Akhenaton (rappeur)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Akhenaton, de son vrai nom Philippe Fragione, est un chanteur et producteur de rap français, d'origine napolitaine et converti à l'islam, né le 17 septembre 1968 à Marseille. Il a d'abord été connu en tant que rappeur du groupe IAM avec lequel il rencontra un grand succès.

IAM en concert à Montréal.

Albums[modifier]

Métèque et mat[modifier]

Le Calme comme essence[modifier]

Chrysalide il est, chrysalide il restera
Mais moi je préfère être un papillon
Créer des œuvres dans mon sillon
Ce que j'appelle user de mes cinq sens
Ou vivre simplement avec le calme comme essence.
  • Le Calme comme essence, Akhenaton, Akhenaton (1995 chez Delabel).


Je Ne Suis Pas A Plaindre[modifier]

Il avait fait 400 kilomètres en ambulance pour nous voir

Ecouter le répertoire ce soir,
Quand Steve est descendu, son visage était pâle

Mirroir de la maladie, une empreinte du mal.
  • Je Ne Suis Pas A Plaindre, Akhenaton, Akhenaton (1995 chez Delabel).


Éclater Un Type Des Assedic[modifier]

Je ne sais pas ce qui me retient de l'amocher

Les jours où je suis fauché, lui décocher un crochet
Le premier pour atténuer sa haine
Qui mijote en lui quand il bloque sur mes chaînes
Ca ne manque pas à chaque fois, car

Selon lui, si je suis ici je suis forcément un clochard.
  • Eclater Un Type Des Assedic, Akhenaton, Akhenaton (1995 chez Delabel).


Bad Boys De Marseille[modifier]

Chaud comme MARSEILLE, on vous met le feu

Le cœur de la ville s'enflamme quand le son entre en jeu
Les préoccupations des frères s'infiltrent dans ton Walkman
L'argent, la boisson, la fumée et les femmes
[...]
J'extirpe ces quelques mots, un stylo de mon paletot, sorti un jour
Du caniveau, je roule dans les casinos
Ouais, je fais le zgaigue en espadrilles, mais j'assure quand même

Quoi qu'il arrive, car Funky est la Famille.
  • Bad Boys De Marseille, Don Choa, Le Rat, Akhenaton, Satir, Menzo, Karima, Don Choa, La Rat, Akhenaton, Satir, Menzo, Karima, album Métèque et mat (1995 chez Delabel).


Prométhée[modifier]

Au début il y avait la terre, la mer et le ciel

Des forêts verdoyantes et des rivières de miel
Des fruits d’or poussaient sur les arbres

La vigne s'enlaçait discrètement sur les colonnes de marbre.


Un brin de haine[modifier]

Un brin de haine et pas mal d´ennuis

Conduisent à des actes qui gâchent toute une vie
Ces personnes qui sont rongées de regrets

Carrément aigries d’avoir vécu trop longtemps dans le secret.


Je combats avec mes démons[modifier]

C'est pourquoi je fus capable de m'enfermer dans ma chambre

Des heures et d'en faire le royaume des Ombres
Laconique car l'excès mène au scandale

Un spartiate traversant le désert du silence en sandale.


Sol Invictus, 2001[modifier]

Mec ma vie j'la définis comme,
La distance séparant opinion d'opinel.


Du rien au tout, puis du tout au rien,

Juste que nous sommes rien du tout,

En fait on sait rien, c'est tout, AKH...


Ravi d'un rien, parce qu'habitué à peu, j'ai vécu chichement


Black Album, 2002[modifier]

Dresse, le stress de moi s'emparant, sans guide sans parent
Je me suis tellement effacé que j'en suis devenu transparent.


Quand j'tends la main franco, j'tends la main d'bon cœur, frère si
J'suis si gentil, c est que j'ai vu trop de gars qu' Iblis blesse dans l'cœur.


Frimousse de p'tit gars maigre solitaire
À l'origine solidaire
À goûter le miel trop de frères attrapent le vers solitaire


Double Chill Burger, 2005[modifier]

On coupe, on compresse,
On découpe, on emballe, on vend a tour de bras.
Mais c'est des rimes dont j'parle...

  • Mon texte, le savon (Part 2), Akhenaton, Akhenaton, album Double Chill Burger (2005 chez EMI).


Soldat de Fortune, 2006[modifier]

La vérité ils l’ont fouettée si fort qu’elle ne crie plus


Si seulement elle [sa mort] pouvait arriver tard j'finirais mes livres
Buvant sur tes lèvres, tellement d'nuits, que j'en serais ivre


Je suis en vie, 2014[modifier]

À trop mater les Q, les yeux s'emplissent de merde

Débitent des théories teintées de déjections indélébiles
Chantez mon blues à l'unisson, lors de mes funérailles les amis
N'oubliez pas, les fous sont là où on les a mis
Dans un silence de mort, la masse sera là à mater

Sans rien dire, dans la brise, nos corps se balancer
  • Étranges Fruits, Akhenaton, Akhenaton, album Je suis en vie (2014 chez Universal Music).


Ouvrages[modifier]

La Face B[modifier]

Comme je le répète souvent, je suis allé à la fac jusqu'à la cafétéria. La faute au rap, une fois encore. Pour la musique, j'étais déterminé comme jamais. [...] Quand un sujet me branche, je le dissèque, je le démonte, je le tourne dans tous les sens ; je l'ai fait avec les dinosaures, les volcans, l'Égypte, alors pourquoi pas avec le rap ? Je vivais hip-hop, je bouffais hip-hop, je dormais hip-hop.


Je considère Ombre est Lumière comme l’album emblématique de l’esprit IAM. Il est le fondement et la base du groupe. Comme De la planète Mars, il s’illustre par son dosage savant d’humour et de textes engagés, contre le racisme ordinaire, la délinquance en col blanc, ou bien le fondamentalisme religieux.
Mais dans ce disque nous avons choisi d’élargir notre propos. Avec Joe, nous écrivons souvent nos textes intimistes sur le registre du storytelling, cette manière de raconter les histoires caméra à l’épaule.
  • La Face B, Akhenaton, éd. Don Quichotte, 2010  (ISBN 978-2-35949-002-2), chap. Ombre est lumière, p. 273


Dans mon cas, l’introspection possède des vertus salvatrices, elle fait office de thérapie. Représenter les potes du quartier, c’est essentiel, mais il faut aussi avoir le courage de livrer ses failles, son vécu, et de considérer l’auditeur comme un confident.
  • La Face B, Akhenaton, éd. Don Quichotte, 2010  (ISBN 978-2-35949-002-2), chap. Ombre est lumière, p. 273


Avec Delabel, IAM a découvert une maison de disques familiale, la possibilité d’échanger des idées et construire des projets. Trois personnes y ont particulièrement compté : Laurence Touitou, directrice, Luca Minchillo, directeur artistique, et Nicole Schultz, directrice marketing ; ces trois-là ont été la clé de voûte du succès d’IAM.
  • La Face B, Akhenaton, éd. Don Quichotte, 2010  (ISBN 978-2-35949-002-2), chap. Ombre est lumière, p. 277-278


Lors de la retraite en studio, nous avons également vécu un grand moment d’euphorie collective. Le 26 mai 1993, l’OM remportait la finale de la Coupe d’Europe des clubs champions face au Milan AC, 1 à 0. But de Basile Boli, et un rêve de gosse soudain devenu réalité. Nous étions sur le toit de l’Europe, enfin.
  • La Face B, Akhenaton, éd. Don Quichotte, 2010  (ISBN 978-2-35949-002-2), chap. Ombre est lumière, p. 280


Laurence, c’est la grande classe. Elle est la représentante de label que tout artiste aimerait et devrait avoir pour sa carrière. Elle avait la délicatesse et l’intelligence de venir à Naples les jours off, bien consciente qu’une séance d’enregistrement est un moment sacré pour un artiste. Je lui faisais écouter les morceaux, puis nous allions nous balader en ville, manger dans des bons restaurants...
  • La Face B, Akhenaton, éd. Don Quichotte, 2010  (ISBN 978-2-35949-002-2), chap. Métèque et mat, p. 308


Lumières : en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur[modifier]

Pour mes soleils et mes lunes, j'emporterai, tous les soleils et les dunes

Tous les palais, les jardins, l'or vu dans mes sommeils et mes plumes
J'rendrai aux nues, la pluie d'étoiles qu'est tombée sur terre

De la voûte céleste, moi sommaire poussière assise sur la croûte terrestre.
  • Extrait de la chanson Mes soleils et mes lunes
  • Lumières : en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Akhenaton, éd. Actes Sud, 2002  (ISBN 2-7427-3987-4), p. 92


Citations rapportées[modifier]

Le dénomé Satan veut que l'on tombe dans le panneau/Mais je combats le démon comme le seigneur des anneaux/Enfant déjà mon esprit etait en scission/Un jour, il s'est dressé pour lutter contre mes visions/Un soir, je rentrais de l'école, il y eut un déclic/Au fond de ma personne s'éveilla un être mystique.
  • M.A.R.S : histoires et légendes du hip-hop marseillais, Julien Valnet, éd. Wildproject, coll. « À partir de Marseille », 2013, chap. Âge d'or (1995-2001), p. 156


Sans dire bonjour devant moi comme un piquet / D’une voix sèche il m’a dit ([voix d’homme :] ‘le ticket !’) / “Les hommes ont un langage afin de communiquer / Et pour la politesse ils ont créé s’il vous plaît / Tu voudras bien le dire quand tu vois ma face O.K. ?! / Sinon, ticket peut donner un taquet !’
  • Voix du rap: Essai de sociologie de l’action musicale, Anthony Pecqueux, éd. L’Harmattan, 2007  (ISBN 978-2-296-04463-0), p. 204


Citations sur Akhenaton[modifier]

Sa vie se lit sur un échiquier. Cases claires, cases sombres, ombre et lumière, il joue sa partie avec cinq pièces : "Pas de pions, pas de roi, pas de reine, que des fous".
  • IAM, Gilles Rof, Stéphan Muntaner, Fred Guilledoux, Didier Deroin, éd. Soleil productions : Plein Sud, 1996  (ISBN 9782877645492), chap. Portraits, La diagonale du pharaon, Akhenaton, p. 6


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :