Jacques Lacaze (médecin)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Lacaze (1941), médecin diplômé en cancérologie et collaborateur d'André Gernez.

Citations[modifier]

Sur ces 70 divisions cellulaires disponibles à l'étape initiale, 50 sont nécessaires pour construire l'individu de la conception à la naissance... Il nous en reste 20 pour le restant de notre vie. Et quand toutes les cellules souches se sont divisées, il est temps de partir.
  • Le stock de cellules génératrices est nanti d'un potentiel mitotique limité : environ 70 divisions.
  • « La prévention active du cancer », Jacques Lacaze, Magazine Enquêtes de santé, nº 1, juin-juillet 2010, p. 19


Parlant d'essais thérapeutiques sur la prévention active du cancer en 1983, j'avais rencontré le directeur du centre anti-cancer de Lille, le professeur Jacques Demaille. A mes questions et propositions, il avait répondu :
Nous ne le ferons jamais.
Et je vais vous en dire plus, nous, institution, ne le feront jamais, car il y a trop d'intérêts personnels et matériels en jeu.
  • « La prévention active du cancer », Jacques Lacaze, Magazine Enquêtes de santé, nº 1, juin-juillet 2010, p. 27


Entre 1994 et 2002, l'étude clinique française SU.VI.MAX a consisté à administrer à 13 017 personnes, soit un supplément de minéraux et de vitamines, soit un placebo. Les résultats font apparaître une baisse des cancers de 31% chez les hommes qui avaient pris les suppléments et un recul de la mortalité de l'ordre de 37%. Aucun bénéfice n'a été retrouvé chez les femmes.
  • Pour une politique publique de prévention active des cancers, Jean-Claude Meuriot et Jacques Lacaze, éd. Éditions de la Nouvelle Renaissance, 2011  (ISBN 979-10-90630-00-0), partie 3, p. 27


La pratique du jeûne est une cure de désintoxication basée sur un empirisme millénaire à pratiquer au début du printemps ou de l'automne. Cette période de 40 jours correspond à un rythme biologique que l'homme partage avec les autres mammifères ; elle est surtout indispensable aux personnes des deux sexes, âgées de 35 à 70 ans.
  • Pour une politique publique de prévention active des cancers, Jean-Claude Meuriot et Jacques Lacaze, éd. Éditions de la Nouvelle Renaissance, 2011  (ISBN 979-10-90630-00-0), partie 4, p. 38 et 39


L'étude réalisée par questionnaire auprès de 1,3 millions de femmes a établi une surmortalité en fonction de la taille. Les personnes de plus de 1,73 m ont un risque de 37% en plus de développer un cancer que les personnes de 1,50 m. A partir de cette taille, le risque augmente de 16% tous les 10 cms. Pour l'équipe anglaise, l'hormone de croissance joue un rôle dans l'apparition du cancer.
  • Pour une politique publique de prévention active des cancers, Jean-Claude Meuriot et Jacques Lacaze, éd. Éditions de la Nouvelle Renaissance, 2011  (ISBN 979-10-90630-00-0), partie À propos de l'hormone de croissance, p. 49


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :