015, p. 22


A celles qui lui succédèrent comme régente du royaume - Catherine et Marie de Médicis ou encore Anne d'Autriche - Louise de Savoie laissa l'image d'une princesse d'une puissance inégalée.
  • « Louise de Savoie, la mère de François Ier », Anne de Mézeray, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 78, mai-juin 2015, p. 22