Gouvernement mondial

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Schéma d'une possible organisation territoriale d'un état mondial.

Un gouvernement mondial est une idée spéculative sur une direction unique du monde.

Citations[modifier]

Ils l'admettent eux-mêmes. Regardez « Tragedy and Hope » du Professeur Carroll Quigley, lui-même membre de ces groupes d'élites disant "en en effet nous y travaillons, en effet nous collaborons avec le communisme, oui nous allons de l'avant vers une accommodation globale, oui nous travaillons pour un gouvernement mondial ma seule objection est que nous devons garder le secret"


Une petite oligarchie économique et financière a confisqué les libertés essentielles (souveraineté, expression, dignité) et travaille à mettre en place un gouvernement mondial aux mains des banques et des multinationales. (...) Leur tactique est aujourd'hui on ne peut plus limpide et tient en deux mots: dissoudre et coaguler les races par le métissage, la famille par la promotion des déviants sexuels, les nations par la création de grands blocs (Union européenne, Alena, Union pour la Méditerannée...) qui seront fondus demain plus facilement dans un monde sans frontières.
  • « Visages du totalitarisme démocratique », Eugène Krampon, Réfléchir & Agir (ISSN 1273-6643), nº 32, été 2009, p. 16


La crise est intentionnelle. Elle vise à déposséder tout le monde et rendre nécessaire la création d'un gouvernement mondial. (...) Reste à savoir quand le citoyen reconnaitra le déclenchement des opérations. Et surtout, quand il voudra commencer à se protéger à tout prix.
  • « La tentation de créer un gouvernement mondial », Gérard le Roux, Genève Home Informations, 26 et 27 mai 2010, p. 14


Après la chute du Mur, les gauches européennes ne se sont guère manifestées. Puis elles se sont enthousiasmées pour la globalisation, pour la troisième voie d'Antony Giddens : on allait vers la "prospérité pour tous", surtout pour les habitants du Tiers Monde. Après une brève lutte, on en arriverait à un gouvernement mondial trotskyste. Le crédo consistait à dissoudre petit à petit les États nations. On n'a pas demandé l'avis des peuples. On n'a pas dit non plus que cette évolution se produisait dans l'ombre et pour le compte de l'Empire.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :