Eleanor Roosevelt

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Eleanor Roosevelt

Anna Eleanor Roosevelt, (« Éléonore », la version traduite de son prénom, est souvent aussi d'usage pour les francophones), née le 11 octobre 1884 et morte le 7 novembre 1962, est l’épouse de Franklin Delano Roosevelt.

Citations d'Eleanor Roosevelt[modifier]

« Je n'ai jamais voulu faire partie de l'histoire », avait-elle dit un jour. Elle fait partie de la petite histoire , mais à son insu elle a influencé la grande.

  • « Eleanor Roosevelt, une femme influente sous influence », Beata De Robien, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 69, novembre-décembre 2013, p. 24


Citations sur Eleanor Roosevelt[modifier]

Si ses actions en faveur des femmes, des Noirs, des défavorisés — ce que la légende a retenu — sont indéniables, son influence sur la politique étrangère des États-Unis a été désastreuse.

  • « Eleanor Roosevelt, une femme influente sous influence », Beata De Robien, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 69, novembre-décembre 2013, p. 21


La première dame des États-Unis fut-elle manipulée, sinon abusée, par ce responsable des Jeunesses Communistes ? Quelle fut son influence sur un mari vieillissant et malade quand, à Yalta, capitulant devant Staline, il lui a livré — même si les choses ne sont pas encore formellement établies en février 1945 — la moitié de l'Europe ?
Joseph Lash l'a-t-il convertie à son adulation pour Staline ?

  • « Eleanor Roosevelt, une femme influente sous influence », Beata De Robien, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 69, novembre-décembre 2013, p. 23


À travers la lecture des archives de Moscou, une constatation saute aux yeux : Eleanor Roosevelt, lit-on dans un de ces documents, est facile à influencer et à mener quand on sait la prendre. Car Staline, qui a su placer ses agents à Washington et à New York depuis 1933, a ordonné qu'on lui procure les profils psychologiques des membres du gouvernement, Eleanor en tête !

  • « Eleanor Roosevelt, une femme influente sous influence », Beata De Robien, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 69, novembre-décembre 2013, p. 24


Une coterie d'intellectuels et de conseillers — qui lui doivent souvent leur poste — a compris le rôle que l'épouse du président pouvait jouer ; ils gravitent autour d'elle et chantent ses louanges. N'en citons que quelque-uns : Harry Hopkins, conseiller du président, grand admirateur de Staline; [...] Alger Hiss du département d'État, l'espion soviétique sous le nom de code Ales ; Michael Straight (Nigel, Nomad) pour lequel Eleanor a obtenu une assignation au département d'État ; John Abt (Moris pour Moscou) au département de la justice ; Harry Dexter White (Kassier, Jurist), qui s'emploiera à augmenter les aides américaines à l'Union Soviétique [...]
Même Trude Pratt, la bonne amie de Joseph Lash, s'est révélée être le contact de l'agent Alexei Sokirkin, officiellement premier secrétaire de l'ambassade soviétique de Washington ...

  • « Eleanor Roosevelt, une femme influente sous influence », Beata De Robien, La Nouvelle Revue d'Histoire, nº 69, novembre-décembre 2013, p. 24


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :