Gotham (série télévisée)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.

Gotham est une série télévisée américaine de 100 épisodes de 42 minutes, créée par Bruno Heller et diffusée pour la première fois sur le réseau Fox aux États-Unis de 2014 à 2019. La série est basée sur les personnages des comics de l'univers Batman créés par Bob Kane et Bill Finger, et plus spécifiquement celui de l'inspecteur James Gordon, incarné par Ben McKenzie, qui est le protagoniste de la série. Celle-ci s'intéresse également au jeune Bruce Wayne. Bruno Heller et Danny Cannon sont les producteurs délégués de la série, et sont respectivement le scénariste et le réalisateur de l'épisode pilote.

Citations[modifier]

Harvey Bullock : Quand quelqu'un vole l'arme d'un flic, tu le descends. C'est la base.
  • (en) Harvey Bullock : Somebody takes a cop's gun, you shoot him. That's basic.
  • Donal Logue, Gotham, saison 1, épisode 1: Bruce Wayne, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


James Gordon : Même si tout a l'air effrayant et sombre pour l'instant, la lumière reviendra.
  • (en) James Gordon : However dark and scary the world might be right now, there will be light.
  • Ben McKenzie, Gotham, saison 1, épisode 1: Bruce Wayne, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Harvey Bullock : Il prétend que j'ai pas le droit de cogner sur les suspects. Comment je travaille dans ces conditions?
  • (en) Harvey Bullock : He's saying he has a right to stop me from beating on a mope. How am I supposed to work with this?
  • Donal Logue, Gotham, saison 1, épisode 2: Selina Kyle, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Capitaine Sarah Essen : Écoutez, Jim. Je ne vous demande pas d'enfreindre la loi, mais on est à Gotham. Si vous ne pliez pas, vous finirez pas casser.
  • (en) Capitaine Sarah Essen : Look, Jim. It's not like I can order you to break the law, but this is Gotham. You don't bend, you'll get broke.
  • Zabryna Guevara, Gotham, saison 1, épisode 2: Selina Kyle, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Carmine Falcone : Les hommes sur le point de mourir sont toujours honnêtes. Ils méritent d'être entendus.
  • (en) Carmine Falcone : Men who are about to die are very honest. It pays to listen them.
  • John Doman, Gotham, saison 1, épisode 2: Selina Kyle, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Carmine Falcone : Je n'ai jamais craint un seul de mes ennemis. C'est de mes amis que je me méfie.
  • (en) Carmine Falcone : I never lose sleep over my enemies. It's my friends that keep me awake.
  • John Doman, Gotham, saison 1, épisode 2: Selina Kyle, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Crispus Allen : Les indics se font buter; c'est la vie.
  • (en) Crispus Allen : Snitchs get bumped; that's life.
  • Andrew Stewart-Jones, Gotham, saison 1, épisode 3: L'homme aux ballons, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Alfred Pennyworth : Il n'existe que deux types de personnes sur cette Terre. Il y a ceux à qui on peut se fier, et il y a les autres.
  • (en) Alfred Pennyworth : There are two types of people on this planet, you see. Them you can trust, and them you can't.
  • Sean Pertwee, Gotham, saison 2, épisode 2: Les Maniax attaquent, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Capitaine Nathaniel Barnes : Si vous fermez les yeux sur quelque crime que ce soit, je vous briserai. Si vous ne portez pas secours à un collègue par lâcheté, ou apathie, je jure de vous briser.
  • (en) Capitaine Nathaniel Barnes : If you turned a blind eye to crime, I will bust you. If you fail to help a fellow officer because of cowardice, or apathy, I will bust you.
  • Michael Chiklis, Gotham, saison 2, épisode 4: La force de frappe, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Sauf votre respect, Monsieur Galavan, je ne suis pas votre homme. Vous voulez un assassin. On est à Gotham; vous n'avez qu'à ouvrir le bottin à la lettre "A".
  • (en) Oswald Cobblepot / Le Pingouin : However, Mister Galavan, I'm not your man. You need an assassin. This is Gotham; you can find it in the phone book. Under "A".
  • Robin Lord Taylor, Gotham, saison 2, épisode 4: La force de frappe, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Sans plan de secours, l'échec est impossible.
  • (en) Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Failure is not an option.
  • Robin Lord Taylor, Gotham, saison 2, épisode 11: Du sang sur les mains, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Le travail n'est bien fait que si l'on a les outils adéquats.
  • (en) Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Always bring the right tools for the job.
  • Robin Lord Taylor, Gotham, saison 2, épisode 20: L'union fait la force, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Jerome Valeska : C'est exactement l'idée, Messieurs: voir grand et décadent.
  • (en) Jerome Valeska : That's the spirit, boys: think big and kinky.
  • Cameron Monaghan, Gotham, saison 4, épisode 16: Sauvez-vous les uns les autres, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Jerome Valeska : L'heure n'est pas aux bavardages, Messieurs. Nous avons d'autres chats à fouetter. Et par chats, j'entends visages ou pieds. Ah! du moment qu'on peut fouetter.
  • (en) Jerome Valeska : No tim to palaver, Gentlemen. We have fish to fry. And by fish, I mean faces or feet. Ah! something fun to fry.
  • Cameron Monaghan, Gotham, saison 4, épisode 16: Sauvez-vous les uns les autres, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Jerome Valeska : Je suis un artiste. Je veux absolument repeindre Gotham aux couleurs de la folie.
  • (en) Jerome Valeska : I'm an artist. I just wanna painting the town crazy.
  • Cameron Monaghan, Gotham, saison 4, épisode 17: Un brunch de folie, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Jerome Valeska : J'ai un contrat en or à vous proposer: répondez à mes questions, et en échange, vous gardez votre sang à l'intérieur.
  • (en) Jerome Valeska : I've got business proposition: tell me what I want to know, and you don't get turned inside out.
  • Cameron Monaghan, Gotham, saison 4, épisode 17: Un brunch de folie, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Jerome Valeska : Je suis plus qu'un être humain. Je suis une idée, une philosophie. Et je continuerai à vivre tapi dans les plus sombres instincts de cette ville.
  • (en) Jerome Valeska : I'm more that a man. I'm an idea, a philosophiy. And I will livre on the shadows, within Gotham's discontents.
  • Cameron Monaghan, Gotham, saison 4, épisode 18: Que la fête commence, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Harvey Bullock : Par les pouvoirs qui m'ont été conférés par absolument personne, je vous déclare à présent mari et femme.
  • (en) Harvey Bullock : By the power vested by absolutely no one, I now pronounce you husband and wife.
  • Donal Logue, Gotham, saison 5, épisode 9: L'heure des vérités, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Occuper l'ennemi? Mais t'es dingue! J'ai emporté qu'un petit pistolet pour faire peur à une femme enceinte. On peut pas affronter un groupe paramilitaire.
  • (en) Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Keep them busy? I only brought a munition for a light firefight, not to repel a paramilitary assault.
  • Robin Lord Taylor, Gotham, saison 5, épisode 10: Mon nom est Bane, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : C'est ma ville, et je ne pourrai plus me regarder en face si je l'abandonnais à ces ordures!
  • (en) Oswald Cobblepot / Le Pingouin : This is my city, and I will be damn if I'm gonna let those bastards take it!.
  • Robin Lord Taylor, Gotham, saison 5, épisode 11: La gloire de Gotham, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Ma vie est gravée dans les murs de chaque ruelle, et de chaque entrepôt clandestin de Gotham. Mon sang coule dans le béton de cette ville. Je reste, et je vais me battre. Pour mon patrimoine.
  • (en) Oswald Cobblepot / Le Pingouin : My life is etched on the walls of every alley, and dirty workhouse here. My blood, lives in its broken concrete. I'm staying to fight. For my legacy.
  • Robin Lord Taylor, Gotham, saison 5, épisode 11: La gloire de Gotham, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Edward Nygma / L'Homme Mystère : Il faut être deux pour piloter le sous-marin, Oswald. Et ton chien peut pas le faire.
  • (en) Edward Nygma / L'Homme Mystère : Take two men to pilot that submarine, Oswald. The dog can't do it.
  • Cory Michael Smit, Gotham, saison 5, épisode 11: La gloire de Gotham, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


James Gordon : Tirez à mon commandement: pour Gotham.
  • (en) James Gordon : Fire on my command: for Gotham.
  • Ben McKenzie, Gotham, saison 5, épisode 11: La gloire de Gotham, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Dialogues[modifier]

Harvey Bullock : Laisse-moi deviner. Une chérie au lycée, et après tu voyages, tu croises quelques cochonnes. Et arrive Barbara.
James Gordon : C'est à-peu-près ça.
Harvey Bullock : Tu veux que je te dise: t'es un blaireau qui monte un cheval de course.

  • (en)

    Harvey Bullock : Let me guess. High school sweetheart, then a bunch of hos overseas only made you sad. And then there's Barbara.
    James Gordon : Pretty much.
    Harvey Bullock : You, my friend, are a monkey riding a race horse.

  • Donal Logue, Ben McKenzie, Gotham, saison 1, épisode 2: Selina Kyle, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Alfred Pennyworth : Si jamais je découvre que je ne peux pas me fier à vous, je jure sur la tombe de ma mère, Lucius, et je ne plaisante pas avec ça, que vous êtes un homme mort.
Lucius Fox : Je n'ai que de bonnes intentions envers Bruce Wayne.
Alfred Pennyworth : Vous êtes doué en réparation d'ordinateurs?

  • (en)

    Alfred Pennyworth : If it turns out that I can't trust you, I swear on my mother's grave, you, my old sausage, are a dead man.
    Lucius Fox : I have only the best intentions for Bruce Wayne.
    Alfred Pennyworth : How are you at fixing computers?

  • Sean Pertwee, Chris Chalk, Gotham, saison 2, épisode 2: Les Maniax attaquent, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Selina Kyle / Cat : Pour voler des trucs, vaut mieux aller là où il y a des bourgeois.
Bruce Wayne : Tu es au courant que c'est le gala de l'Hôpital pour Enfants?
Selina Kyle / Cat : Et alors?
Bruce Wayne : Tous ces gens sont là pour soutenir une bonne cause.
Selina Kyle / Cat : La mienne, de cause, c'est de survivre.

  • (en)

    Selina Kyle / Cat : Well, you wanna steal stuff, it help to go where the rich people are.
    Bruce Wayne : You do know this is a benefit for Children's Hospital?
    Selina Kyle / Cat : So?
    Bruce Wayne : So, these people are here for a good cause.
    Selina Kyle / Cat : My eating is a good cause.

  • Camren Bicondov, David Mazouz, Gotham, saison 2, épisode 3: Rira bien qui rira le dernier', écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Alfred Pennyworth : Qui nous dit que vous ne travaillez pas pour Galavan maintenant?
Selina Kyle / Cat : Que me dit que vous n'êtes pas un Martien dans une peau d'humain?

  • (en)

    Alfred Pennyworth: How do we know that you're not working with Galavan now?
    Selina Kyle / Cat: How do I know you're not a Martian in a rubber sult?

  • Sean Pertwee, Camren Bicondov, Gotham, saison 2, épisode 11: Du sang sur les mains, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Capitaine Nathaniel Barnes : Et si vous commmenciez par par le moment qui a suivi celui où vous m'avez assomé avec un vase.
Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Je suis désolé. Ce vase était magnifique
Capitaine Nathaniel Barnes : Tel vous me voyez là, je rigole.

  • (en)

    Capitaine Nathaniel Barnes : Why don't you start with the moment right after you knocked me out with that vase.
    Oswald Cobblepot / Le Pingouin : I'm sorry for that. Such an exquisite vase.
    Capitaine Nathaniel Barnes : This my amused look.

  • Robin Lord Taylor, Michael Chiklis, Gotham, saison 2, épisode 14: Mr Freeze, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Harvey Bullock : Au sujet des incident nocturnes d'hier, le seul suspect ,qui se faisait appeler Azrael, a attaqué le Manoir de la famille Wayne, muni d'une arme blanche. Suite à quoi, il y a eu un combat au cours duquel le suspect a reçu un projectile explosif, tiré par une, ou des personnes, non-identifiées. Il y a des questions?
Journaliste : Confirmez-vous que l'homme en question, cet Azrael, est en fait l'ancien maire Galavan?
Harvey Bullock : Et bien, vu que le suspect a été pulvérisé, l'identification risque de ne pas être des plus faciles.

  • (en)

    Harvey Bullock : Regarding last night's nocturnal activities, the suspect, calling himself Azrael, led a one-man assault upon Wayne Manor, whereupon an altercation ensued in wich sald suspect was blown, up by a person, or persons, unknown. So he's dead. Any questions?
    Journalist : Can you confirm that man known as Azrael was, in fact, disgracied Mayor Galavan?
    Harvey Bullock : Well, seeing as how the suspect is now meat dust, a positive identification would be difficult.

  • Donal Logue, Gotham, saison 2, épisode 21: Les soldats du professeur Strange, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Bruce, Monsieur Pennyworth. Je suis ravi que vous soyez venus.
Alfred Pennyworth : Oui, bien, voyez-vous, on essaie de sortir un peu plus, Monsieur le Maire.
Bruce Wayne : C'est aussi l'occasion de vous remercier de nous avoir sauvés de l'ancien Maire.
Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Ce n'était rien.
Alfred Pennyworth : Détrompez-vous. C'était une chance inouï que vous passiez justement par là avec un bazooka. Ça a été un peu plus pénible pour Stan, le jardinier. Car, voyez-vous, il a ramassé des morceaux de Galavan pendant des semaines.

  • (en)

    Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Bruce, Mister Pennyworth. I'm so pleased you made it.
    Alfred Pennyworth : Yeah, well, you know, we're trying to get out a bit more, Mr. Mayor.
    Bruce Wayne : We never got the chance to thank you for saving our lives from the ex-Mayor.
    Oswald Cobblepot / Le Pingouin : That was nothing.
    Alfred Pennyworth : Not at all. I found it very fortuitous you turned up when you did with that bazooka. I just belt a bit sorry for Stan, the gardener, 'cause he was picking up bits of Galavan for weeks.

  • Robin Lord Taylor, David Mazouz, Gotham, saison 3, épisode 5: Raisons et sentiments', écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


James Gordon : Jérôme a dit à son frère qu'il voulait rendre fous tous les habitants de Gotham. T'as une idée de comment il va s'y prendre, Harvey?
Harvey Bullock : J'en sais rien. J'croyais que cette ville était déjà barjot.

  • (en)

    James Gordon: Jerome told his brother his plan was to turn Gotham mad.How the hell is he going to do that, Harvey?
    Harvey Bullock: I don't know. I thought it already was.

  • Ben McKenzie, Donal Logue, Gotham, saison 4, épisode 17: Un brunch de folie, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Leslie « Lee » Thompkins : Jim sera là pour t'aider. Et je serai là aussi, si tu le veux bien.
Barbara Kean : Ce serait bizarre.
Leslie « Lee » Thompkins  : Je suis d'accord.
Barbara Kean : Regarde Bébé. Elle, c'est Tata Lee. Maman a essayé de la buter plusieurs fois.

  • (en)

    Leslie « Lee » Thompkins : Jim will help you. And so well I if you'll let me.
    Barbara Kean : Well, that's just weird.
    Leslie « Lee » Thompkins : I know.
    Barbara Kean : Hey Baby. This is Auntie Lee. Mommy tried to kill her once, maybe twice.

  • Morena Baccarin, Erin Richards, Gotham, saison 5, épisode 10: Mon nom est Bane', écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Tu vas me manquer, Edward.
Edward Nygma / L'Homme Mystère : Tu vas me manquer aussi, Oswald.
Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Je ne m'adressais pas à toi. Je parlais au chien.

  • (en)

    Oswald Cobblepot / Le Pingouin : I'm gonna miss, Edward.
    Edward Nygma / L'Homme Mystère : I'll miss you too, Oswald.
    Oswald Cobblepot / Le Pingouin : I'm not talking to you. I'm talking to the dog.

  • Robin Lord Taylor, Cory Michael Smit, Gotham, saison 5, épisode 11: La gloire de Gotham, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


James Gordon : Oswald. Entre, je t'en prie.
Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Je constate que tu as toujours les yeux derrière la tête, Jim.
James Gordon : Non. C'est juste que ton odeur est particulièrement reconnaissable: moitié dandy, moitié serpent. Depuis toutes ces années, ça n'a pas changé.

  • (en)

    James Gordon : Oswald. Come in.
    Oswald Cobblepot / Le Pingouin : Still have those eyes in the back of your head, Jimµ.
    James Gordon : No. You just have a remarkably recognizable odor. Part dandy, part snake. After all these years, it hasn't changed.

  • Robin Lord Taylor, Cory Michael Smit, Gotham, saison 5, épisode 11: La gloire de Gotham, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Luciux Fox : Alfred, quand Bruce est venu me voir en arrivant, et m'a dit ce qu'il voulait faire, je n'ai pas hésité. Je crois en ce qu'il essaie de faire, mais il a besoin d'aide pour ça. Il ne veut toujours pas en parler à Gordon?
Alfred Pennyworth : Lucius, mon ami, c'est à Bruce de décider qui va participer ou non à l'aventure. Notre à rôle à nous, c'est d'être à son service.

  • (en)

    Luciux Fox: Alfred, when Bruce came to me the day he get back, and told me what he was planning, I didn't hesitate. I believe in what he's doing, but he's going to need some help. Has he tought about telling Gordon?
    Alfred Pennyworth: Lucius, my old friend, whoever Bruce decides to take on this journey with him, it's his decision. Our role is to serve.

  • Chris Chalk, Sean Pertwee, Gotham, saison 12, épisode 12: Le commencement, écrit par Bruno Heller (trad. Wikiquote).


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :