Wikipédia

Citations « Wikipédia » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Wikipédia

Wikipédia est une encyclopédie libre, universelle et multilingue écrite collaborativement sur Internet avec la technologie wiki.

Sébastien Blondeel, Wikipédia comprendre et participer, 2006[modifier]

Wikipédia agrège le résultat de plus de 4000 années-homme.

  • (fr) Wikipédia comprendre et participer, Sébastien Blondeel, éd. Eyrolles, 2006 (ISBN 2-212-11941-0), p. 144

Alain Lefebvre, Rue des Entrepreneurs, 2006[modifier]

Aujourd’hui, pour avoir véritablement un plus, ce n’est même pas d’avoir une fiche, un profil dans un réseau social, parce que ça c’est vous qui vous le créez ; c’est d’avoir sa fiche dans Wikipédia, c’est d’avoir une page qui parle de vous, qui a été faite sur vous dans Wikipédia : ça, véritablement, aujourd’hui, c’est le saint Graal de l’identité numérique.

  • Alain Lefebvre, Rue des Entrepreneurs, France Inter, 16 décembre 2006


Francis Marmande, Le Monde, 2007[modifier]

La singularité merveilleuse de cette encyclopédie, c'est qu'elle est informée, rédigée, mise au point par ses usagers mêmes, ses petits soldats. Wikipédia est à l'Encyclopédie de Diderot ce que le kiwi est à la truffe.

  • « Madame Wikiwiki », Francis Marmande, Le Monde, 01 février 2007, p. 2


Pierre Assouline, Wikipédia, l'erreur à haut débit, 2007[modifier]

Wikipédia est à l’Universalis ou à la Britannica ce que la démocratie d’opinion est à la démocratie représentative.

  • Confrontées à la concurrence de Wikipedia, les encyclopédies Britannica et Universalis ont arrêté leur publication respectivement en 2011 et 2012.
  • « Wikipédia, l'erreur à haut débit », Pierre Assouline, L'Histoire, nº 318, mars 2007, p. 98


Alain Rey, Une histoire de l'encyclopédisme, 2007[modifier]

L'immense encyclopédie sans principe, programme ni vérification autre que spontanée que sont aujourd'hui Wikipédia et ses clones présente et distribue une énorme quantité de savoirs, d'illusions culturelles, de mythes et d'erreurs, accessibles par des guides de recherches dont les critères ne sont pas soumis à des jugements de valeurs externes mais à des évaluations quantitatives de fréquentation, c'est-à-dire, comme l'écrit pertinemment Ugo Valli, à un « calcul de marché » et à un « vote implicite » de la communauté des internautes.

  • Miroirs du monde : Une histoire de l'encyclopédisme, Alain Rey, éd. Fayard, 2007 (ISBN 978-2-213-63106-6), p. 232


Jaron Lanier, La Sagesse des foules, 2008[modifier]

Le "maoïsme digital" est la résurgence de l'idée selon laquelle le collectif est le summum de la sagesse.

  • Les partisans des wikis sont convaincus que toutes les erreurs produites sur un wiki seront corrigées par le simple déroulement du processus (comme d'autres croient que le sacro-saint marché réglera tous les maux du monde).
  • (fr) Comment le web change le monde : l'alchimie des multitudes, Francis Pisani et Dominique Piotet, éd. Pearson, 2008 (ISBN 978-2-7440-6261-2), p. 124-125


Daniel Tammet, Embrasser le ciel immense, 2009[modifier]

En 2007, des chercheurs de l'université du Minnesota ont communiqué les résultats de leur étude, démontrant que seulement 10% des rédacteurs de Wikipédia contribuaient à 86% des articles en terme de mots vus persistants (et seulement 0,1% de ce groupe, soit environ 4200 utilisateurs, participait à 44% du travail).

  • Selon cette recherche, 130 personnes réalisent presque la moité de la valeur de Wikipédia en français sur les 1 300 000 utilisateurs enregistrés en 2012.
  • Embrasser le ciel immense, Daniel Tammet, éd. Éditions des arènes, coll. J'ai lu, 2009 (ISBN 978-2-290-02025-8), p. 239

Olivier Poivre d'Arvor, Au Field de la nuit, 2012[modifier]

L'éducation artistique maintenant passera beaucoup, je pense, en effet par cette espèce d'auto apprentissage qu'est le notre et qu'il fait qu'on est tous plus ou moins des wikipédistes, on se fait nos propres biographies imaginaires en étant interactif avec ces images que propose internet.

  • Michel Field, Au Field de la nuit, TF1, 5 mars 2012


Lorànt Deutsch, Les grosses têtes, 2013[modifier]

Je suis comme un wikipédia sur pattes : j'aspire comme une éponge des informations pour les partager avec le plus grand nombre.

  • Lorànt Deutsch, Les grosses têtes, Paris première, 17 mai 2013


Sue Gardner, Communiqué de presse, 2013[modifier]

Les projets de Wikimédia attirent plus de 500 millions de visiteurs uniques chaque mois dans le monde.


Autres citations sur Wikipédia[modifier]

En avril 2009, la Wikimedia Foundation questionne ses utilisateurs sur ses mécanismes d'édition (en anglais)

Travaux de recherche[modifier]

L'encyclopédie Wikipédia compte plus de 350000 "Wikipédiens" inscrits pour contribuer à l'information. En mai 2005, le noyau enregistrait environ 57000 contributeurs d'au moins dix articles. Un an plus tôt, ce nombre s'élevait à 20000. Wikipédia a depuis longtemps dépassé le volume de l'Encyclopædia Britannica. Au milieu des années 2005, Wikipédia contenait quatre fois plus de mots que son homologue commercial. Cette limite a été atteinte en seulement quatre ans et la taille de Wikipédia continue de doubler chaque année.

  • (fr) Open for business (2007), Jaap Bloem & Menno van Doorn (trad. Audrey Vuillermier), éd. VINT, 2007 (ISBN 978-90-75414-20-2), p. 93


Des recherches ont démontré que les informations incorrectes sont retirées de l'encyclopédie dans un délai de 17 minutes, en moyenne, par l'un des 500 administrateurs... Certains plaisantent à propos de Wikipédia en la comparant, par exemple, à des toilettes publiques : vous ne savez jamais qui est passé avant vous.

  • (fr) Open for business (2007), Jaap Bloem & Menno van Doorn (trad. Audrey Vuillermier), éd. VINT, 2007 (ISBN 978-90-75414-20-2), p. 94


En décembre 2005, le résultat de recherches publié dans Nature affirme que Wikipédia est quasiment d'aussi bonne qualité que l'Encyclopædia Britannica. L'examen portait sur l'exactitude comparée d'articles scientifiques semblables consultés dans les deux encyclopédies... Wikipédia affiche une quantité légèrement plus élevée de petites erreurs.

  • (fr) Open for business (2007), Jaap Bloem & Menno van Doorn (trad. Audrey Vuillermier), éd. VINT, 2007 (ISBN 978-90-75414-20-2), p. 95


Clayton Christensen suggère surtout que la fonctionnalité rudimentaire originale d'un processus open source fournit un environnement favorable pour que ces innovations deviennent effectivement perturbatrices. Dans le cas de Wikipédia, le changement semble bien être de cet ordre. Au départ, les acteurs du marché existants n'étaient pas dérangés par ces produits marginaux. C'est seulement lorsque leur qualité s'est améliorée qu'il est devenu évident que ce nouveau mode de production pouvait avoir de l'importance.

  • (fr) Open for business (2007), Jaap Bloem & Menno van Doorn (trad. Audrey Vuillermier), éd. VINT, 2007 (ISBN 978-90-75414-20-2), p. 97


En novembre 2006, la revue First Monday publie les résultats d'une étude soumettant les articles à contenus scientifique de Wikipédia à 258 chercheurs. Conclusion : les experts estiment les articles de leur domaine plus crédible que les non experts de ce domaine ayant lu les mêmes articles. (...) Toute modification est automatiquement gravée dans "l'historique" de l'article ainsi que dans les "RC" (Recent Changes), flux d'informations visible par tous qui superpose tous les changements récents de l'encyclopédie - 30 000 par jour sur l'encyclopédie francophone !

  • « Wikipédia : la science en ligne est-elle fiable ? », Jérémie bazart, Sciences et Vie (ISSN 0036-8369), nº 1085, février 2008, p. 99 et 100


Nous avons analysé 4,2 millions d'éditeurs et 58 millions d'éditions [...] Collectivement, les 10 éditeurs ayant le plus de Mots Vus Persistants (MVP) ont contribué à 2,6% de tous les MVP [...] La domination de ces très gros contributeurs continuent d'augmenter depuis 2003.

  • (en) We analysed 4.2 million editors and 58 million edits [...] Collectivily the ten editors with most Persisting Word Views (PWV) contributed 2.6% of all the PWVs [...] The domination of these very top contributors is increasing over time.
  • « Creating, Destroying, and Restoring Value in Wikipedia », Reid Priehorsky, Jilin Chen, Shyong (Tony) K. Lam, Katherine Panciera, Loren Terveen, John Riedl, University of Minnesota, 4-7 november 2007, p. 263


La période étudiée (janvier 2003 - juillet 2006) contenait globalement 57 601 644 révisions [...] Nous estimons que Wikipedia avait 51 milliards de pages vues ; 188 millions d'entre elles étaient endommagées - 139 par des utilisateurs anonymes -, ce qui signifie que la probabilité moyenne d'accéder à une vue endommagée était de 0.37 pour 1000 [...] 42% des dommages identifiés sont réparés dès la première vue.

  • (en) The studied period (january 2003 - july 2006) contained 57 601 644 revisions averall, so about 5% of revisions were damaged [...] We estimated that Wikipedia had 51 billion total views. Of these, 188 million were damaged - 139 by anonymous users - meaning that the overall probability of a typical view encountering damage was 0,00037 [...] 42% of damage incidents are repaired within on estimated view.
  • « Creating, Destroying, and Restoring Value in Wikipedia », Reid Priehorsky, Jilin Chen, Shyong (Tony) K. Lam, Katherine Panciera, Loren Terveen, John Riedl, University of Minnesota, 4-7 november 2007, p. 265


Un dixième du 1% des éditeurs a presque contribué à la moitié de la valeur mesurée en mots lus : il est donc important de les satisfaire en leur conférant une visibilité et un statut particulier.

  • (en) 1/10th of 1% of editors contributed nearly half of the value, measured by worlds read : it's important to keep them happy, by ensuring that they gain appropriate visibility and status.
  • « Creating, Destroying, and Restoring Value in Wikipedia », Reid Priehorsky, Jilin Chen, Shyong (Tony) K. Lam, Katherine Panciera, Loren Terveen, John Riedl, University of Minnesota, 4-7 november 2007, p. 267


Gouvernance[modifier]

Selon Jimmy Wales, Wikipédia fait l'objet de vandalisme pour moins d'un pour cent des edits (modifications), qui fait perdre 5% de son temps à l'équipe.

  • (fr) Comment le web change le monde : l'alchimie des multitudes, Francis Pisani et Dominique Piotet, éd. Pearson, 2008 (ISBN 978-2-7440-6261-2), p. 120


Comme l'a révélé le fondateur de Wikipédia Jim Wales en 2005, 50 pour cent de toutes les éditions faites sur Wikipédia sont réalisées par seulement 0,7% des utilisateurs ; 75% de tous les articles étaient écrit par moins de 2% des utilisateurs.

Ces nombres montrent que la communauté active de Wikipédia est beaucoup plus petite que vous pouvez le penser. C'est alors compréhensible que ce petit groupe d'actifs soit en quelque sorte centré sur lui-même, et pas toujours accommodant avec les nouveaux ou les contributeurs occasionnels.
  • (en) As Wikipedia founder Jim Wales revealed back in 2005, 50 percent of all Wikipedia edits were made by just 0.7 percent of users; 75 percent of all articles were written by less than 2 percent of the user base. These numbers reveal that the active Wikipedia community is a lot smaller than you might think. It's understandable, then, for this active group to be somewhat self-centered, and not always accommodating to new or causual users.
  • (en) Sams Teach Yourself Wikipedia in 10 Minutes, Michael Miller (trad. Wikiquote), éd. Pearson Education, inc., 2010 (ISBN 978-0-672-33123-7), p. 163


La complexité croissante de l'écriture comme de l'aspect normatif du projet conduit à l'émergence, de facto, d'une élite... la communauté semble peu encline à rendre Wikipédia plus accessible.

  • Wikipédia, média de la connaissance démocratique ? Quand le citoyen lambda devient encyclopédiste, Marc Foglia, éd. TYP Editions, 2008 (ISBN 978-2-916571-06-5), p. 172


L'encyclopédie en Allemand reçoit un financement public... Wikipédia est perçue comme un lien approprié (neutre, objectif, tourné vers le grand public) à la diffusion des connaissances techniques.

  • Wikipédia, média de la connaissance démocratique ? Quand le citoyen lambda devient encyclopédiste, Marc Foglia, éd. TYP Editions, 2008 (ISBN 978-2-916571-06-5), p. 84


La collaboration radicale va de la participation à Wikipédia à la coopération interdisciplinaire dans le domaine académique.

  • « La collaboration radicale en entreprises, vertues et pratiques », Anne-Sophie Novel & Stéphane Riot, Orbs, l'autre Planète, nº 0, 2013 (ISBN 978-2-9544008-0-8), p. 155


Sondages[modifier]

Wikipédia est, pour de nombreux utilisateurs, le premier site d'information sur le Web (...) A présent, Wikipedia héberge plus de 2,9 millions d'articles en langue anglaise, avec un total de 13 millions d'articles disponibles dans plus de 250 différentes langues (...) Wikipédia est le second site le plus recherché sur l'Internet, juste derrière Google.

  • (en) Wikipedia is, for many users, the primary site for information on the Web (...) At present, Wikipedia hosts more than 2.9 million English-language articles, with a total of 13 million articles available in more than 250 different languages (...) Wikipedia is the second-most searched site on the Internet, behind only Google.
  • (en) Sams Teach Yourself Wikipedia in 10 Minutes, Michael Miller (trad. Daniel Rodet), éd. Pearson Education, inc., 2010 (ISBN 978-0-672-33123-7), p. 3 et 5


Plus de 300 000 contributeurs francophones enregistrés ont ainsi participé depuis neuf ans à la rédaction de ce million d'articles sur Wikipédia en Français. Mais depuis 2006, le nombre de contributeurs inscrits et actifs, c'est à dire réalisant plus d'une modification par mois, s'est stabilisé à environ 15 000 utilisateurs.

  • Suivant la règle du 1%, moins de 1 000 utilisateurs francophones ont créé près de 80% des contenus de Wikipédia en Français. Et environ 100 contributeurs y ont réalisé 50% des modifications visibles.
  • « Wikipédia : un million d'articles en français », Daniel Rodet, Wikinews, nº 1, 23 septembre 2010, p. 1


Faire de l'argent à partir de contenus digitaux requiert de matérialiser les contenus, une affaire dans laquelle les entreprises de divertissement excellent... L'Internet permet aux personnes ayant les mêmes goûts ou intérêts de collaborer : les résultats peuvent être impressionnants comme par exemple Wikipédia

  • (en) Making money from digital-born content often requires to materialise contents, a business in wish traditional entertainment companies excel... The Internet enables people with similar taste and interests to collaborate. Results can be impressive (ex : wikipedia).
  • Competitive environment
  • (en) Media groups in the world : market analysis of corporate strategies, Xerfi Global (trad. Daniel Rodet), éd. Xerfi, march 2010, p. 59


44% des personnes interrogées consultent "systématiquement" ou "souvent" le site Wikipédia lorsqu'ils recherchent une information précise sur un sujet de culture générale.

  • Enquête exclusive Ipsos réalisée en février 2010 auprès d'un échantillon représentatif de 507 internautes de plus de 15 ans.
  • « Génération Wikipédia ? », Rémy Oudghiri, Marketing magazine, nº 139, Avril 2010, p. 16


Chaque jour, environ 6,5% des internautes dans le monde visitent l'encyclopédie pour un peu plus de cinq pages chacun. L'enquête OpinionWay de janvier 2008 montre que plus de 80% des français connaissent Wikipédia et en ont une bonne opinion.

  • L'enquête OpinionWay des 23 et 24 janvier 2008 sur les publics de Wikipédia (Notoriété, usages et perception de l'encyclopédie collaborative par les internautes français) sur un échantillon de 1327 personnes de plus de 18 ans révèle que 92% des internautes n'ont jamais contribué. Seulement 1% des internautes français qui connaissent Wikipédia en ont une très mauvaise opinion.
  • Wikipédia, média de la connaissance démocratique ? Quand le citoyen lambda devient encyclopédiste, Marc Foglia, éd. TYP Editions, 2008 (ISBN 978-2-916571-06-5), p. 9, 96 et 205


Psychologie[modifier]

Wikimédia est une organisation remarquable en ce qu'elle est une nouvelle forme de consolidation et de création (...) Nombreux sont ceux qui ont tenté de la copier. Pourquoi a t'elle un tel succès ? Elle donne à ses visiteurs un état du moi qui s'ajuste à l'empathie de ses "employés".

  • (en) Amazon et Wikipedia are remarkable organizations, new form of consolidation and structure creation that many have tried to copy. Why do they succeed? They give their visitors an ego-stake. And they give their employees a remarkable tool with which to tune their empathy.


Ce qui est paradoxal, c'est qu'en théorie, ça n'aurait pas dû fonctionner... mais Jimmy Wales est parti du principe que les gens sont honnêtes.

  • Citation de Régis Barondeau


Medias[modifier]

En décembre 2007, le magazine allemand Stern publie le résultat d'une étude comparative entre Wikipédia en allemand et la version en ligne de Brockhaus Enzyklopädie commandité par l'institut de recherche Wind GmbH. Les experts ont jugé les articles de Wikipédia comme étant largement de meilleure qualité.


En France, on compte entre 800 et 1000 personnes qui y consacrent leur temps plusieurs fois par mois.


Plus de 90% des utilisateurs ne sont que des lecteurs, moins de 10% sont des contributeurs plus ou moins actifs. Soit environ 80000 éditeurs dans le monde représentant la core community, le cœur du projet qui connait très bien les règles et les techniques de publication d'articles. La majorité d'entre eux contribue à la marge : reformulation de phrases ou correction d'erreurs de forme plus que de rédaction d'articles. Les contributeurs-rédacteurs représentent moins de 5% des participants.

  • « Wikipédia, la production collaborative gratuite à laquelle personne ne croyait », Édouard Laugier, Le Nouvel Économiste, nº 1559, 24 mars 2011, p. 30


Sociologie[modifier]

chaque fois que vous tentez d’organiser une très grande masse de gens, les modes d’organisation sont toujours et partout les mêmes. Et d’ici à un an, lorsque vous retrouverez ces gens enfermés, vous trouverez des subordonnés, des supérieurs, vous trouverez l’inégalité, vous trouverez une mafia et un petit « KGB » local.

  • L’exigence d'égalité, Alexandre Zinoviev entretien par Jacques Freymon, éd. Rencontres internationales de Genève, 1981, t. 8, partie L’exigence d'inégalité dans les sociétés communistes, p. 147


Le projet Wikipédia sera pleinement un succès s'il ne reste pas une encyclopédie du monde occidental.

  • Propos rapporté de Frédéric Schutz, porte-parole du projet Wikimédia en Suisse, publié dans Le Nouvel Economiste, le 23-24 mars 2011.
  • « La galaxie Wikimédia : une dynamique du partage de la connaissance », Nathalie Savary, Le Débat Gallimard (ISSN 207070128X), nº 170, Mai-Août 2012, p. 140


Science[modifier]

Dans mon domaine, Wikipédia est plus fiable que les manuels.

  • (en) In my field, Wikipedia is more reliable than the text-books.
  • « La galaxie Wikimédia : une dynamique du partage de la connaissance », Nathalie Savary, Le Débat Gallimard (ISSN 207070128X), nº 170, Mai-Août 2012, p. 142


Économie[modifier]

Les méthodes utilisés par le marché suggèrent de valoriser Wikipedia en dizaines de milliards de dollars. Son coût de remplacement est estimé à $6,6 milliards avec $630 millions de coût de mise à jour annuel, et un bénéfice pour le consommateur évalué à des centaines de milliards de dollars.

  • (en) These methods suggest a Wikipedia valuation in the tens of billions of dollars, a one-time replacement cost of $6.6 billion with an annual updating cost of $630 million, and consumer benefit in the hundreds of billions of dollars.


Autres projets: