Günter Maschke

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Günter Maschke, né le 15 janvier 1943 à Erfurt, est un politologue allemand proche du courant de la « Nouvelle Droite ».

Citations[modifier]

Lorsque je possède assez de puissance pour me permettre des interprétations et que j'étaye mes arguments par une force militaire crédible, capable de parfaire l'intervention souhaitée, alors je peux imposer partout dans le monde ma volonté politique. Celà nous conduira à terme à un nihilisme juridique étonnant.
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 3


Si je reconnais l'état de guerre, cela entraîne beaucoup d'implications en droit économique, dans le droit des gens et dans le droit des assurances. Ce tabou a ses raisons pratiques, parce que le droit des gens (le droit international) repose sur le refus de la violence, sur l'interdiction de la guerre (comme moyen de la politique). On ne veut pas s'entendre dire que l'on redonne à la guerre un statut légal ni que la guerre et la paix sont des concepts qui sont toujours en étroite corrélation.
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 3


(...) cette guerre contre la Serbie suscite d'autres problèmes d'ordre juridique. Cette intervention a clairement violé la Charte des Nations-Unies. Dans l'article 2, alinéa 4, il est stipulé que les membres des Nations-Unies doivent s'abstenir de recourir à la violence ou de menacer de violence d'autres États. Cette règle s'applique aux relations inter-étatiques, mais non pas aux querelles intra-étatiques ou aux situations de guerre civile. Ensuite, il me parait important de signaler que le Traité de l'Atlantique Nord a également été enfreint. Il n'autorise que le défense, au cas où l'un de ses signataires venait à être attaqué.
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 3


Quand l'état d'urgence est là, le camp des pacifistes se scinde en deux; les uns disent, on ne peut opposer à la violence que la seule violence; les autre (...) disent: dans tout les cas de figure, nous ne recourrons jamais à la guerre.
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 5


(...) l'histoire de la guerre en notre siècle nous permet de constater, dans tout les cas, que les pacifistes se scindent toujours en deux camps, car survient l'état d'exception, et que la faction des néo-guerriers est toujours majoritaire.
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 5


La guerre du Golfe a servi à empêcher la création d'un grand espace autonome arabe anti-américain. Elle a été menée en tenant compte, bien entendu, des intérêts d'Israël.
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 4


(...) l'idée d'une police aérienne ne tient pas assez compte des limites de l'aviation militaire. Car finalement, il faut toujours, à terme, se poser la question: quel ordre politique faudra-t-il restaurer ou instaurer sur le sol?
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 4


L'idée-force de la guerre aérienne, après les grandes batailles terrestres de la première guerre mondiale, était de limiter l'ampleur de la guerre et de la rendre contrôlable.
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 4


(...) le droit international moderne facilite les interventions militaires!
  • « L'Europe vassale des États-Unis! Entretien avec Günter Maschke », Günter Maschke, Nouvelles de Synergies européennes (ISSN 1370-1290), nº 41, juillet-août 1999, p. 3


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :