Honoré d'Estienne d'Orves

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri Louis Honoré d’Estienne d’Orves (5 juin 1901 à Verrières-le-Buisson - 29 août 1941 à Suresnes) est un officier de marine français, héros de la Seconde Guerre mondiale, martyr de la Résistance, mort pour la France.

Citations d'Honoré d’Estienne d’Orves[modifier]

Honoré d'Estienne d'Orves effectue une véritable ascension spirituelle et scelle d'avance par le haut, la réconciliation franco-allemande, en se liant d'amitié avec l'abbé Stock, aumônier allemand des prisons parisiennes, auquel il écrit un dernier mot : « Je prie Dieu de donner à la France et à l'Allemagne une paix dans la justice comportant le rétablissement de la grandeur de mon pays. Et aussi que nos gouvernements fassent à Dieu la place qui lui revient. »
  • Propos tenus quelques jours avant son exécution.
  • « Honoré d'Estienne d'Orves. Une jeunesse française », Philippe Maxence, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 72, mai-juin 2014, p. 24


Citations sur Honoré d'Estienne d'Orves[modifier]

Il s'appelle D'Estienne d'Orves. Honoré d'Estienne d'Orves ! Cela ne sonne pas comme James Bond, mais c'est beaucoup mieux. Loin du héros de roman et de ses incarnations cinématographiques, le nom d'Estienne D'Orves sent bon le vent du large, l'odeur du sel et les lourdes voiles du gréements. Il reflète plus encore le sens du service, de la parole donnée, du don de soi.
  • « Honoré d'Estienne d'Orves. Une jeunesse française », Philippe Maxence, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 72, mai-juin 2014, p. 24


Rejoignant l'Angleterre, il se met aux ordres du général De Gaulle, le 21 décembre 1941, il est arrêté par les allemands après la trahison de son radio-télégraphiste. Emprisonné, jugé, il est finalement condamné à mort le 23 mai, malgré l'admiration qu'il suscite auprès du tribunal et les tentatives de l'amiral Darlan pour obtenir sa grâce.
  • « Honoré d'Estienne d'Orves. Une jeunesse française », Philippe Maxence, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 72, mai-juin 2014, p. 26