Jean-Jacques Langendorf

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Jacques Langendorf, né en 1938 à Gaillard, est un historien, écrivain et essayiste suisse. C'est un spécialiste des problèmes de stratégie et de défense.

Citations[modifier]

L'affaire Gouguenheim montre avec éclat la manière dont la liberté de pensée d'un historien sérieux et indépendant peut être entravée. N'a-t-il pas montré dans un livre qu'il fallait sérieusement relativiser l'apport des savants musulmans, entre le VIIe et le XIIe siècle, dans l'apport de la culture gréco-latine en Occident et que cet apport reviendrait plutôt à Byzance. Cette thèse, qui aurait pu être discutée objectivement entre historiens au niveau académique, est devenue un objet de scandale, car elle enfreint le dogme qui veut que l'Islam ait été au Moyen Âge le principal vecteur en Europe de la culture de l'Antiquité classique.
  • « Capitulation ou volonté de défense ? La Suisse face au chantage de l'UE », Jean-Jacques Langendorf, Horizons et débats (ISSN 1662-4599), nº 47, , p. 2


Allez dire que l’islam est une religion belliqueuse et conquérante ! Allez dire que c’est peut-être cinq millions de juifs et non six qui ont été massacrés ! Allez dire qu’en 1917 les Arméniens, en ralliant les Russes, ont sciemment trahi la Turquie ! Allez dire que les requérants d’asile ne sont pas tous d’innocentes victimes qui ne cherchent qu’à s’intégrer paisiblement dans nos systèmes. Allez dire que chez les Kosovars la criminalité est particulièrement élevée et que la cause serbe n’est pas aussi ignominieuse qu’on a bien voulu nous le faire croire. Allez dire qu’une bonne part des artistes, peintres, musiciens, poètes ne sont que des charlatans qui s’entendent à rouler le public dans la farine. Plusieurs affaires récentes nous ont montré combien notre liberté de pensée est limitée.
  • « Capitulation ou volonté de défense ? La Suisse face au chantage de l'UE », Jean-Jacques Langendorf, Horizons et débats (ISSN 1662-4599), nº 47, , p. 2


En France, des lois sont votées pour interdire la diffusion de thèses historiques jugées contraires à la doxa officielle, qu’il s’agisse des Juifs, des Arméniens, de la colonisation. Que la première d’entre elles ait été votée à l’instigation d’un député communiste a de quoi laisser rêveur ! Que l’on ait nommé ces lois « mémorielles », lois d’ailleurs votées par des représentants du peuple pour la plupart historiquement ignares, montre bien que dans un projet digne d’Orwell on entend sélectionner et diriger la mémoire, comme on a prétendu lui imposer un « devoir ».
  • « Capitulation ou volonté de défense ? La Suisse face au chantage de l'UE », Jean-Jacques Langendorf, Horizons et débats (ISSN 1662-4599), nº 47, , p. 2


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :