Déjà vu

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Déjà vu est un film américain sorti en 2006 et réalisé par Tony Scott.

Citations du film[modifier]

Agent Doug Carlin (de l'ATF)[modifier]

Durant toute ma carrière, j'ai essayé d'attraper des gens après qu'ils aient fait quelque chose d'horrible. J'aimerais, pour une fois dans ma vie, attraper quelqu'un avant qu'il ne fasse quelque chose d'horrible.
  • (en) For all of my career, I've been trying to catch people after they do something horrible. For once in my life, I'd like to catch somebody before they do something horrible.
  • Après qu'on lui dise que changer le passé (en s'envoyant une note pour pouvoir attraper le terroriste avant qu'il ne fasse exploser le bateau) est physiquement impossible.
  • Denzel Washington, Déjà Vu (2006), écrit par Bill Marsilii et Terry Rossio (trad. Wikiquote)


Carroll Oerstadt[modifier]

Je vous [Doug] l'ai déjà dit, j'ai un destin, une raison d'être. Satan raisonne comme l'homme, mais Dieu pense à l'éternité. Eh bien, je me prosterne devant un monde qui court vers la destruction, parce que pour toute l'éternité, je suis ici et on se souviendra de moi. C'est ça le destin. Une bombe a un destin, un sort prédéterminé par la main de son créateur. Et quiconque essaye d'altérer ce destin sera détruit. Quiconque essaye d'empêcher son déroulement le déclenchera. Et c'est cela que vous ne comprenez pas. Nous ne sommes pas là pour coexister. Je suis là pour gagner.
  • (en) I told you [Doug] earlier I have a destiny, a purpose. Satan reasons like man, but God thinks of eternity. Well, I prostrate myself before a world that's going to hell in a handbag, because in all eternity, I am here and I will be remembered. That's destiny. A bomb has a destiny, a predetermined fate set by the hand of its creator. And anyone who tries to alter that destiny will be destroyed. Anyone who tries to stop it from happening will cause it to happen. And that's what you don't understand. We're not here to coexist. I'm here to win.
  • James Caviezel, Déjà Vu (2006), écrit par Bill Marsilii et Terry Rossio (trad. Wikiquote)


Dialogues[modifier]

Mr Kuchever : Agent Carlin ?
Doug Carlin : Doug.
Mr Kuchever : J'aimerais que vous preniez ceci. [donne des photos de sa fille Claire]
Doug Carlin : Eh bien...c'est...
Mr Kuchever : Jetez-y juste un coup d'œil quand vous aurez l'occasion.
Doug Carlin : Ce n'est vraiment pas nécessaire.
Mr Kuchever : Si, ça l'est. Vous voyez, je sais comment cela fonctionne, Agent Carlin. Et je veux qu'elle compte pour vous.

  • (en)

    Mr Kuchever : Agent Carlin?
    Doug Carlin : Doug.
    Mr Kuchever : I want you to take these. [hands over pictures of Claire Kuchever]
    Doug Carlin : Well, that's...
    Mr Kuchever : Just go through them when you get a chance.
    Doug Carlin : It's really not necessary.
    Mr Kuchever : Yes, it is. See, I know how these things go, Agent Carlin. And I need her to matter to you.

  • Le père de Claire Kuchever donne des photos de sa fille au policier chargé de l'enquête sur son meurtre (Doug).
  • Enrique Castillo et Denzel Washington, Déjà Vu (2006), écrit par Bill Marsilii et Terry Rossio (trad. Wikiquote)


Shanti : Dites, est-ce que regarder cette femme dans sa douche a une utilité scientifique ou médicale quelconque ?
Alexander Denny : Shanti, on essaye de s'assurer qu'elle est propre.

  • (en)

    Shanti : Tell me, is there any scientific or forensic insight likely to be gained by spying on this woman in the shower ?
    Alexander Denny : Shanti, we're trying to make sure the woman's clean.

  • Erika Alexander et Adam Goldberg, Déjà Vu (2006), écrit par Bill Marsilii et Terry Rossio (trad. Wikiquote)


Doug : Vous avez tué 543 personnes. Comment réagissez-vous à cela ?
[pause]
Doug : Je pense que vous étiez un meurtrier dès le début.
Carroll : Parfois quelques victimes humaines sont le prix de la liberté. Pour moi, ces gens sont des victimes de guerre. Mais pour vous, ce sont juste des preuves.

  • (en)

    Doug : You killed 543 people. How do you feel about that?
    [pause]
    Doug : I think that you were a murderer right from the beginning.
    Carroll : Sometimes a little human collateral is the cost of freedom. To me, those people were war casualties, but to you, they're just evidence.

  • Denzel Washington et James Caviezel, Déjà Vu (2006), écrit par Bill Marsilii et Terry Rossio (trad. Wikiquote)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :