Wilhelm Stekel

Citations « Wilhelm Stekel » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Wilhelm Stekel, né le 18 mars 1868 à Boian en Bukovine, décédé le 25 juin 1940 à Londres, était un médecin, psychologue et psychanalyste autrichien, disciple de Sigmund Freud.

Onanisme et homosexualité : la parapathie homosexuelle [Onanie und Homosexualität : die homosexuelle Parapathie], 1917[modifier]

Sait-on donc toujours où le pathologique commence et où le normal cesse ? Les perversions sont considérées comme pathologiques ; elles s'observent cependant chez tous les peuples primitifs et sont par conséquent, au fond, des états naturels. Aujourd'hui, on les considère cependant comme pathologiques. Jamais ce qui est normal n'a été plus apprécié qu'actuellement, et jamais on ne s'est livré, en faveur du normal, à des agissements plus anormaux, c'est-à-dire plus contre-nature. J'ai envers la nature une trop profonde admiration pour entreprendre de la corriger ou pour voir dans ses manifestations quelque chose de pathologique. Ma tâche sera donc de démontrer combien il y a de choses naturelles dans ce que nous considérons comme pathologique et, inversement, combien il y a de choses pathologiques dans nos efforts pour maîtriser la nature.

  • Onanisme et homosexualité : la parapathie homosexuelle, Wilhelm Stekel (trad. P.-E. Morhardt), éd. Gallimard, coll. Psychologie, 1951, p. 24


Autres projets: