François Chamoux

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

François Chamoux, né le 4 avril 1915, et mort le 21 octobre 2007, est un helléniste français, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

Citations de François Chamoux[modifier]

Un territoire dont on connaît et défend les limites, des traditions qui se manifestent par des rites et des cultes, le sentiment d'appartenir à une collectivité forgée par l'histoire où le destin de chaque membre est lié à celui de tous. Bref, ce que nous entendons aujourd'hui par le mot de patrie n'est pas autre chose que ce que le peuple grec a désigné pendant des siècles par le terme de cité.

  • François Chamoux, La Civilisation grecque, Arthaud, 1963.
  • « l'Europe est née en Grèce », Philippe Conrad, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº hors-série n°11, automne-hiver 2015, p. 17


C'est seulement au siècle des Lumières qu'on méconnut cette donnée essentielle de l'histoire : pour que naisse et survive toute forme de société humaine, il faut que se réalise un accord sur un fond de croyances communes qui n'ont pas à être démontrées par le raisonnement ; dans leur rationalisme naïf, les philosophes avaient oublié que la raison, comme nous l'enseigne l'histoire, ne rend pas compte de tout. Ce faisant, ils ont créé une autre forme d’obscurantisme. Nos contemporains vaguement conscients de cette mutilation de la pensée, cherchent par divers moyens, plus ou moins aberrants ou dérisoires, à retrouver le sens du sacré. Il suffit de garder à l'esprit la leçon des Grecs pour restaurer cette valeur perdue.

  • François Chamoux, La Civilisation grecque, Arthaud, 1963.
  • « l'Europe est née en Grèce », Philippe Conrad, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº hors-série n°11, automne-hiver 2015, p. 17


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :