World Wide Fund for Nature

Citations « World Wide Fund for Nature » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Le WWF, initialement World Wildlife Fund (littéralement, « Fonds mondiaux pour la vie sauvage »), rebaptisé en 1986 World Wide Fund for Nature (littéralement, « Fonds mondiaux pour la Nature »), puis simplement WWF en 2001, est une ONG de protection de la nature et de l'environnement, fortement impliquée dans le développement durable créée en 1961.

Citations[modifier]

En 2009, stratégiquement bien coordonnés au niveau de l'espèce, 9 loups sont sortis du néant en Autriche, et les "loupologues" autrichiens ne veulent ou ne peuvent pas non plus expliquer pourquoi la communauté des loups a choisi, il y a 15 ans déjà, d'envahir la Suisse. Nous n'apprendrons peut-être jamais ce secret de la biologie et du WWF.


Quelles sont les conséquences pour la démocratie si des ONG qui ne sont pas démocratiquement légitimées, notamment le WWF, gagnent du pouvoir en faisant pression avec les grands carnassiers? Quelles en seront les conséquences si ces ONG conditionnent les relations entre l'homme et la nature à tel point qu'il abandonne sa prééminence sur la terre, son pouvoir et sa souveraineté au profit des prédateurs ?


Cette importance du malthusianisme dans la doctrine du WWF permet de mieux comprendre les positions de la multinationale verte sur de nombreux dossiers comme l’agriculture, les transports, l’énergie ou la création de zones sans populations. Ainsi, une agriculture moderne et productive, capable de nourrir 9 milliards d’individus, représente à ses yeux une menace pour l’humanité. C’est pourquoi tout est mis en oeuvre pour y mettre un terme, notamment tout ce qui freine le progrès technologique. À l’inverse, une agriculture extensive, exigeante en main-d’oeuvre et susceptible de nourrir seulement un ou deux milliards d’individus, permet d’imposer une réduction drastique de la population. C’est-à-dire, selon le WWF, de sauver l’humanité !


Les résultats de l'étude montrent qu'une moyenne de 41 substances toxiques sont détectées par personne.

  • Analyses du sang de 47 personnes provenant de 17 pays européens, les volontaires testés en décembre 2003 comprenaient 39 membres du Parlement Européen.


Autres projets: