Enguerrand de Marigny

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Enguerrand de Marigny

Enguerrand de Marigny, né à Lyons-la-Forêt en Normandie vers 1260 et mort pendu au gibet de Montfaucon à Paris le 30 avril 1315, était chambellan et ministre du roi Philippe IV le Bel.

Citations sur Enguerrand de Marigny[modifier]

En 1313, il apparaît comme un véritable ministre, durant un temps finalement assez court, mais de façon suffisamment claire pour frapper les esprits. Les ambassadeurs Aragonnais le voient comme un « second roi de France », d'autres évoquent un « maire du palais » par lequel il faut passer pour accéder au roi.
  • « L'ascension et la chute d'Enguerrand de Marigny », Emma Demmester, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 78, mai-juin 2015, p. 14


Ses ennemis sont nombreux, et son ascension dans la hiérarchie féodale et la réalité politique lui a attiré des inimitiés, car il n'avait à l'origine ni la naissance ni la science pour attirer normalement l'attention du roi.
  • « L'ascension et la chute d'Enguerrand de Marigny », Emma Demmester, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 78, mai-juin 2015, p. 16


Conduit sous les huées au gibet de Montfaucon, exécuté le 30 avril 1315, son cadavre reste suspendu deux ans durant, ce qui choque les Parisiens, rapidement conscients qu'il a peut-être « été condamné par envie ».
  • « L'ascension et la chute d'Enguerrand de Marigny », Emma Demmester, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 78, mai-juin 2015, p. 16