Lisa Heschong

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lisa Heschong (? ? ?? ? ?) est une urbaniste et architecte américaine.

Citations[modifier]

Architecture et volupté thermique, 1981[modifier]

Lorsque nous considérons que quelque chose de très particulier et d'individualisé est à l'origine de notre bien-être -- un poêle par exemple, pour sa source de chaleur -- notre appréciation du confort peut être polarisée sur cet objet. Mais lorsqu'il n'y a rien qui puisse nous suggérer une sensation de bien-être, de quoi et à qui sommes-nous redevables ? [...] Il est plus probable que nous le prendrions comme allant de soi. Lorsque le confort thermique est une condition permanente, à la fois dans l'espace et dans le temps, il en devient abstrait au point de perdre son pouvoir de polarisation de l'attention.

  • Architecture et volupté thermique, Lisa Heschong, éd. Parenthèses, 1981  (ISBN 2863640100), partie 3 (« Affection »), p. 55


L'un des facteurs qui peut nous aider à apprécier la fonction thermique d'un lieu ou d'un objet est la variabilité. Nous sommes plus aptes à remarquer la fonction de quelque chose qui n'est pas opérationnel en permanence ; nous percevons le sens réel de sa présence lorsqu'elle est de temps à autre absente.

  • Architecture et volupté thermique, Lisa Heschong, éd. Parenthèses, 1981  (ISBN 2863640100), partie 3 (« Affection »), p. 57


Tout en favorisant le regroupement des gens, le bien-être thermique est un état que l'on cherche à partager. C'est un plaisir du corps au même titre que d'autres expériences humaines, comme la nourriture, qu'il nous est agréable de partager avec d'autres personnes que nous aimons. Se sentir bien ensemble et en être conscient contribue à créer une certaine forme de lien social.

  • Architecture et volupté thermique, Lisa Heschong, éd. Parenthèses, 1981  (ISBN 2863640100), partie 3 (« Affection »), p. 65


À l'approche mécaniste du confort thermique, on peut opposer une autre démarche dont l'éthique est exprimée par l'aspect des architectures solaires passives. Avec le développement, aux États-Unis, d'une conscience écologique est apparue une nouvelle attitude qui n'utilise pas la technologie pour accroître la distance entre l'homme et son environnement naturel ; cette attitude prône plutôt une relation plus intimiste, plus symbiotique avec les forces de la nature.

  • Architecture et volupté thermique, Lisa Heschong, éd. Parenthèses, 1981  (ISBN 2863640100), partie 4 (« Sacralité »), p. 77


Il est possible que la simple expérience physique des conditions thermiques soit ressentie à un niveau métaphorique et qu'elle favorise une projection sur le lieu de significations plus abstraites : le confort, le plaisir, l'affinité sociale, toutes notions contribuant à renforcer la signification globale du lieu dans la vie des personnes qui le pratiquent.

  • Architecture et volupté thermique, Lisa Heschong, éd. Parenthèses, 1981  (ISBN 2863640100), partie 4 (« Sacralité »), p. 87